Trylle – 1. Echangée

Autrice : Amanda Hocking
Editeur : Castelmore
2019 / 358 pages
7.50

Wendy était âgée de six ans lorsque sa mère a essayé de la tuer, convaincue qu’elle était un monstre. Des années plus tard, Wendy découvre que sa mère avait peut-être raison : elle n’est pas la personne qu’elle croyait être et toute son existence doit être démêlée. Tout ça à cause de Finn Holmes. Finn est un mystérieux garçon qui semble la protéger. Chaque rencontre avec lui bouleverse Wendy, surtout parce qu’elle est attirée par lui, même si elle ne l’admettrait jamais.
Mais la vérité ne tarde pas à arriver : Wendy et lui ont été échangés à leur naissance. Et aujourd’hui, il vient la ramener dans sa vraie famille. Pour découvrir sa véritable identité, elle doit abandonner son ancienne vie. Commence alors un voyage aussi beau qu’effrayant vers un monde magique dont elle ne soupçonnait pas l’existence. 

Mon avis :

C’est un roman que j’ai bien aimé. 

J’ai apprécié le concept de l’histoire, ce sur quoi elle est basée: l’échange de bébés à la naissance, par des espèces différentes. C’est ainsi que bascule l’existence de Wendy: la révélation de sa naissance et de son appartenance à un monde magique.  Obligée à fuir dans des lieux qu’elle ne connait pas, avec des gens dont elle ignore tout, elle découvre alors que c’est elle la princesse Trylle… C’est là que l’aventure va commencer…

Il y a beaucoup de mystères dans ce livre, de non-dits, de suspense. Il est vraiment captivant, on a toujours envie de lire la suite.

Les pouvoirs des Trolls sont vraiment extraordinaires, et tous différents. En cela, ça me fait un peu penser à Gardiens des cités perdues de Shannon Messenger.

Leur monde magique, bien que semblable au nôtre, est fascinant par sa monarchie compliquée, ses coutumes, ses règles, et bien que tout ne soit pas tout rose, il est vraiment incroyable. Je me suis attachée à Wendy, mais pas aux autres personnages. Je les ai trouvés trop surfaits, ou trop changeants, sans savoir pourquoi un coup ils font ça, et l’autre coup autre chose. Il y a peut-être juste Rhys que j’ai bien aimé, qui est vraiment extraordinaire par sa simplicité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.