Cœur d’encre

Autrice : Cornelia Funke
Editeur : Folio Junior
2018 / 672 pages
10.90

Meggie, douze ans, vit seule avec son père, Mo. Comme lui, elle a une passion pour les livres. Mais pourquoi Mo ne lit-il plus d’histoires à voix haute ? Ses livres auraient-ils un secret ? Leurs mots auraient-ils un pouvoir ? Un soir, un étrange personnage frappe à leur porte. Alors commence pour Meggie et Mo une extraordinaire aventure, encore plus folle que celles que racontent les livres. Et leur vie va changer pour toujours…

Avis:

Ce début de trilogie  m’a beaucoup plu! Le pouvoir de Mo est passionnant, il est merveilleux: quand il lit à voix haute, les personnages peuvent sortir du livre. Si seulement cela pouvait exister dans la vraie vie!!!

Tous les personnages sont captivants: Mo, par son pouvoir et ses secrets; Doigt de poussière, le danseur de feu si connu et si mystérieux; Elinor, par son amour des livres et son opiniâtreté; Basta par les contrastes entre ses différents traits de caractère; Capricorne par son règne de peur… Tous ont leur personnalité propre, leur passé, leurs proches, et surtout, tous font surgir des sentiments en nous: peur, haine, affection, attachement, colère, amusement, curiosité… Meggie elle aussi est formidable, son dévouement et son fort caractère y étant pour quelque chose (c’est ce qui fait une bonne héroïne!).

Les aventures sont palpitantes, pleines de suspense et de rebondissements. On a soif de découvrir le monde de “Cœur d’encre”, mais c’est dans le prochain tome que l’on va parcourir cet univers merveilleux et terrible. En attendant, on peut se frotter à quelques-uns de ses personnages: Basta, Capricorne, Mortola, et bien sûr, Doigt de poussière (qui est mon personnage préféré si on omet Meggie)! Bref, un premier tome génial, à lire absolument si on veut à tout prix visiter une histoire…

   

 

Magnus Chase et les dieux d’Asgard – 2. Le marteau de Thor

Auteur : Rick Riordan
Editeur : Le livre de poche
2018 / 468 pages
7.90

Thor a perdu son marteau, une fois de plus. A moins qu’il ait été volé, ce qui serait un tantinet problématique. S’il ne le retrouve pas rapidement, les géants déferleront chez les mortels, et il ne donnera pas cher des Neuf Mondes… Heureusement, il a un allié qui pourrait l’aider dans son enquête. Le seul problème ? Il s’agit de Loki, son plus fidèle ennemi. Bref, il s’attend au pire, pour changer.

Avis :

J’ai adoré découvrir la suite de cette série. J’adore la mythologie nordique, maintenant, presque autant que la grecque! Et ce n’est pas peu dire!

Dans ce tome, mon personnage préféré, c’est Alex, malgré ses “particularités” (il\elle est transgenre) mais son caractère et ses réactions m’ont beaucoup plu, et certaines fois, je me suis identifiée à sa façon d’agir.

Encore une fois, avec Rick Riordan, l’humour, le suspense, et les retournements de situation sont au rendez-vous! Par ailleurs, avec cet auteur, l’autodérision chez les héros est permanente, et cela ajoute encore plus de plaisir.

Pour tout dire,  j’aime de plus en plus cet écrivain: il trouve le moyen de mélanger culture, humour, et aventure…

Max et Alex – 1. Vingt mille aventures sous les mers

Auteur : Peter Lerangis
Editeur :  Slalom
2018 / 367 pages

14.90€

 Max, un adolescent qui a un rapport au monde particulier, et sa cousine Alex, de trois ans son aînée, fonceuse et un brin impulsive, découvrent un manuscrit inédit de leur aïeul Jules Verne. En suivant les instructions cryptées laissées par leur illustre ascendant, ils se retrouvent entraînés dans une odyssée au rythme effréné, où la réalité rejoint la fiction et leur histoire l’œuvre du célèbre écrivain.


Mon avis :

J’ai bien aimé ce roman d’aventures à la façon Jules Verne.

L’histoire est bien écrite, on sent que l’auteur est vraiment impliqué dans son histoire, et son style s’adapte bien selon les personnages et leur personnalité. Ainsi, on ressent une vive différence entre le langage de la jeunesse et celui de l’âge avancé, et entre les différents continents. Par ailleurs, les différentes langues sont respectées: tout le monde ne sait pas parler couramment toutes les langues rencontrées durant ce grand voyage!

Les rebondissements de situation et le suspense sont très présents dans ce livre, peut être parce que c’est une enquête, mais c’est surtout dû, je pense, à cette une course contre la montre pour arriver avant les autres. L’apparition très inattendue de certains personnages contribue à nourrir cette atmosphère, surtout quand on se demande s’ ils ont de bonnes intentions. .

L’intrigue est très bien construite, les indices concordent, et les événements aussi. Seul petit bémol: les indices sont déchiffrés avec peine, même à l’aide d’adultes, mais Max et Alex trouvent quand même vite la solution après une ou deux théories fausses. Mais après tout, pourquoi pas? Les personnages m’ont bien plu, je me suis trouvé plusieurs traits de caractère communs avec Alex, mais aussi avec Max. Vivement la suite!

Les 7 de Babylone – 1. La mémoire des Anciens

Auteur : Taï-Marc Le Thanh
Editeur :  Slalom
2017 / 380 pages

14.90€

Un dramaturge français du XIXe siècle, un chef gaulois, un aède du VIIIe siècle avant J.C. surnommé ” le poète ” par les Anciens, deux frères linguistes et philologues allemands, un compositeur allemand du XVIIIe siècle, un romancier français du Moyen Age… constituent les 7 de Babylone. Leur mission : empêcher leurs ennemis de toujours de réunir des fragments des 7 merveilles du monde, qui leur permettraient d’acquérir un pouvoir destructeur.
Tome 1 : La mémoire des anciens Jasper a une particularité : il aime escalader les toits de Paris la nuit. Lors d’une de ses escapades nocturnes, il assiste à une scène incroyable : un homme aux cheveux blancs, étonnamment agile pour son âge, s’enfuit par les toits, poursuivi par deux hommes armés. Avant de finalement lâcher prise et tomber du toit où Jasper se trouve, l’inconnu confie à l’adolescent une mystérieuse fiole.
Cette rencontre fait entrer Jasper, malgré lui, dans l’univers des 7 de Babylone. 


Mon avis :

Ce roman est vraiment génial car il mêle historique et fantastique. Historique, tout d’abord, parce que dedans, on retrouve beaucoup de personnages célèbres qui sont morts il y a longtemps mais qui restent dans nos mémoires. Parmi eux, il y en a que j’admire vraiment (ils ne sont pas toujours du bon côté, mais c’est pas grave). Notamment Jeanne d’Arc et Victor Hugo. Mais j’aime bien aussi Homère, avec toutes ses potions bizarres, aux effets sensationnels. Fantastique, parce qu’ils sont revenus des morts, et que leurs capacités sont très développées…

Jasper, le héros, ne m’a particulièrement plu, mais il a de nombreuses qualités, et on se sent très vite proche de lui. Peut être que ça se fait rapidement parce que l’histoire est écrite à la première personne, ou que l’action trépidante nous donne l’impression de bien le connaitre, mais en tout cas, il nous parait vite très familier.

Habituellement, je n’aime pas spécialement les romans d’action, mais celui-ci mélange parfaitement description, action, et suspense. De nombreux retournements de situation changent sans cesse la donne, ne  nous laissant aucun répit, mais sans nous brusquer.

La quête des sept merveilles du monde m’a donc beaucoup plu, et je pense qu’elle promet beaucoup d’autres aventures dans les tomes suivants que j’aimerais bien découvrir!

Les héros de l’Olympe (tomes 1 à 5)

Auteur : Rick Riordan
Editeur : Le livre de poche jeunesse
7.90€ chaque tome

Lorsque Jason, Piper et Léo arrivent à la Colonie des Sang-Mêlé, le seul refuge pour les enfants demi-dieux, ils croient enfin être en sécurité. Pourtant, autour d’eux, le climat est à la guerre. Et la rumeur d’une terrible malédiction court d’un demi-dieu à l’autre. Pire encore : Jason, Piper et Léo sont les élus d’une dangereuse quête. Le trio a quatre jours pour délivrer Héra et empêcher la malédiction de se réaliser.

Tome 1: Le héros perdu

Tome 2: Le fils de Neptune

Tome 3: La marque d’Athéna

Tome 4: La maison d’Hadès

Tome 5: Le sang de l’Olympe


Mon avis :

Encore un gros coup de cœur pour cette série écrite par Rick Riordan! C’est la troisième fois que je lis cette saga, et elle a encore de nombreuses surprises à me révéler. Le suspense ne se tarit pas, et même moi qui connais la suite, je n’arrive pas à lâcher si facilement ma lecture…

Mes personnages préférés sont Annabeth et Nico, même s’ils sont très différents, dans leur caractère et leurs pouvoirs.

Pour tout vous dire, l’alliance entre les Grecs et les Romains rajoute quelques péripéties, et de nombreuses surprises. Surtout avec leurs précédentes rivalités… Mais je ne vous en dirai pas plus! Lisez absolument ces 5 tomes!

Magnus Chase et les dieux d’Asgard – 1. L’Épée de L’Été

Auteur : Rick Riordan
Editeur : Le livre de poche
2017 / 534 pages
7.90

 Le jour où Magnus Chase apprend qu’il est le fils d’un dieu nordique, le moins que l’on puisse dire c’est qu’il est plutôt surpris ! Il semblerait que les dieux d’Asgard se préparent à entrer en guerre. Or c’est lui, Magnus, qui doit empêcher la fin du monde en mettant la main sur une épée disparue il y a des milliers d’années ! Comme si tout cela ne suffisait pas, voilà qu’un géant de flammes attaque la ville, forçant Magnus à choisir entre sa vie et celle de milliers d’innocents.
Mais, pour un demi-dieu, qu’est-ce que la mort sinon le début d’une nouvelle vie ? Magnus se réveille à l’Hôtel Walhalla, le paradis des guerriers : sa première grande aventure peut commencer.

Avis :

J’ai beaucoup aimé le premier tome de cette nouvelle série de Rick Riordan.  Si j’avais adoré “Percy Jakson” et les”Héros de l’Olympe”, je n’avais pas spécialement aimé “Les travaux d’Apollon” (et même, pas du tout…). J’avais donc des doutes sur cette série, mais finalement, j’ai adoré!

Je connais beaucoup moins la mythologie nordique, j’ai donc eu plus de mal à reconnaître les personnages, mais grâce à ce livre (et à internet), j’ai beaucoup appris sur ces mythes moins connus.

Comme d’habitude, c’est écrit avec humour: certains passages sont très drôles. J’aime beaucoup l’Épée de L’Été, qui est l’objet magique central de l’histoire. Elle est vivante, et parle. Encore une fois, cela engendre de nombreux passages comiques.

Je suis en train de lire le second tome que j’aime tout autant, voire plus. J’ai vraiment hâte de découvrir la suite car il y a énormément de suspense. Je vous conseille vivement de lire cette série si vous avez aimé “Percy Jackson”, ou tout autre livre de Rick Riordan!!!

En bref, c’est un gros coup de cœur!

Les Mondes de l’Arbre – 3. Céleste et les Métamorphes

Autrice: Sophie Henrionnet
Site officiel: https://sophiehenrionnet.com/
Illustrateur : Benjamin VanBlancke
Editeur: PlayBac
2019 / 259 pages
15

 L’heure de la bataille finale a sonné. Céleste, l’Élue, accompagnée des cinq Guides, voyage de monde en monde à la recherche des derniers fragments de Cristal, afin que Méléna ne s’en empare pas. Pris au piège dans le monde des humains et privés de leur famille, les Guides devront percer le mystère de créatures d’un nouveau genre, les métamorphes. Parviendront-ils à arrêter la jumelle de Galathée dans sa quête de vengeance, sauvant ainsi l’Arbre et tous les mondes qu’il porte ? Quels seront les véritables alliés et les redoutables ennemis que ce combat révèlera ?

Avis:

J’attendais avec impatience la suite de cette série! C’est avec brio que l’autrice mène l’intrigue. Dans ce troisième dernier tome, on va de surprise en surprise, le suspense atteint rapidement son comble et ne retombe pas si rapidement…
La fin m’a vraiment plu, elle achève bien la trilogie, même si je quitte ce monde avec un peu de regret. Enfin, il se doit de l’être pour tout bon livre…
J’ai aussi beaucoup aimé les personnages, mais j’avoue que dans ce tome j’en ai préféré certains. Je ne vais pas vous en dire plus, de peur de briser le suspense!
Encore une fois, la couverture est magnifique, avec ses méandres de branches dans lesquelles on voit certains personnages, et des créatures merveilleuses. En plus, ce n’est pas juste pour faire beau, cela illustre aussi totalement le livre.  En un mot, je vous conseille cette série vivement!!!

 

Sophie Henrionnet, l’autrice[

Percy Jackson (tomes 1 à 5)

Auteur : Rick Riordan
Editeur : Le livre de poche jeunesse
6.90€ chaque tome

“Je n’ai jamais voulu être un demi-dieu. Une vie de demi-dieu, c’est dangereux, c’est angoissant. Le plus souvent, ça se termine par une mort abominable et douloureuse. Il se peut que vous soyez des nôtres. Or, dès l’instant où vous le saurez, il ne leur faudra pas longtemps pour le percevoir, eux aussi, et se lancer à vos trousses. Je vous aurai prévenus.” 

Tome 1: le voleur de foudre

Tome 2: La mer des monstres

Tome 3: Le sort du titan

Tome 4: La bataille du Labyrinthe

Tome 5: Le dernier Olympien


Mon avis :

Gros coup de cœur pour cette saga!!! L’humour et l’aventure sont toujours au rendez-vous, ainsi que le suspense. Ce sont différentes quêtes qui aboutissent à une fin commune, qui se déroule avec brio! En plus c’est sur la mythologie grecque (vous êtes plusieurs à savoir que c’est ma grande passion)!

C’est tout de même la 4ème fois que je lis cette série! Cela vous montre un peu combien je l’adore!!!   Je suis aussi en train de relire pour la 3ème fois LES HÉROS DE L’OLYMPE du même auteur, qui est comme une suite… Le tout en parallèle des livres pour le collège et des nouveautés . Autant vous dire que cette série en vaut la peine…

Irineï et le grand esprit du mammouth (tome 2)

Autrice : Val Reiyel
Editeur : Slalom
2019 / 304 pages
14.90

Le second et dernier volet de cette épopée incroyable au cour de la toundra, sur fond de découvertes scientifiques, de vivre ensemble et de protection de la planète ! Irineï, désormais installé chez John aux Etats-Unis, s’occupe quotidiennement de Hope, le bébé mammouth qui a miraculeusement survécu, après la découverte par l’équipe de scientifiques américains que John dirige avec Tony, du corps intact de sa mère. Irineï, devenu végétarien après avoir découvert comment les sociétés occidentales traitaient les animaux d’élevage, se rapproche de Marion Delamare, une jeune activiste, passionnée par la cause animale et très touchée par l’avenir de Hope.
Il apprend également auprès d’un vieux chaman Navajo à contrôler et développer ses propres pouvoirs chamaniques. Mais le plus difficile l’attend : contrer les terribles plans de GenCom, la firme qui finance les expéditions du laboratoire où est gardée Hope, qui cherche par tous les moyens à l’exploiter et à tirer profit de son existence, quelles qu’en soient les conséquences pour la jeune femelle mammouth.


Mon avis:

J’ai beaucoup aimé lire la suite d’IRINEI ET LE GRAND ESPRIT DU MAMMOUTH! Ce roman est tout aussi émouvant, touchant que le premier. Au fil du livre, j’ai continué à tisser avec les personnages des liens que j’avais déjà noués dans le tome précédent. On s’attache particulièrement à Irineï, à Lynn, à John, à Marion, mais aussi à beaucoup d’autres. On en rencontre aussi de nouveaux, qui sont tout autant dévoués à leur cause que les autres, comme Atsah et son petit-fils.

Encore une fois, l’auteur met un accent particulier sur la nécessité de cesser de manger, capturer, tuer des animaux en grande quantité. Mais aussi sur le risque d’épuiser des ressources naturelles, en les utilisant pour des usages inconsidérés, d’assoiffer des populations, de fragiliser des lieux sacrés de certaines cultures. C’est une vraie leçon de vie sur la tolérance, l’entraide, et le respect de toute forme de vie et de culture, de croyance. Je me suis sentie très touchée, presque émue même, par ce portrait alarmant mais vrai, de la Terre et ses habitants.

J’ai vraiment apprécié le principe des Chamans qui voient certaines choses, qui entrent dans le monde des esprits bons et mauvais et le fait que le chamanisme s’étende à plusieurs religions dans le monde entier. Les pouvoirs d’Irineï aussi (en particulier sa capacité à parler aux animaux) sont très intéressants, même si on bascule tout de suite dans l’imaginaire.

La couverture est vraiment très belle, et illustre parfaitement le livre: poétique, belle, et marquante. En plus, on voit très bien quels moments, quelles symboliques cela peut illustrer dans le livre une fois qu’on l’a lu. 

La fin aussi est très belle, poétique, un final qui conclut bien la saga!!!

 

 

L’éléphant

Autrice : Jenni Desmond
Editeur : Les éditions des éléphants
2019 / 48 pages
14€

 

Mon avis :

En dehors du fantastique, je m’intéresse vraiment aux animaux. Je suis d’ailleurs abonnée à la revue “National Geographic Kids”.

Je lis peu d’albums en général mais je me suis laissée tenter par ce documentaire et j’ai beaucoup apprécié cet album illustré! Il est très bien fait et recèle de nombreuses informations croustillantes sur le sujet des éléphants. Tous ces renseignements sont très complets, du moins pour l’âge recommandé par le livre (= le primaire), mais il peut apprendre énormément à tout autre public.

Dedans, on est assuré de trouver des informations diverses, sur toute la vie de l’éléphant, de sa naissance à sa mort, la harde, sa trompe, les différentes espèces…

Mais ce riche album prévient aussi de la disparition en cours des éléphants, et encourage à les préserver, en nous sensibilisant à leur rôle indispensable dans leur milieu de vie.

Le documentaire convient particulièrement aux enfants avec son petit héros qui traverse le livre (voir la couverture). La fin aussi est adaptée à eux, très mignonne! En bref, ce beau documentaire dessiné est intéressant sur de nombreux points, pour les petits comme les grands!