Antigone la courageuse

Auteur : Françoise Rachmuhl
Editeur: Flammarion Jeunesse
2017 / 126 pages
5.90

Princesse de Thèbes, Antigone vit heureuse jusqu’au jour où elle découvre le crime du roi Oedipe. Antigone sacrifie sa vie pour accompagner son père en exil et réconcilier ses frères. Courageuse et fière, elle est prête à tout affronter, même la mort, pour sauver son honneur.

Mon avis :
Une collection que je découvre: MYTHOLOGIE chez Flammarion Jeunesse. Je ne connaissais pas encore l’histoire d’Antigone. Son destin est original et elle a beaucoup de force de caractère! J’ai aimé la manière de raconter car il y a beaucoup de détails.
Bonus:
Si on veut, on peut découper 6 cartes à jouer (rabats de la couverture) et les collectionner en achetant d’autres titres de la collection.

 

Les Lettres volées

Auteur : Silène Edgar
Editeur: Castelmore
2016 / 307 pages
10.90

Pour ses quatorze ans, Françoise de Sévigné, fille de Madame de Sévigné, est invitée à son premier dîner avec la noblesse. La jeune fille doit éblouir les convives par sa vivacité d’esprit autant que par sa beauté. Mais ce milieu est impitoyable, et le moindre faux pas peut ruiner sa réputation et celle de sa mère. Cette mère parfaite qui cache un secret qu’il faut à tout prix préserver. Entre ragots, manigances et compliments à double sens, Mademoiselle de Sévigné va mener l’enquête et apprendre le règles de ce monde qui s’ouvre à elle…

Mon avis :
J’ai adoré ce livre car c’est un roman historique sur le 17ème siècle. Il est original : pour une fois l’intrigue ne se déroule pas à Versailles mais dans d’autres lieux fréquentés par la noblesse. J’ai aimé le personnage de Mlle de Sévigné parce qu’elle n’est pas parfaite tout en faisant de son mieux (et quelques bourdes parfois…). L’intrigue m’a plu aussi : Françoise de Sévigné mène une enquête palpitante sur un secret gardé par sa mère. J’ai beaucoup  aimé ce roman, presque autant que 14-14 du même auteur !

 

14-14

Auteur : Silène Edgar et Paul Beorn
Editeur : Castelmore
2016 / 290 pages
5.90

Un siècle les sépare… Hadrien et Adrien sont deux garçons de treize ans qui habitent à quelques kilomètres l’un de l’autre, en Picardie. Ils ont des problèmes à l’école, à la maison et avec les filles, comme la plupart des garçons de leur âge. Il n’y a qu’une seule chose qui les sépare : Hadrien vit en 1914 et Adrien en 2014.
Leurs destins vont mystérieusement se mêler, leur permettant d’échanger du courrier alors qu’ils croient chacun écrire à un cousin éloigné ! Lorsqu’ils comprennent ce qu’il se passe, Adrien se rend alors compte qu’il doit prévenir Hadrien que la Grande Guerre est sur le point d’éclater et qu’il doit à tout prix se mettre à l’abri…

Mon avis :

Après avoir lu “42 jours” du même auteur, j’ai voulu découvrir d’autres romans historiques de Silène Edgar. J’ai vraiment beaucoup aimé cette histoire qui met en lien notre époque et celle qui précède la 1ère guerre mondiale au moyen d’éléments fantastiques.

Ce livre a reçu le prix des Incorruptibles (5ème-4ème), le prix Tatoulu et le prix Gulli.

De cape et de mots

Auteur : Flore Vesco
Editeur : Didier Jeunesse
Site officiel : http://www.florevesco.com/
2015 / 183 pages
14.20€

Serine vient de perdre son père et vit avec sa mère et ses petits frères dont elle s’occupe. Pour échapper au mariage, elle s’enfuit de chez elle et devient demoiselle de compagnie de la reine fort exigeante…

Serine est très drôle  mais elle va se faire autant apprécier que détester de la cour… Sans qu’elle s’en aperçoive, elle va mettre en danger sa propre vie !

Mon avis :

J’ai adoré ce roman historique : c’est un vrai coup de cœur !

Il y a beaucoup de suspense et l’histoire nous captive.

Serine est un personnage vraiment très drôle et il y a de scènes comiques. Un lancer de pomme devient un jeu de longue paume… Flore Vesco fait des jeux de mots et a beaucoup d’humour.

 

Flore Vesco

Complots à Versailles – A la cour du roi

Auteur : Annie Jay
Editeur : Hachette Romans
1993 – 2017 / 297 pages

Pauline de Saint-Béryl devient demoiselle d’honneur de la Reine malgré les soucis de sa famille.

A neuf ans, Cécile s’est retrouvée orpheline et amnésique. Guillaume,  le frère de Pauline, l’a sauvée dans la Seine et elle a été recueillie par les Saint-Béryl. La dame qui s’occupe d’elle lui a transmis ses talents de guérisseuse. Cécile va suivre Pauline à la cour du roi et toutes deux ne tarderont pas à se faire des amis.

Or à la cour les intrigues vont bon train… Madame de Montespan aimerait que ses enfants règnent sur le royaume de France mais pour cela elle devra se débarrasser du bébé de la Dauphine… Cécile et ses amis réussiront-ils à le sauver?

Mon avis :

J’ai adoré ce roman historique et tous ceux de la série !

L’intrigue est vraiment bien imaginée et pleine de rebondissements.

J’aime l’héroïne Cécile : elle n’a peur de rien. Ses amis aussi m’ont intéressée : Guillaume (le fiancé de Cécile et le frère de Pauline), Pauline son amie, ainsi que tous les autres.

La vie à la cour de Versailles me fait rêver même s’il y a beaucoup d’intrigues : les “soirées d’appartement”, le personnage du roi Louis XIV, les comédies en plein air…

Dans les romans suivants, on retrouve les mêmes personnages mais avec de nouvelles intrigues.

J’ai aussi lu (et adoré) :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pax et le petit soldat

Auteur : Sara Pennypacker
Illustrateur : Jon Klassen
Site officiel : http://www.sarapennypacker.com (en anglais)
Editeur : Gallimard Jeunesse

C’est la guerre. Le père de Peter s’engage dans l’armée. Le jeune garçon doit aller chez son grand-père qui habite assez loin. Mais Peter doit en même temps abandonner son renard Pax qu’il a recueilli et sauvé quand il était tout jeune.

Arrivé chez son grand-père Peter s’enfuit dès le premier soir pour tenter de retrouver son renard qui court de grands risques seul dans la nature.

Pendant ce temps le jeune renard va découvrir la vie sauvage et ceux de son espèce tandis que Peter se retrouve confronté à des épreuves qu’il n’aurait pas imaginées.

Mon avis :

J’ai vraiment aimé ce livre car on apprend beaucoup sur la vie réelle des renards en pleine nature.

On change aussi de point de vue tout au long de l’histoire : tantôt c’est celui de Peter, tantôt celui de Pax. On peut ainsi suivre les aventures des deux côtés : le trajet mouvementé du garçon pour retourner chez lui et la découverte de la forêt pour le renard.

J’aime le courage de Peter qui est prêt à tout pour son renard !

 

Les aventures du jeune Jules Verne – 3 . Voyage dans les abîmes

Auteur : C. Nemo (pseudonyme de Miguel Garcia !)
Illustrateur : Paco Porres
Editeur : Pocket Jeunesse

Un congrès scientifique pour le progrès se tient à Nantes. Mais très vite, André Gouy, un savant très renommé, ami du capitaine Nemo, disparaît.

Le jeune Jules Verne et ses trois amis (Huan, Caroline et Marie) devinent très vite qui sont les auteurs de cet enlèvement : une mystérieuse organisation ennemie du progrès. Ils se lancent dans l’aventure et partent à la recherche d’André. Ce qui les mènera dans les abîmes de la terre…

Mon avis :

J’ai adoré ce 3ème tome qui vient de sortir ! L’auteur a imaginé l’enfance de Jules Verne. Il met met au point des inventions qui le tirent d’embarras avec ses amis, et ce sont ces créations que l’on pourra retrouver dans les grands romans de cet auteur.

J’aime bien les aventures, les exploits de ces “Aventuriers du XXIème siècle” comme les enfants s’appellent eux-mêmes, d’autant plus qu’ils aident souvent des personnes âgées.

L’histoire est bien écrite et l’idée de départ est originale. C’est un livre intéressant aussi parce qu’il y a des schémas expliquant ces inventions. Voici par exemple le “gilet spécial aventures” :

 

Tous les quatre réfléchissaient déjà à ce qu’ils allaient mettre dans ces poches.

Et voici les deux premiers tomes de la série, à découvrir absolument:

    

JEU : Quiz sur les inventions dessinées dans les trois tomes. CLIQUE ICI

L’ or blanc de Louis XIV

Auteur : Odile Weulersse
Editeur : Pocket jeunesse

“Au royaume des traîtres, le sel est plus précieux que la vie d’un homme…”

Timoléon se retrouve accusé de contrebande de sel, qu’on appelle “l’or blanc de Louis XIV”. En effet le sel est très précieux à cette époque car il conserve les aliments. Du coup le roi Louis XIV perçoit un impôt sur ce commerce et cette taxe lui rapporte beaucoup d’argent… Les personnes qui veulent faire de la contrebande sont très sévèrement punies !

Le jeune homme échappe de justesse aux galères en se cachant et en vivant parmi les misérables à Paris. Il va rechercher celui qui l’a accusé injustement. Sa sœur Armande et son ami Floridor vont l’aider.

Mon avis :

J’ai adoré ce roman, même s’il est long (353 grandes pages!) et conseillé aux plus de 12 ans.

En suivant Timoléon, on découvre “la cour des miracles” : ce sont des quartiers de mendiants et de bandits. Cela change des autres romans historiques sur cette époque qui se passent en grande partie à la cour du roi. On apprend aussi beaucoup sur les impôts qui appauvrissent le peuple.

L’enquête est palpitante, car il y a beaucoup de rebondissements dans la recherche du vrai coupable.

 

JEU : Sauras-tu répondre à une question sur “l’or blanc” (le sel) ? CLIQUE ICI !

Elisabeth, princesse à Versailles – 6. Un cheval pour Elisabeth

Auteur : Annie Jay
Illustrateur : Ariane Delrieu
Editeur
: Albin Michel Jeunesse
Site officiel : http://anniejay.com/lauteur

Elisabeth est une jeune princesse fougueuse, petite sœur de Louis XVI. Dans ce tome 6, elle apprend qu’elle doit se marier dans deux ou trois ans avec l’infant du Portugal. Il a treize ans et demi. Pas question pour elle ! Elle doit trouver un plan… Heureusement arrive à la cour l’ambassadeur de Lybie. Il compte offrir au roi Louis-Auguste de magnifiques chevaux arabes. Or Elisabeth va devenir l’amie du jeune Samir, fils du chef des soigneurs lybiens. Avec la belle jument Eclipse, le jeune garçon pourrait peut-être bien l’aider…

Mon avis : J’ai beaucoup aimé ce sixième tome ! Elisabeth vit des aventures à l’intérieur même de la cour du roi Louis XVI.  C’est une princesse rebelle, qui ne se soumet pas aux ordres de Mme de Marsan, sa sévère gouvernante. Heureusement que sa sous-gouvernante Mme de Mackau et sa fille Angélique, la meilleure amie d’Elisabeth, sont là pour la soutenir…

Mon avis plus développé sur le blog de DECITRE : CLIQUE ICI !

Dans la même série j’ai aussi lu et adoré :

Tome 1
Tome 2
Tome 3
Tome 4
Tome 5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et la collection continue !

Tome 7

Cœur de loup

Auteur : Katherine Rundell
Editeur : Gallimard jeunesse

En Russie, Féo et sa mère Marina s’occupent de loups abandonnés. Mais un jour les armées du Tsar commandées par le général Rakov capturent la mère de Féo à cause des dégâts causés par ces loups. L’héroïne part à la recherche de Marina en compagnie de sa meute et d’Ilya, un jeune homme engagé dans l’armée contre son gré.

Mon avis : C’est une très belle histoire mais elle est parfois triste car plusieurs loups meurent.  Féo est courageuse et intrépide car elle ose s’opposer au général Rakov qui fait régner la terreur. Elle sauve plein de vies avec ses amis !