Un assassin de première classe

Auteur : Robin Stevens
Editeur : Flammarion Jeunesse
2018 / 352 pages
15 € 

Hazel et Daisy partent en vacances à bord de l’Orient-Express avec M. Wong. Une seule interdiction : jouer les détectives. Alors qu’un espion se cache dans le train, une riche héritière est assassinée dans une cabine verrouillée de l’intérieur. Le club de détectives est obligé de reprendre du service ! Attention, elles ne sont pas les seules sur l’affaire…


Mon avis :

Au début du roman je n’accrochais pas du tout. Puis dès que le crime a eu lieu et que l’enquête a commencé, j’ai adoré! Le mystère est total jusqu’au dénouement. Cela m’a donné envie de découvrir les romans d’Agatha Christie !

 

Adèle et les noces de la reine Margot

Auteure : Silène Edgar
Editeur : Castelmore
2015  + 2018 (poche) / 276 pages
10.90 €  / 5.90
(poche)

Entre 2015 et 1572, Adèle doit choisir ! Adèle en a marre de ses parents, qui ne comprennent jamais rien. Au collège, elle préfère passer du temps avec ses copines qu’étudier. Aussi, quand elle apprend qu’elle doit lire un livre en entier pendant les vacances, c’est une véritable punition… Mais dans ses rêves, la nuit, l’impossible se produit! Adèle est à la Cour, au XVIe siècle, au milieu des personnages de La Reine Margot ! Elle rencontre même un beau jeune homme…
Ce qu’Adèle vit en 1572 vaut-il la peine de sacrifer ses amis et sa famille de 2015 ? 

Mon avis :

C’est le 4ème roman que je lis de cette auteure car j’adore l’Histoire en général. Cette fois-ci on plonge à la fin du 16ème siècle avec la Reine Margot et le massacre des protestants à la Saint-Barthélémy en 1572.
Au début j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire puis j’ai vraiment accroché. Comme dans 14-14, un jeune de notre époque entre en communication avec un autre siècle.

 

Célestine – 1. Le palais des fées

Auteure : Gwenaële Barussaud
Editeur : Albin Michel Jeunesse
2018 / 144 pages
6.90
 

Nous sommes en 1900 et c’est le grand jour pour Célestine, 11 ans : elle monte enfin à Paris pour passer le concours d’entrée à L’Opéra, son rêve depuis toujours ! Pour elle qui n’a jamais quitté la ville de Lille, c’est une grande aventure. Célestine est tout de suite fascinée par la ville et ses lumières. Et encore plus par l’Opéra, le palais des fées ! Mais une fois dans les vestiaires, la jeune danseuse n’est plus certaine que ses chaussons porte-bonheur vont lui suffire pour réussir l’audition.
Elle sait qu’une candidate sur dix seulement aura la chance d’être retenue, pourvu que ce soit elle…

Mon avis :

C’est une toute nouvelle collection sur le modèle d’ELISABETH PRINCESSE À VERSAILLES. Même si je suis encore une fois un peu grande pour cette série, j’ai quand même craqué rien que pour avoir le marque-page! On va suivre les aventures de Célestine, qui vient de sa province pour tenter de rentrer à l’Opéra de Paris. Et comme je fais de la danse classique depuis que j’ai 4 ans …


J’ai bien aimé le style l’auteur (j’ai déjà lu d’elle “Léo, mon secret est une chance”) et il y a toujours de superbes illustrations dans cette collection!
Comme d’habitude à la fin du roman, un mini-documentaire, sur l’Opéra Garnier cette fois-ci, surnommé le palais des fées .

 

Léo – Mon secret est une chance

Auteure : Gwenaële Barussaud
Editeur : Rageot
2018 / 256 pages
13.90
 

1869. Jeune ouvrière, Léo emballe toute la journée des tablettes de chocolat dans du papier doré. Un jour, son destin bascule. Ses parents lui apprennent qu’elle est la fille de riches Parisiens. Afin de les rencontrer, elle se rend à Paris, pénètre dans leur immeuble et s’y fait embaucher comme domestique. mais quand tout est bouleversé, que deviennent les rêves de bonheur et de liberté?

Mon avis :

Il s’agit d’un livre original que j’ai bien aimé! En effet l’histoire se déroule au temps de Napoléon III sous l’Empire. C’est le premier roman que je lis sur cette époque. On découvre la vie du peuple à cette époque (ouvriers, domestiques) et les différents partis politiques.
Mais on suit aussi le changement d’une jeune fille qui se rend à Paris pour rechercher ses vrais parents et qui découvre la vie tout simplement. C’est une grande aventure que je n’ai pu lâcher avant de l’avoir terminée!
Et merci à Charlot pour la photo (mon chat à 3 pattes!)

 

 

Catherine de Médicis – Journal d’une princesse italienne 1530-1533

Auteur : Catherine de Lasa
Editeur : Folio Junior
2018 / 155 pages
5.90
 

“25 septembre 1530. Je venais d’un petit couvent, entouré de murailles, resserré autour d’un jardin clos. J’habitais une cellule étroite. Au rythme régulier d’une cloche, j’allais, avec mes compagnes habillées de noir, de la chapelle au réfectoire et du réfectoire à la bibliothèque. J’ai désormais changé de monde. Je viens d’entrer dans un univers inconnu. Tout est différent: les espaces immenses, la foule dans chaque pièce, l’or, les couleurs chatoyantes, qui ruissellent des plafonds, sur les vêtements… bijoux, peintures, soie, broderies… je ne sais que décrire, par quoi commencer. Où suis-je?” (extrait du livre)

Mon avis :

C’est le journal intime d’une future reine de France, Catherine de Médicis. J’ai été un peu déçue car on ne suit le destin de Catherine que pendant 3 ans avant son mariage. On ne voit pas sa carrière de reine du tout. Par contre on ressent bien ce que peut éprouver une princesse mariée sans qu’on lui demande son avis -et sans connaître son futur mari…

 

 

 

Achille l’invincible

Auteur : Martine Laffon
Editeur : Flammarion Jeunesse
2016 / 118 pages
5.90

On dit d’Achille qu’il est redoutable, que sa lance en vaut cent, qu’aucune flèche ne peut l’atteindre. Lui seul peut garantir la victoire de son camp. Mais il s’est fâché avec le roi Agamemnon et refuse de combattre à ses côtés, à Troie…

Mon avis :

Je continue la série MYTHOLOGIE de Flammarion Jeunesse. Après ANTIGONE LA REBELLE et DÉMÉTER LA GÉNÉREUSE me voici plongée dans la guerre de Troie. J’ai beaucoup aimé mais le problème est que je connaissais déjà tout sur cette histoire!  Bon j’ai pu au moins augmenter ma collection de cartes: après les avoir découpées, j’ai récupéré Briséis (50 points), Agamemnon (30 points) et Achille (100 points)!

 

 

 

Les enfants de la Résistance – 4. L’escalade

Auteur : Vincent Dugomier
Illustrateur : Benoît Ers
Editeur : Le Lombard
2018 / 48
pages
10.95

En 1942, on voyait jusque dans notre village que le monde était toujours plus divisé et les gens toujours plus méfiants. La guerre et notre engagement dans la Résistance nous avaient volé notre enfance, et nous étions entrés dans l’adolescence sans même nous en apercevoir. La politique anti-juive poursuivait son escalade, et nous commencions seulement à comprendre ce qui se préparait. Mais face à tant d’horreur, jusqu’où étions-nous prêts à aller ?

Mon avis :

Il s’agit du 4ème tome d’une série que j’aime beaucoup ! On suit toute la 2nde guerre mondiale grâce à 3 enfants qui ont décidé de résister contre les nazis dans leur village des Ardennes. Je me suis attachée à François, Eusèbe et Lisa devenus des ados.On est à présent en 1942 et on assiste aux rafles contre les Juifs. C’est bien décrit et en plus on a comme d’habitude un dossier historique à la fin.

La demoiselle des Lumières – Fille de Voltaire

Auteure : Annie Jay
Editeur : Le Livre de poche
2014 /
282 pages
5.90

A dix-sept ans, Marie Corneille quitte Paris pour le château du grand Voltaire. Le philosophe a décidé de l’adopter, elle, une jeune fille sans le sou et sans éducation. Voltaire écrit, donne des bals et des représentations théâtrales. Il veut faire de Marie une demoiselle digne de sa cour : cultivée, spirituelle, gracieuse. Mais la nouvelle élève n’aime pas les tragédies et ne montre pas plus de disposition pour l’écriture que pour la danse.
A moins qu’un beau gentilhomme l’invite…

Mon avis :

Encore un roman historique d’Annie Jay (pour ceux qui ne le savent pas, j’aime cette auteure et les romans historiques…)!
On suit à la fois l’histoire de cette jeune fille qui doit être mariée (les filles ne se marient pas avec qui elles veulent au 18ème siècle !). Et en même temps on apprend à connaître Voltaire qui se bat pour plus de justice.

Elisabeth princesse à Versailles – 9. Une lettre mystérieuse

Auteure : Annie Jay
Illustratrice : Ariane Delrieu
Editeur : Albin Michel Jeunesse
2017 / 137 pages
6.90

Elisabeth et ses amis passent l’après-midi à faire du cerf-volant dans la campagne versaillaise. Soudain, catastrophe, le cerf-volant de la princesse se coince dans un arbre ! Le courageux Colin grimpe aussitôt pour le récupérer… et chute lourdement sur le sol. En allant chercher des secours dans la maison la plus proche, le reste du groupe rencontrera la jeune Annabelle Fisher. Elle leur racontera l’histoire de son père, joailler du roi disparu il y a plus de dix ans en laissant derrière lui une étrange lettre codée.
Malgré les remontrances de Mme de Marsan, Elisabeth compte bien enquêter et découvrir ce qui est arrivé au joailler…

Mon avis :
Ça y est, j’ai lu le dernier tome de cette collection que je suis depuis le début. C’est un mélange d’éléments historiques car Elisabeth est la petite soeur de Louis XVI, et d’intrigue complètement inventée. La collection est plutôt pour les moins de 10 ans mais je me suis attachée à l’héroïne et j’aime trop les superbes marque-pages!

 

Antigone la courageuse

Auteur : Françoise Rachmuhl
Editeur: Flammarion Jeunesse
2017 / 126 pages
5.90

Princesse de Thèbes, Antigone vit heureuse jusqu’au jour où elle découvre le crime du roi Oedipe. Antigone sacrifie sa vie pour accompagner son père en exil et réconcilier ses frères. Courageuse et fière, elle est prête à tout affronter, même la mort, pour sauver son honneur.

Mon avis :
Une collection que je découvre: MYTHOLOGIE chez Flammarion Jeunesse. Je ne connaissais pas encore l’histoire d’Antigone. Son destin est original et elle a beaucoup de force de caractère! J’ai aimé la manière de raconter car il y a beaucoup de détails.
Bonus:
Si on veut, on peut découper 6 cartes à jouer (rabats de la couverture) et les collectionner en achetant d’autres titres de la collection.