L’espionne du Roi-Soleil

Autrice : Annie Pietri
Editeur : Bayard Jeunesse
2002 / 408 pages
14.90

A la mort de son mari, la marquise de Maisondieu se retrouve seule avec ses trois enfants : Alix, Clémence et Louis-Etienne. Les affaires de la famille sont confiées au baron de Grenois, le frère du marquis. Ce personnage infâme se révèle être prêt à tout pour s’approprier la fortune de sa belle-sœur. Les prières de Clémence sont impuissantes face à son ignominie. Alors Alix décide de se battre, et elle se rend à la cour. Parviendra-t-elle à convaincre le roi de leur venir en aide ? 

Mon avis :

C’est avec grand plaisir que j’ai lu ce premier tome, qui est très réussi!

On suit le destin d’une famille guère épargnée par le destin malgré sa noblesse. Tout commence avec la mort du père, et son testament, qui implique le baron de Grenois, oncle de l’héroïne. Il va tout faire pour s’approprier la fortune destinée à Louis-Etienne à ses quinze ans. Pour cela, il est prêt à tout: chantage, complots, activités illégales… et bien pire!

La relation entre les jumelles de la famille, Clémence et Alix, est très étroite, et donne l’impression de pouvoir vaincre  les difficultés, envers et contre tout. Néanmoins, on suit surtout Alix, qui est très courageuse, et garçon manqué.

L’histoire comporte beaucoup de suspense, et une intrigue bien cousue, bien qu’assez simple au fond. Tout au long du roman, l’autrice nous donne certaines informations en même temps qu’à Alix, ou parfois un peu en décalé, et j’ai bien aimé ça. Le fait qu’il n’y ait pas QUE l’intrigue est très agréable, et c’est un atout non négligeable: c’est plus divertissant.

J’ai bien envie de lire le second tome, et si vous n’avez pas lu cette collection, je vous la conseille fortement!!!

Percy Jackson et les dieux grecs

Auteur : Rick Riordan
Editeur : Albin Michel (Wiz)
2015 / 310 pages
12 €

La mythologie ? Quelle barbe jupitérienne… Sauf si le jeune demi-dieu Percy Jackson nous la raconte ! Car notre héros est bien placé pour en parler : son père, c’est Poséidon, le dieu de la mer, un type pas vraiment commode. Trahisons, complots, vengeances… Des Titans à Hercule en passant par Prométhée, on ne s’ennuie jamais avec les Olympiens ! 

Mon avis :

J’ai vraiment adoré lire ce livre magnifiquement illustré par John Rocco. Encore un livre de Rick Riordan! (je suis à fond dedans, depuis cette année!)

Bien que je connaisse les grandes lignes de ces récits mythologiques, souvent, il me manquait énormément de détails, ou alors je ne maîtrisais bien qu’une partie de l’histoire, voire j’ignorais à peu près toute une face de l’aventure du dieu ou de la déesse…

En parallèle de ça, c’est raconté avec énormément d’humour, l’auteur rajoutant des blagues, imaginant les paroles des personnages, modernisées, tournant en ridicule certains dieux, tout cela rendant la lecture beaucoup plus amusante et aérée.

En bref, c’est un vrai puits de culture mythologique, qui apprend plein de choses, avec humour.

  

Ysée – 1. Le reliquaire d’argent

Autrice : Evelyne Brisou-Pellen
Editeur : Bayard Jeunesse / Je Bouquine
2019 / 400 pages
7.90

A douze ans, Ysée ignore tout de ses origines, mais elle est heureuse chez sa nourrice, dont les cinq fils sont comme ses frères. Or, voilà qu’en cette année 1453, des religieuses qui ont autorité sur elle exigent qu’elle épouse le maire de Châtillon-sur-Seine, un homme de plus de quarante ans ! Comment se tirer de ce guêpier ? Peut-être en obtenant l’aide du duc de Bourgogne, Philippe le Bon… Hélas, l’affaire est beaucoup plus compliquée qu’elle ne l’imagine…

Mon avis :

J’ai vraiment adoré ce livre!!! Il est génial de bout en bout, et on a du mal à le lâcher, même à la fin. J’ai vraiment hâte de lire la suite de cette série!!!

Ysée, jeune fille vivant au Moyen-Age, m’a beaucoup plu. Le fait qu’elle ait grandi avec sept frères, à la sauvageonne, contribue beaucoup à ce qu’est devenu son caractère, que j’adore. Elle est très drôle, quand elle se révolte contre les sœurs (religieuses), en soulignant les contradictions dans leurs paroles. J’ai beaucoup aimé son courage malgré les épreuves, et son dévouement envers sa famille adoptive.

J’ai bien aimé les découvertes qu’elle fait sur son passé, et, l’avantage, c’est qu’il ne faut pas attendre plusieurs tomes avant ces révélations. A la fin de ce tome, on commence sur une autre aventure, juste de quoi nous  faire envie, et j’ai beaucoup aimé ça.

Le récit correspond bien à l’époque, même si c’est assez incroyable, comme histoire. Le mariage avec le maire parait assez réaliste (mariage forcé), et j’ai beaucoup aimé les extrémités auxquelles les sœurs sont forcées de recourir pour dompter Ysée, même si ce n’est pas très réaliste.

En bref, un ÉNOOORME coup de cœur pour ce livre plus que  génial, que je vous conseille vivement si vous aimez les livres historiques…!

 

La pyramide rouge

Auteur : Rick Riordan
Editeur : Le Livre de Poche
2015 / 544 pages
7.90

A l’instant où leur père, un brillant égyptologue, disparaît en faisant exploser la pierre de Rosette au British Museum, Carter et Sadie Kane sont précipités dans un autre monde où les malédictions antiques ne sont pas une légende. Pour empêcher une apocalypse et sauver leur père, Sadie et Carter, descendants de magiciens, doivent apprendre à utiliser leurs propres pouvoirs. 

Mon avis :

J’ai bien aimé lire ce livre même si ce n’est pas du tout un coup de cœur.

L’histoire est basée sur la de mythologie égyptienne, et j’ai beaucoup aimé en découvrir plus sur ce sujet que je connais moyennement. Les malédictions, certaines coutumes, les créatures, et quelques dieux m’ont beaucoup plu et étonné.

La fin de l’histoire m’a un peu surprise, mais je la trouve quand même bien, de même que la forme: cela imite un enregistrement, et j’ai trouvé ça amusant.

L’humour de l’auteur est encore une fois génial, et j’adore son style (comme d’habitude!!!), même si j’étais moins intéressée par le sujet !!!

 

Les 7 de Babylone – 3. Le serment des Spartiates

Auteur : Taï-Marc Le Thanh
Editeur :  Slalom
2018 / 416 pages

14.90€

Un dramaturge français du XIXe siècle, un chef gaulois, un aède du VIIIe siècle avant J.C. surnommé ” le poète ” par les Anciens, deux frères linguistes et philologues allemands, un compositeur allemand du XVIIIe siècle, un romancier français du Moyen Age… constituent les 7 de Babylone. Leur mission : empêcher leurs ennemis de toujours de réunir des fragments des 7 merveilles du monde, qui leur permettraient d’acquérir un pouvoir destructeur.

Tome 3 : Dans ce troisième volet, Victor Hugo fait revenir Vivaldi et Rabelais, Léonard Attila et Marie-Antoinette. Le fragment des jardins de Babylone est dérobé, mais pire : la pierre également. Les 7 partent à Athènes sur les traces de Léonard qui invoque une armée de Spartiates tandis que l’état de santé de Victor se dégrade… La prochaine confrontation se fera sur l’ancien site de Troie.


Mon avis :

C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai attaqué ce livre, sans savoir encore que c’était la fin de la trilogie (je ne savais pas que c’en était une), et j’ai beaucoup regretté que cette série se termine (déjà)!!!

La folie de Léonard ne fait qu’empirer, et sa cruauté ne connait plus de limites. Malgré les efforts des Sept de Babylone, il sème le chaos derrière lui. La volonté des deux camps est tenace, et j’ai bien aimé ça, car cela provoque de nombreux retournements de situation, le désespoir aidant à prendre des risques…

Les batailles sont encore plus impressionnantes que dans les deux premiers tomes, et les moyens surnaturels utilisés dépassent l’entendement!!! J’ai beaucoup aimé ça, et cela rajoute beaucoup de piquant à la situation et à l’intrigue.

Des trois tomes, celui-ci est largement mon préféré!!!

Les 7 de Babylone – 2. A l’ombre de Gandhi

Auteur : Taï-Marc Le Thanh
Editeur :  Slalom
2018 / 350 pages

14.90€

 

Un dramaturge français du XIXe siècle, un chef gaulois, un aède du VIIIe siècle avant JC surnommé ” le poète ” par les Anciens, deux frères linguistes et philologues allemands, un compositeur allemand du XVIIIe siècle, un romancier français du Moyen Age… constituent les 7 de Babylone. Leur mission : empêcher leurs ennemis de toujours de réunir des fragments des 7 merveilles du monde, qui leur permettraient d’acquérir un pouvoir destructeur.

Tome 2: La lutte s’intensifie entre les 7 de Babylone et leurs rivaux, qui s’affrontent désormais à Barcelone. Alors que Léonard s’apprête à mettre la main sur un nouveau fragment d’une des 7 Merveilles du monde, détruisant tout sur son passage, Jasper va devoir faire un choix. Trahira-t-il ses coéquipiers pour sauver sa vie et celle de ses proches ?


Mon avis :

J’ai adoré lire ce second tome. Il faut dire que je l’attendais avec impatience depuis que j’avais fini le 1, et il ne m’a pas déçue!

J’ai beaucoup aimé le fait que les combats se déroulent à Barcelone, en Espagne, nous faisant découvrir les merveilles de cette ville que j’ai visitée il y a deux ans. Et les Sept de Babylone ont encore une planque bien cachée: elle se situe sous la Sagrada Familia, la basilique de Gaudi…

J’aime beaucoup Toth (Victor Hugo de son vrai nom), mais tous les personnages sont vraiment géniaux, empreints de leur propre histoire, ayant leur caractère, leur culture, aussi bien les “méchants” que les “gentils”.

Comme ils  viennent tous du passé (sauf Jasper), les héros ont vécu des expériences, les unes dans le passé à des époques différentes, et les autres dans le présent;  et cela leur forge un caractère unique, avec un regard très spécial sur notre siècle, et une notion du bien et du mal faussée par la pierre.

Mes soupçons quant au traitre étaient diverses (et j’avais déjà soupçonné le vrai mais j’avais vite abandonné cette piste), mais la surprise reste de taille, tellement l’équipe parait soudée. Mais cela ne diffère pas du reste du livre car l’intrigue est très bien menée, le suspense dure jusqu’au bout, et on se pose sans cesse des questions sur la suite…

Le trésor Blackthorn

Auteur : Kevin Sands
Editeur : Le livre de poche
2018 / 686 pages
6.90

Londres, 1665. La peste noire a déjà tué plus de 30 000 personnes. La mort rôde à chaque coin de rue et les charlatans pullulent, profitant de la panique qui s’est emparée de la population. Christopher Rowe, jeune apothicaire, vit seul dans l’officine de Benedict Blackthorn, son défunt maître. Alors qu’il rêve de trouver un remède à l’épidémie qui fait rage, il reçoit une lettre que son maître lui a écrite avant sa mort.
Benedict lui révèle sous forme d’énigme avoir caché un trésor dans l’officine. Christopher se lance donc à la recherche des indices afin de la résoudre… 

Avis:

J’ai vraiment aimé ce gros roman qu’on m’a offert. C’est un tome 2 mais il n’est pas nécessaire d’avoir lu le tome 1 pour comprendre.

Christopher Rowe, le héros, est très attachant, ainsi que ses amis. Différents personnages entrent au fur et à mesure en scène dans le roman et il faut en être à la fin pour bien saisir le rôle de chacun. Le suspense dure vraiment jusqu’au bout!

 


Complots à Versailles – Tomes 1 à 4

Complots à Versailles – Tomes 1 à 4

Auteur : Annie Jay
Editeur : Hachette Romans
1993 – 2017 / 297 pages

J’avais lu cette série à l’école primaire et suite à ma visite du château de Versailles, j’ai eu envie de la relire! Je l’ai finie en deux jours!
Annie Jay est une autrice que j’aime beaucoup!!! J’ai lu beaucoup de livres d’elle. L’héroïne Cécile a été trouvée enfant alors qu’elle allait se noyer… Suite à son accident, elle a perdu la mémoire et a oublié tout son passé ainsi que son identité. Elle est élevée par une guérisseuse et devient dame de compagnie à la cour une fois jeune fille. Elle va être amenée à déjouer des complots avec ses amis car les intrigues ne manquent pas parmi les courtisans!. Les points forts de la série pour moi sont le style de l’auteur, la peinture du milieu de la cour du roi Soleil et le caractère des personnages.
J’ai fait beaucoup de relectures ces derniers temps. Je vous les présenterai! Mais j’ai aussi beaucoup de retard dans mes chroniques sur des nouveautés!!!

 

La voleuse de livres

Auteur: Markus Zusak
Editeur: PKJ
2019 / 631 pages
8.95

1939, en Allemagne nazie. Alors que le pays retient son souffle, une petite fille apprend à lire et à résister, pendant que la mort rôde…. C’est la Mort elle-même qui raconte cette histoire. Dotée d’un humour noir, sarcastique, mais compatissant, elle est témoin de la folie des hommes. Tout semble perdu d’avance, sauf quand se distinguent des enfants rebelles et des Allemands qui n’obéissent pas aux règles…

Avis:

 J’ai beaucoup aimé ce livre ! Il est très émouvant, empli à ras-bord d’émotions, comme il est très rare d’en trouver.

Liezel me ressemble un peu, sur certains points : son amour des livres, sa fierté, son fort caractère, sa persévérance, et quelques-unes de ses réactions. Elle est sensible, peut-être à cause de son passé, mais elle est aussi courageuse et solide dans ses convictions, et aime énormément ses proches. Je l’ai beaucoup aimée, elle est vraiment géniale…

 Max aussi est un personnage essentiel à l’histoire : sans lui, le récit n’aurait pas la même saveur, car il est un appui essentiel dans la vie de la jeune fille, du début à la fin… Il est celui qui lui fait se rendre vraiment compte de l’inégalité à l’intérieur du pays, et en qui elle retrouve un peu un frère… un modèle.

Mais beaucoup d’autres personnages sont vraiment intéressants : par exemple, le couple Hubermann, qui a un grand cœur, même si c’est un peu moins évident chez Rosa, la mère adoptive… Ilsa Hermann, généreuse et fragile, qui pardonne à Liezel ses mots, et ses actes, même les pires, et qui reste tout de même ouverte et généreuse envers elle… et Rudy, qui n’a peur de rien, et qui est fou amoureux de Liezel…

Les retrouvailles entre Max et Liezel ne sont pas détaillées : on ne peut qu’imaginer leur émotion, surtout après ce qui s’est passé… Et tant mieux comme ça !!!

Les vols de livres de la jeune fille ne sont pas toujours très spéciaux, mais plusieurs m’ont paru très beaux :

  • Celui dans la neige, après l’enterrement de son frère
  • Le livre non brûlé, dans le feu de joie, pour l’anniversaire d’Hitler. C’est l’opposé du premier, en quelque sorte : tristesse et joie, neige et feu…
  • Ceux, à moitié en cachette, chez Ilsa Hermann 

Ce livre est un des seuls que j’ai marqués de mes larmes… Il est très triste, surtout vers la fin, mais c’est une fin grandiose… et en quelque sorte, c’est dans l’ordre des choses, après tout car il s’agit de la Mort qui raconte ! Mais tout de même, je trouve que c’est un peu dur, mais après tout, c’est la guerre…

Pour tout dire, ce roman est un des livres en un seul tome, sans suite, que je préfère : il va vite entrer dans mon étagère des favoris ! C’est vraiment un gros coup de cœur !!!

  

 

Les 7 de Babylone – 1. La mémoire des Anciens

Auteur : Taï-Marc Le Thanh
Editeur :  Slalom
2017 / 380 pages

14.90€

Un dramaturge français du XIXe siècle, un chef gaulois, un aède du VIIIe siècle avant J.C. surnommé ” le poète ” par les Anciens, deux frères linguistes et philologues allemands, un compositeur allemand du XVIIIe siècle, un romancier français du Moyen Age… constituent les 7 de Babylone. Leur mission : empêcher leurs ennemis de toujours de réunir des fragments des 7 merveilles du monde, qui leur permettraient d’acquérir un pouvoir destructeur.
Tome 1 : La mémoire des anciens Jasper a une particularité : il aime escalader les toits de Paris la nuit. Lors d’une de ses escapades nocturnes, il assiste à une scène incroyable : un homme aux cheveux blancs, étonnamment agile pour son âge, s’enfuit par les toits, poursuivi par deux hommes armés. Avant de finalement lâcher prise et tomber du toit où Jasper se trouve, l’inconnu confie à l’adolescent une mystérieuse fiole.
Cette rencontre fait entrer Jasper, malgré lui, dans l’univers des 7 de Babylone. 


Mon avis :

Ce roman est vraiment génial car il mêle historique et fantastique. Historique, tout d’abord, parce que dedans, on retrouve beaucoup de personnages célèbres qui sont morts il y a longtemps mais qui restent dans nos mémoires. Parmi eux, il y en a que j’admire vraiment (ils ne sont pas toujours du bon côté, mais c’est pas grave). Notamment Jeanne d’Arc et Victor Hugo. Mais j’aime bien aussi Homère, avec toutes ses potions bizarres, aux effets sensationnels. Fantastique, parce qu’ils sont revenus des morts, et que leurs capacités sont très développées…

Jasper, le héros, ne m’a particulièrement plu, mais il a de nombreuses qualités, et on se sent très vite proche de lui. Peut être que ça se fait rapidement parce que l’histoire est écrite à la première personne, ou que l’action trépidante nous donne l’impression de bien le connaitre, mais en tout cas, il nous parait vite très familier.

Habituellement, je n’aime pas spécialement les romans d’action, mais celui-ci mélange parfaitement description, action, et suspense. De nombreux retournements de situation changent sans cesse la donne, ne  nous laissant aucun répit, mais sans nous brusquer.

La quête des sept merveilles du monde m’a donc beaucoup plu, et je pense qu’elle promet beaucoup d’autres aventures dans les tomes suivants que j’aimerais bien découvrir!