Le fils de Molière

Auteure : Annie Jay
Editeur : Le Livre de Poche Jeunesse
2016 / 190 pages
5.90

Le grand Molière accueille dans sa troupe un jeune homme de douze ans au talent époustouflant. Michel Baron est orphelin et commence son apprentissage auprès du grand maître. Molière le traite comme un fils. Il lui apprend le métier, le comble d’affection, et le fait monter sur scène devant le roi. Très vite, le jeune prodige séduit le public de Paris, on ne parle que de lui. C’est un triomphe ! 


Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce roman, comme la plupart des livres d’Annie Jay. Michel Baron a véritablement existé et il a été le protégé de Molière. C’était un grand acteur au temps de Louis XIV, qui a commencé très jeune sur les planches. Une fois de plus j’ai beaucoup appris sur le vie des comédiens et des nobles au XVIIème siècle!

  

Marie-Antoinette

Auteure : Kathryn Lasky
Editeur : Gallimard jeunesse
2015 / 208 pages
5.49

13 juin 1769. Oh mon Dieu, ça y est ! elle est enfin là, la demande en mariage ! Les émissaires du roi Louis XV sont arrivés ce matin. J’ai tout de suite été appelée dans la maison d’été où maman travaille. Je pensais que j’allais me faire gronder parce que j’avais joué à me laisser rouler le long des collines ! Mais j’ai à peine posé le pied dans la salle de réception en marbre que maman s’est précipitée vers moi.
Elle m’a écrasée sur sa poitrine et m’a murmuré : “Antonia, tu vas te marier ! Tu vas devenir reine de France !” Ses joues étaient toutes mouillées de larmes, et les miennes n’ont pas tardé à l’être aussi !

Mon avis :

Ce roman est un cadeau de @la_buissonniere_aux_livres. Elle avait gagné un de mes concours et a voulu me remercier. Elle m’a envoyé aussi de superbes marque-pages! En fait c’est moi qui suis devenue la gagnante!
C’est depuis une amie “insta” -même si on ne s’est jamais vu en vrai!
J’ai beaucoup aimé ce roman car il se déroule sous Louis XVI. On découvre la jeunesse de Marie-Antoinette sous forme de journal intime. On voit son parcours depuis l’Autriche jusqu’à la France et les efforts d’adaptation qu’elle a dû fournir. Heureusement l’histoire n’évoque pas sa fin plus que tragique!!!

 

Perceval ou le conte du Graal

Auteure : Anne-Marie Cadot-Colin
Editeur : Le Livre de Poche Jeunesse
2012 / 192 pages
4.55

“Un graal apparut ensuite, tenu à deux mains par une jeune fille, belle, gracieuse et magnifiquement habillée. Quand elle entra dans la salle avec le graal, une extraordinaire clarté se répandit : les chandelles perdirent leur éclat, comme les étoiles ou la lune quand le soleil se lève”. Le récit du parcours initiatique de Perceval pour devenir un preux chevalier. Le dernier roman de Chrétien de Troyes, dans une adaptation d’Anne-Marie Cadot-Colin.

Mon avis :
Une copine m’a offert ce livre à mon anniversaire. J’ai trouvé le début de l’histoire vraiment drôle car Perceval comprend de travers les recommandations de sa mère et enchaîne les maladresses! Il est vraiment naïf. Son évolution pour devenir un vrai chevalier est vraiment intéressante!

 

L’affaire Caïus

Auteur : Henry Winterfeld
Editeur : Hachette romans
2014 / 253 pages
5.90

Caïus est un âne. La phrase inscrite par Rufus sur sa tablette remporte un grand succès en classe. Mais Caïus rougit de colère. Comment Rufus ose-t-il l’insulter, lui, le fils d’un richissime sénateur ? Mais le lendemain, plus personne n’a envie de rire. La même phrase est tracée en lettres rouges sur la façade du temple de Minerve. Or, dans la Rome impériale, le sacrilège est terrible.

Mon avis :
C’est l’un des livres que je dois lire pour la 6ème. Je l’ai beaucoup aimé.

L’histoire se déroule à Rome mais c’est un roman policier. L’intrigue contient de nombreuses surprises!

J’ai découvert l’importance des dieux et de la religion pour les Romains.

 

Cours Charles!

Auteur : Sébastien Gendron
Editeur : Magnard Jeunesse
2018 / 94 pages
5.60 € 

Charles, douze ans, vit en plein coeur de Paris. Un jour, en sortant du collège, pris d’une grosse faim, il vole une pomme sur l’étal d’un marchand. Le voilà aussitôt poursuivi par le vendeur furieux, auquel vont s’ajouter très vite toute une foule de gens. Et plus Charles court, plus la masse de ses poursuivants enfle et grossit ! A sa grande stupéfaction, ils sont bientôt des dizaines, des centaines, même, à chaque coin de rue.
Au bout de quelques minutes, la police surgit d’un peu partout, et des CRS tentent de lui barrer la route. Heureusement, comme il connaît bien le quartier, Charles arrive à se tirer de la nasse. Au hasard de sa course, il finit par croiser son sémillant parrain, Jérôme, qui lui explique qu’il n’a pas à s’en faire et l’emmène en toute décontraction rejoindre la cohorte des gens qui hurlent, le poing levé, prêts à partir grossir les rangs des manifestants qui ont pris Paris.
Charles a cru qu’on voulait le lyncher pour une pomme, il a juste été témoin du démarrage des événements de mai 68…

Mon avis :

J’ai bien aimé ce livre. Bien qu’il soit très court, il y a de l’aventure.

Lors de ma lecture j’ai appris beaucoup de choses: je ne savais même pas qu’en mai 1968 il y avait eu des révoltes.

Ce livre était passionnant. On voit toute cette période à travers les yeux de Charles. Ses sentiments sont bien décrits et j’ai bien aimé le fait qu’il en découvre certains dont il n’avait jamais eu conscience!

Comme toujours dans cette collection, on peut écouter une grande partie de l’histoire sur le site de Magnard Jeunesse, directement lue par l’auteur.

 

Esther

Auteur : Sharon E. McKay
Editeur : L’Ecole des loisirs / Medium Poche
2018 / 512 pages
8.80

Esther dépeint l’histoire remarquable d’Esther Brandeau , une jeune fille qui a vécu au XVIIIe siècle. Esther utilise un naufrage pour échapper à sa famille après avoir appris que son père va la marier à Red, le vieux chiffonnier. Elle est sauvée par Philippe, un marin, qui l’aide à lui trouver un toit et un endroit pour travailler. Mais rien ne s’arrange et Esther va devoir se déguiser en garçon et continuer à fuir.
Ainsi commence une série d’aventures qui l’amèneront jusqu’en Nouvelle-France.

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce livre qui nous emmène en Nouvelle-France (Québec). Il m’a fait me rendre compte de l’ampleur des tensions entre les catholiques et les juifs, de la façon dont ces derniers devaient se cacher quand ils sortaient des quartiers juifs.

Ce roman m’a émue: on ressent la détresse d’Esther, son désarroi devant ce monde nouveau et hostile. Ses changements de noms ne perdent pas, comme on pourrait s’y attendre, au contraire, ils nous font ressentir sa clandestinité.

J’ai aimé les diverses rencontres qu’elle fait au cours de son voyage: toutes les classes sociales de l’époque sont représentées et cela nous fais réfléchir sur l’inégalité et l’injustice de ce monde.

Ses aventures sont palpitantes et pleines de rebondissements. Un livre à lire et à relire!

 

 

Les roses de Trianon – 3. Roselys et le maître des esprits

Auteure : Annie Jay
Editeur : Bayard jeunesse
2015 / 299 pages
14.90

A Trianon, Marie-Antoinette accorde un peu de répit à Roselys. La reine doit retourner plus souvent auprès du roi, à Versailles, car les courtisans lui reprochent sa passion pour le théâtre. Roselys en profite pour enquêter avec Valsens sur sa fiancée, Alix. Le gentilhomme refuse de s’engager tant qu’il n’aura pas fait toute la lumière sur sa disparition, Aidés par les Enfants de Thémis, ils entendent également démanteler l’organisation occulte de l’horrible Arcourt, qui vient de mourir.
Leur priorité : retrouver le complice de ce dernier, le Dr Langlade, qui recrutait les membres de cette société secrète… 

Mon avis :

Je continue ma nouvelle série historique préférée! Je l’aime toujours autant avec ses histoires de cour autour de la reine Marie-Antoinette. L’intrigue est bien menée. J’ai l’impression de plonger dans le 18ème siècle à chaque fois. J’aurais bien aimé vivre à Versailles!

 

Les roses de Trianon – 2. Roselys au service de la reine

Auteure : Annie Jay
Editeur : Bayard jeunesse
2014 / 318 pages
14.90

Eté 1780. Marie-Antoinette prépare son deuxième spectacle à Trianon ! Entre promenades bucoliques et soirées intimes, Roselys d’Angemont, toujours à ses côtés, l’aide à répéter ses rôles. Cependant, un incident trouble ce petit paradis. Après le départ de Mlle Bertin, la couturière, venue présenter ses dernières créations, Marie-Antoinette découvre qu’une lettre de son cher ami Axel de Fersen a disparu.
La reine, désespérée, est convaincue qu’on va tenter de la diffamer ! Roselys promet de retrouver la missive. La jeune fille, accompagnée du bel Etienne de Valsens, se lance alors dans une nouvelle mission… bien plus dangereuse qu’elle ne l’imagine.

Mon avis :

Bon, je crois bien que cette série est en train de devenir une de mes préférées pour les romans historiques! Je m’attache au personnage de Roselys et j’aime découvrir toujours plus le monde de la cour de Louis XVI. Vivement le suite!

 

Les roses de Trianon – 1. Roselys, justicière de l’ombre

Auteure : Annie Jay
Editeur : Bayard jeunesse
2014 / 307 pages
14.90

A seize ans, Roselys d’Angemont, qui a grandi dans un château de province entre un père capitaine et une mère adepte de Rousseau, aime grimper aux arbres et manie l’épée à merveille. Hélas ! Ses parents décident qu’il est temps pour elle d’avoir une vraie vie de demoiselle. Finis les vêtements d’homme, les leçons d’escrime et les escapades. Roselys, à contrecœur, part pour Paris chez une de ses tantes.
Elle y fait la connaissance de sa cousine Rose-Aimée, gracieuse et timide, avec qui par chance elle s’entend d’emblée. Bientôt, elles sont présentées ensemble à Trianon. Marie-Antoinette, qui s’est prise de passion pour le théâtre, cherche une personne de confiance pour l’aider à répéter ses rôles.

Mon avis :

Comme je suis devenue un peu grande pour ELISABETH PRINCESSE À VERSAILLES, j’ai trouvé une solution! Une autre série du même auteur portant sur la même période, mais pour les plus grands! 

 

Elisabeth princesse à Versailles – 10. Le courrier du roi

Auteure : Annie Jay
Illustratrice : Ariane Delrieu
Editeur : Albin Michel Jeunesse
2018 / 144 pages
6.90

C’est l’effervescence à. Versailles : la belle-soeur du roi est sur le point d’accoucher. Mais alors que la princesse Elisabeth s’impatiente, une bagarre éclate entre les pages du château : Maurice et ses amis ont dérobé un courrier du roi que Colin devait remettre à l’ambassadeur du Portugal. Lorsque Elisabeth apprend que ce courrier concerne son futur mariage… elle fait tout pour le récupérer !

Mon avis :
Je crois que vous aurez reconnu ma série fétiche avec les superbes marque-pages!
Je me suis attachée à Elisabeth même si je pense que désormais je suis vraiment vraiment trop grande… C’est probablement le dernier que je lis malgré mon affection pour l’héroïne! 😭