Chroniques Cinéma

Le cercle des poètes disparus

Titre original: Dead Poets Society
Réalisation
: Peter Weir
Scénario : Tom Schulman
Avec: Robin Williams
Etats-Unis / 1989

En 1959, aux États-Unis, Todd Anderson, un garçon timide, est envoyé dans la prestigieuse académie de Welton, dans l’État du Vermont, réputée pour être l’une des plus fermées et austères du pays et où son frère aîné a suivi de brillantes études. Il y fait la rencontre d’un professeur de lettres anglaises aux pratiques pédagogiques plutôt originales, M. Keating, qui encourage le refus du conformisme, l’épanouissement des personnalités par la vie en poésie, l’art de profiter de l’instant présent (“Carpe Diem“) et le goût de la liberté. Voulant au maximum suivre la voie nouvelle qui leur est présentée, certains élèves vont redonner vie au cercle des poètes disparus, un groupe d’esprits libres et oniriques, dont M. Keating fut, en son temps, l’un des membres influents. La découverte d’une autre vie va à jamais bouleverser l’avenir de ces étudiants.

Mon avis :

Hey tout le monde ! Aujourd’hui, je vous rejoins pour vous parler d’un film… Eh oui, deuxième chronique cinéma d’Aglaé ! 😊 en quatre mois ! (chuuuut, ne leur dites pas que j’ai beaucoup tardé…). Bon, je l’ai vu il y maintenant plusieurs semaines, mais ça ne fera pas grande différence par rapport à d’habitude, mon retard, tout le monde le connait ici !😏

Le Cercle des Poètes Disparus est un classique, aujourd’hui, et il m’a moi aussi envoûtée! Il fait aujourd’hui partie de mes films préférés, et il domine le classement !

J’ai trouvé la manière dont la littérature, l’enseignement et la poésie sont présentés très pertinente. On ressent de concert avec les personnages toutes les émotions, tout particulièrement en ce qui concerne ces domaines ! Pour moi, qui suis fan de littérature et la poésie, et qui ai beaucoup de mal avec le collège, c’était vraiment une vision juste, ou tout du moins, idéale.

Sincèrement, je n’ai pas l’habitude de chroniquer des films, donc c’est compliqué pour moi de vous en dire plus sans vous dévoiler des éléments de l’intrigue… Mais sachez que j’ai eu les larmes aux yeux, j’ai ri, souri, et apprécié ma soirée. Donc pour les quelques qui ne l’auraient pas encore vu… ALLEZ Y TOUT DE SUITE !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.