Au crépuscule

Auteur : Anthony Yno Combrexelle
Editeur : 404 Editions
2019 / 351 pages
16.00 € 

Paris, 1893. Quatre adolescents. Quatre orphelins faisant partie de la Garde de l’éther, une organisation dédiée à la recherche de livres rares et d’objets magiques ayant appartenu à des sorcières. Un beau matin, des enfants de leur ancien orphelinat sont enlevés dans les rues enneigées de la capitale tandis que les gargouilles de Notre-Dame de Paris ont disparu. Les quatre gardes de l’éther vont alors chercher à élucider ces mystères, se confronter à des monstres, des fées et d’anciennes sociétés secrètes, découvrir l’histoire surnaturelle et mystérieuse de Paris, de sombres expériences alchimiques et de douloureuses vérités qui mettront en péril leurs vies et leurs amitiés.

Mon avis :

Première remarque: c’est un tome 2… et je n’ai pas lu encore le tome 1 car ce n’était pas indiqué sur la couverture que c’était une suite!!! Je me suis fait avoir! Grrrrr! Je rattraperai mon retard bientôt!

Sinon j’ai bien aimé cette histoire qui mêle aventure d’une part et créatures et objets magiques d’autre part.

On suit des adolescents qui enquêtent sur des phénomènes fantastiques . Il y a beaucoup de suspense et de retournements de situation: on est toujours agréablement surpris par l’imagination de l’auteur.

Certains éléments de l’histoire sont en revanche trop ou trop peu approfondis. J’aurais aimé un peu plus d’équilibre: cela aurait été encore mieux.

Beaucoup de personnages m’ont plu, de même que l’intrigue. Ce n’est pas un coup de cœur mais j’ai quand même beaucoup aimé ma lecture!

 

 

Sauveur et fils – Saison 2

Autrice : Marie-Aude Murail
Editeur : L’école des loisirs
2011 / 448 pages
6.70 € 

Au numéro 12 de la rue des Murlins, à Orléans, vit Sauveur Saint-Yves, un psychologue antillais de 40 ans, 1,90 mètre pour 80 kg. Côté jardin, il mène sa vie privée avec Lazare, son fils de 9 ans, et il a quelque espoir de reconstruire une famille avec Louise Rocheteau et ses deux enfants. Côté ville, Sauveur reçoit ses patients. Parmi eux : Ella Kuypens, 13 ans, qui se travestit en garçon et chante Sans contrefaçon, de Mylène Farmer, devant son miroir ; Blandine Carré, 12 ans, qui se shoote aux bonbons Haribo et fait un tabac sur YouTube avec ses vidéos de poupées Pullip ; Gabin Poupard, 17 ans, qui est Elfe de la nuit dans World of Warcraft et qui squatte le grenier de son psy dans le civil ; Samuel Cahen, 16 ans, qui ne se lave plus mais s’étonne de collectionner les râteaux avec les filles…
Décidément, les humains sont de drôles de gens.

Mon avis :

C’est avec énormément de plaisir que j’ai lu ce second tome de SAUVEUR ET FILS. Comme dans le premier tome, on suit des personnes étranges, mal intégrées dans notre société, souvent. Leurs problèmes, leurs tracas, leur évolution d’esprit, tout. On suit de A à Z leurs vies, plus ou moins faciles, mais toutes extraordinaires.

Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce tome, c’est à la fois la continuité et la nouveauté. On continue à suivre des personnes, mais certaines partent et d’autres arrivent. Certaines ont des liens entre elles, et on se rend immanquablement compte que le monde est à la fois grand et petit, par les différences, et les ressemblances.

Ce qui est assez génial, c’est la diversité des problèmes. L’autrice trouve toujours le moyen de varier les patients, et de rendre presque chaque séance passionnante. Dans certains livres, il y a une intrigue, du suspense, une histoire qui suit son cours. Ce qui n’est pas le cas de celui-ci. En apparence, c’est décousu: les patients qui alternent, leur évolution, la vie privée à côté, mais au fond, c’est plutôt comme s’il y avait plusieurs histoires en même temps. Et si on s’y perd un peu parfois, c’est pour après mieux se retrouver par la suite avec d’autres patients.

Même si ce n’est pas votre style de lecture habituel, je vous conseille de le lire. Il est vraiment génial, et même moi qui n’aime pas trop habituellement les histoires comme ça, j’adore…!

 

Le chagrin du roi mort

Auteur : Jean-Claude Mourlevat
Editeur : Gallimard Jeunesse
2011 / 448 pages
6.70 € 

Aleks et Brisco, deux frères inséparables, vivent heureux au royaume glacé de Petite Terre. Mais lorsque le vieux roi meurt, la paix de l’île se trouve menacée. Brisco est brutalement enlevé et l’ambitieux Guerolf prend le pouvoir. Les années passent, les deux frères, devenus hommes, sont jetés dans la terrible guerre de conquête, sur le Continent. Une bouleversante histoire de fraternité, d’amour et de trahison.

Mon avis :

Brrr… Le froid arrive! Voilà un roman adapté à la météo! Une histoire qui se déroule dans un royaume glacé (voir la couverture!). 

C’est un roman de Jean-Claude Mourlevat que j’ai beaucoup aimé, que j’ai trouvé très profond, avec une vraie réflexion sur l’amour et l’amitié, les liens humains en général.

L’histoire contient beaucoup d’aventure, et souvent on est surpris de la tournure que prennent les événements. Règnent aussi la guerre, les privations, le manque de liberté… Le tout forme un ensemble passionnant!

Je me suis particulièrement attachée aux personnages, qui sont complexes et profonds: chacun a ses joies et ses misères, des liens avec le reste du monde. Le début du livre, qui correspond à l’enfance des héros, paraît assez exceptionnel, mais cela nous parait ensuite sans importance compte tenu des événements…

Je vous conseille très vivement ce roman: c’est un livre passionnant, bouleversant, à lire absolument!!!

 

13 Martin à Noël

Autrice : Sophie Marvaud
Editeur : Poulpe Fictions
2019 / 82 pages
9.95 € 

Enquête à suspense et réveillon mystère ! Tout a commencé quelques semaines avant Noël, quand Sébastien Martin a reçu une étrange invitation : une certaine Mme de Bellevue le conviait, lui et sa famille, à venir réveillonner avec elle dans son château ! Jusqu’alors, pourquoi pas ? Mais, une fois sur place, les Martin découvrent qu’ils ne sont pas tout seuls : 13 familles de Sébastien Martin sont réunies au manoir ! Qu’est-ce que tout cela signifie ? Qui est réellement Mme de Bellevue ? Et d’abord, où est-elle ? Les enfants des Sébastien, Joy, Tristan et Sophia, sont bien décidés à tirer cette affaire au clair !

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce nouveau roman de chez Poulpe Fictions: l’aventure racontée est très drôle, remplie d’humour!

On suit cette fois-ci les aventures de 13 (!!!) familles “Martin”, et plus particulièrement l’une d’elles. Suite à une invitation mystérieuse, toutes ces familles se rendent dans un château pour Noël, mais personne pour les accueillir! Leurs enfants vont mener l’enquête…

L’intérêt n’est pas dans les personnages: le récit est trop court pour s’attacher vraiment à eux. Mais c’est l’aventure collective qui était intéressante.

Il y a une bonne dose de mystères, de secrets, et c’était vraiment divertissant d’essayer de tout deviner. Il y a des malentendus  comiques, donnant lieu à des scènes vraiment amusantes!

Une bonne lecture pour l’Avent, facile (à partir de 8-9 ans je pense).

L’élue

Autrice : Lois Lowry
Editeur : Folio Junior
2008 / 245 pages
6.90 € 

Dans un monde archaïque et violent qui rejette les faibles, Kira ne doit sa survie qu’à son don exceptionnel pour la broderie. Le Conseil des Seigneurs l’a choisie pour restaurer et achever la fabuleuse Robe sur laquelle est inscrite toute l’histoire de son peuple. Mais il lui faudra auparavant, avec l’aide du petit Matt, résoudre d’inquiétantes énigmes et retrouver le secret de la couleur perdue. 

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé lire ce roman, qui est une sorte de suite du “Passeur”. Je l’ai trouvé tout aussi génial que le premier!

On suit la vie de Kyra dans ce tome-ci, mais dans une autre société, que l’on va découvrir petit à petit. Suite à la mort de sa mère, sa patte folle la pousse à l’écart de la société. Mais il s’avère très vite que son don exceptionnel pour la broderie va être la seule chose qui va la sauver.

Il n’y a pas à proprement parler de suspense, puisque c’est le récit d’une vie, mais il y a sans cesse de nouveaux mystères à élucider, de petits signes qui nous montrent la chute de l’image positive que Kyra avait de sa société. De plus en plus, certaines choses étaient trop faciles à deviner, mais d’autres moins, et c’est ce qui fait la qualité du livre.

Je conseille vivement ce livre à tous les amateurs de dystopies…!

Trylle – 2. Indécise

Autrice : Amanda Hocking
Editeur : Castelmore
2019 / 360 pages
7.50

Seriez-vous prêt à sacrifier le grand amour pour sauver vos amis ? Depuis que Wendy a appris avoir été échangée à la naissance, rien ne va plus. Plus elle en découvre sur sa famille et son entourage, plus Wendy prend conscience qu’elle partage beaucoup de points communs avec ses prétendus ennemis… et ces derniers sont prêts à toutes les ruses pour l’attirer dans leur camp. La guerre entre Trylles et Vittras est sur le point d’éclater.
Le seul espoir pour la jeune fille de sauver les siens est de maîtriser ses pouvoirs et d’épouser un membre de la famille royale. Déchirée entre amour et devoir, Wendy doit décider seule de son sort… et du destin de ceux qu’elle aime. 

Mon avis :

C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai lu cette suite, et j’ai hâte de lire la fin de la trilogie. Ce livre est vraiment bien, j’adore le concept, même si il est classique, cela reste original.

Wendy est une jeune de dix-sept ans, qui découvre qu’elle est en fait une trylle (sorte de troll en un peu plus développé),  et qu’elle est leur princesse. Dès lors, on va découvrir son existence qui va de plus en plus mal:  tentatives d’enlèvement, devoirs trop exigeants, mère indifférente, mariage forcé…

Il y a beaucoup de suspense, et on en apprend peu plus sur le monde trylle à chaque page. Je ne me suis pas plus attachée aux personnages que dans le premier tome, c’est le seul petit bémol.

Mais j’ai tout de même adoré, et j’ai hâte de lire la suite!

La fille au pinceau d’or

Autrice : Marie Bertherat
Editeur : Le Livre de poche Jeunesse
2019 / 252 pages
5.90

Maria Brugada, jeune orpheline au service d’une aubergiste acariâtre, accomplit les besognes les plus ingrates, sans jamais se plaindre. Son seul plaisir est de dessiner au charbon de bois des animaux sur les murs d’une bicoque abandonnée. Pourtant, le jour où sa patronne noie le chaton de Mimosa, sa seule amie, Maria s’enfuie, écœurée, et rejoint Madrid. Une nouvelle vie commence. Embauchée comme servante par un peintre réputée, Maria entend profiter en secret de l’atelier pour réaliser son rêve : apprendre à peindre.
La tâche est rude ; les tensions entre apprentis et compagnons sont fréquentes. Maria va tenter de s’imposer par tous les moyens. 

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé lire ce roman, bien que j’aie eu une impression de déjà lu. Je pense en effet que je l’avais emprunté il y a longtemps à la bibliothèque, mais cela ne m’a pas empêché de m’y plonger avec délice!

Maria, l’héroïne, est très attachante, et on suit avec plaisir ses aventures. On commence chez une aubergiste qui la maltraite, pour finir dans un endroit un peu plus prestigieux (je ne vous en dirai pas plus de peur de vous spoiler). Son rêve de dessiner et sa détermination sont très émouvants.

J’ai beaucoup aimé les personnages, même si je trouve que certains ne correspondent pas assez à la réalité de l’époque. Et si Maria est le personnage principal, on en voit beaucoup d’autres au cours du livre. Beaucoup sont bienveillants, mais pas tous, et je n’ai pas tout aimé dans ce contraste.

L’histoire se lit toute seule, elle est très rapide à lire, et passionnante. Je vous la conseille vivement!!!

Fairy Oak – 2. Le sort de l’obscurité

Autrice : Elisabetta Gnome
Editeur : Kennes
2016 / 430 pages
15.00

A Fairy Oak, la paix est compromise. L’Ennemi est revenu, assoiffé de revanche. Son pouvoir devient plus fort de jour en jour : le Seigneur de l’Obscurité veut plonger le Monde dans les ténèbres. L’antique alliance entre Lumière et Obscurité vacille. Cependant, un lien semble indissoluble : celui qui unit Vanilla et Pervinca, les sorcières jumelles, égales et opposées. Et c’est sir ce lien que I’Ennemi va faire tomber sa hache.
Pervinca pourra-t-elle résister au sort de l’Obscurité ? Le salut des Magiques et des Non-magiques de la Vallée en dépend… 

Mon avis :

Encore une suite géniale! Dans ce tome 2, on continue le combat contre le Terrible 21, avec l’harmonie du village de plus en plus ébranlée (si vous voulez en savoir plus, regardez mon article sur le tome 1).

Cette relecture m’enchante de plus en plus: lors de ma première lecture, j’avais trouvé  les deux premiers tomes géniaux, mais j’avais bloqué dans ma lecture du tome 4.

Mes goûts aussi se confirment: je préfère Pervinca à Vanilla, même si j’aime aussi beaucoup cette dernière! Avec des pouvoirs de plus en plus incroyables, des mystères de plus en plus présents, ce roman est passionnant!

Trylle – 1. Echangée

Autrice : Amanda Hocking
Editeur : Castelmore
2019 / 358 pages
7.50

Wendy était âgée de six ans lorsque sa mère a essayé de la tuer, convaincue qu’elle était un monstre. Des années plus tard, Wendy découvre que sa mère avait peut-être raison : elle n’est pas la personne qu’elle croyait être et toute son existence doit être démêlée. Tout ça à cause de Finn Holmes. Finn est un mystérieux garçon qui semble la protéger. Chaque rencontre avec lui bouleverse Wendy, surtout parce qu’elle est attirée par lui, même si elle ne l’admettrait jamais.
Mais la vérité ne tarde pas à arriver : Wendy et lui ont été échangés à leur naissance. Et aujourd’hui, il vient la ramener dans sa vraie famille. Pour découvrir sa véritable identité, elle doit abandonner son ancienne vie. Commence alors un voyage aussi beau qu’effrayant vers un monde magique dont elle ne soupçonnait pas l’existence. 

Mon avis :

C’est un roman que j’ai bien aimé. 

J’ai apprécié le concept de l’histoire, ce sur quoi elle est basée: l’échange de bébés à la naissance, par des espèces différentes. C’est ainsi que bascule l’existence de Wendy: la révélation de sa naissance et de son appartenance à un monde magique.  Obligée à fuir dans des lieux qu’elle ne connait pas, avec des gens dont elle ignore tout, elle découvre alors que c’est elle la princesse Trylle… C’est là que l’aventure va commencer…

Il y a beaucoup de mystères dans ce livre, de non-dits, de suspense. Il est vraiment captivant, on a toujours envie de lire la suite.

Les pouvoirs des Trolls sont vraiment extraordinaires, et tous différents. En cela, ça me fait un peu penser à Gardiens des cités perdues de Shannon Messenger.

Leur monde magique, bien que semblable au nôtre, est fascinant par sa monarchie compliquée, ses coutumes, ses règles, et bien que tout ne soit pas tout rose, il est vraiment incroyable. Je me suis attachée à Wendy, mais pas aux autres personnages. Je les ai trouvés trop surfaits, ou trop changeants, sans savoir pourquoi un coup ils font ça, et l’autre coup autre chose. Il y a peut-être juste Rhys que j’ai bien aimé, qui est vraiment extraordinaire par sa simplicité.

Fairy Oak – 1. Le Secret des Jumelles

Autrice : Elisabetta Gnome
Editeur : Kennes
2015 / 343 pages
15.00

A Fairy Oak, depuis plus de mille ans, quand sonne minuit, de minuscules fées lumineuses racontent des histoires de petits enfants à des sorcières attentives. Insolite, n’est-ce pas ? ! Chacun sait en effet que les fées et les sorcières ne s’entendent pas très bien et que ces dernières n’aiment pas du tout les enfants. Mais nous sommes dans la Vallée de Verte -Plaine, dans le village de Fairy Oak, et ici, les choses ne se passent pas comme ailleurs…

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce livre! C’est une relecture, mais au fond j’ai redécouvert totalement l’histoire… je ne m’en souvenais plus du tout!

Dans le village de Fairy Oak, les fées sont les “nounous” des enfants. Féli (Féeliseuse), la narratrice, est la fée nounou de deux jumelles, Vanilla et Pervinca. Mais un antique ennemi vient perturber l’harmonie entre  les sorciers de lumière, les sorciers de l’obscurité, et les personnes ordinaires. Les jumelles se retrouvent au cœur des projets du Terrible 21…

Personnellement je me suis très vite attachée aux jumelles mais aussi aux autres personnages qui sont géniaux, de même que leurs pouvoirs. Il y a beaucoup de suspense et l’intrigue est entraînante. L’histoire suit un peu la structure d’un conte, mais en plus complexe.

En un mot, une série pour tous les amateurs de fantastique!

Bonus: deux superbes carnets dans le style de la couverture (“Mes souvenirs” et “Nos amis”) avec des illustrations afin de mieux imaginer les personnages et les lieux.