Le cœur en braille

Auteur : Pascal Ruter
Illustrateur : Anne Montel
Editeur : Didier Jeunesse

Victor n’aime pas du tout le collège. Comme son père, il préfère de loin les vieilles voitures (les Panhard). Il a aussi un groupe de musique rock.

Marie-José est une élève très douée. Elle apprécie la musique classique et joue du violoncelle.

Ils deviennent pourtant amis: Marie-José aide Victor pour le travail scolaire. Mais petit à petit Marie-José devient aveugle. Victor va l’aider pour que personne ne s’en aperçoive au collège : l’adolescente ne pourrait plus passer le concours pour entrer dans son école de musique car ses parents l’enverraient dans une école spécialisée…

Mon avis :

La maladie de Marie-José m’a touchée ainsi que l’amitié progressive entre les deux enfants. On voit même naître une histoire d’amour entre les deux adolescents qui sont tous les deux un peu à part dans le collège.

Ce n’est pas qu’une histoire émouvante : il y a des passages comiques dans le livre. Par exemple, Marie-José a l’habitude de compter ses pas dans le collège pour pouvoir circuler mais un jour, des rubans de balisage perturbent son itinéraire… Catastrophe ! Elle est en retard et Victor est déjà en classe…

J’ai lu la version longue (292 pages), mais il existe une version raccourcie qui vient de sortir (moins de 200 pages).