Mes poèmes

Mots

Sans mes mots, je ne suis rien.

Ou si peu. Juste une enveloppe de chair.

Vide, néant, absolu. Rien.

Même pas une rêveuse en quête de chimères.

***

Ils restent, sagement, sur le bout de ma plume.

Ma lampe, quand dans la nuit j’allume

Éclaire leurs sens, ils peuplent le papier.

Et moi, servante de l’Absolu, je les borde, sans cesser de murmurer.

***

Mais lorsque l’aurore s’étire et se livre, cycle d’éternel,

Et qu’ils doivent rejoindre ma langue et mes lèvres,

Ils s’enfuient, s’envolent, virevoltent, mutins

Se dilatent, dans le souffle glacé du matin.

***

Aglaé M. / 12 ans (mai 2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.