Esther

Auteur : Sharon E. McKay
Editeur : L’Ecole des loisirs / Medium Poche
2018 / 512 pages
8.80

Esther dépeint l’histoire remarquable d’Esther Brandeau , une jeune fille qui a vécu au XVIIIe siècle. Esther utilise un naufrage pour échapper à sa famille après avoir appris que son père va la marier à Red, le vieux chiffonnier. Elle est sauvée par Philippe, un marin, qui l’aide à lui trouver un toit et un endroit pour travailler. Mais rien ne s’arrange et Esther va devoir se déguiser en garçon et continuer à fuir.
Ainsi commence une série d’aventures qui l’amèneront jusqu’en Nouvelle-France.

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce livre qui nous emmène en Nouvelle-France (Québec). Il m’a fait me rendre compte de l’ampleur des tensions entre les catholiques et les juifs, de la façon dont ces derniers devaient se cacher quand ils sortaient des quartiers juifs.

Ce roman m’a émue: on ressent la détresse d’Esther, son désarroi devant ce monde nouveau et hostile. Ses changements de noms ne perdent pas, comme on pourrait s’y attendre, au contraire, ils nous font ressentir sa clandestinité.

J’ai aimé les diverses rencontres qu’elle fait au cours de son voyage: toutes les classes sociales de l’époque sont représentées et cela nous fais réfléchir sur l’inégalité et l’injustice de ce monde.

Ses aventures sont palpitantes et pleines de rebondissements. Un livre à lire et à relire!

 

 

Poules renards vipères – 3. Célis

Auteur : Paul Ivoire
Illustrateur : Miss Paty
Editeur : Poulpe Fictions
2018 / 174 pages
9.95

La fin des aventures d’Albin, Zora et Célis ! Les trois royaumes des poules, des renards et des vipères savent désormais qu’ils habitent sur une île et que la montée des eaux les menace. Alors que les trois peuples ouvrent de concert pour construire une digue, Grinoir et Hagard aident Griffsec à s’échapper de la prison des Trois Crêtes pour mettre au point leur vengeance. Grâce à leurs forces combinées, ils reprennent rapidement le contrôle du Triangle sans Nom.
Mais Célis, Zora, Albin et leurs amis ne s’avouent pas vaincus et préparent une contre-attaque. 

Mon avis :
« Célis » est le dernier tome de « Poules, Renards, Vipères », une trilogie que j’apprécie particulièrement ! Ce dernier livre ne m’a vraiment pas déçue et je peux dire que j’ai beaucoup aimé les trois tomes.

Comme toujours avec Poulpe Fictions, les illustrations sont très belles même si elles sont en noir et blanc. La couverture est réussie car les personnages principaux ressortent. J’aime bien le style de Miss Paty.

Dans l’histoire, j’ai apprécié la façon dont les différents peuples se sont unis face aux dangers qui menacent le royaume des vipères. Le jeune Célis m’a beaucoup plu : ce tome met en valeur son courage. Mais Zora, la renarde, reste ma préférée !

Il y a une morale comme dans les fables de Jean La Fontaine : l’eau monte sur leur île et cela me rappelle le réchauffement climatique qui menace beaucoup d’îles dans les années à venir. Il y a aussi les caractères : ils sont comme ceux des humains. Ils m’ont aussi fait aussi penser à un conte : les méchants sont punis à la fin !

Je ne l’ai pas vu tout de suite, mais j’apparais dans les remerciements, avec beaucoup d’autres. C’est génial de rentrer dans un livre 💚💚💚 !!! Petite précision : normalement, il y a un É à la fin de mon prénom et non un Ë 😉

 

 

Les roses de Trianon – 3. Roselys et le maître des esprits

Auteure : Annie Jay
Editeur : Bayard jeunesse
2015 / 299 pages
14.90

A Trianon, Marie-Antoinette accorde un peu de répit à Roselys. La reine doit retourner plus souvent auprès du roi, à Versailles, car les courtisans lui reprochent sa passion pour le théâtre. Roselys en profite pour enquêter avec Valsens sur sa fiancée, Alix. Le gentilhomme refuse de s’engager tant qu’il n’aura pas fait toute la lumière sur sa disparition, Aidés par les Enfants de Thémis, ils entendent également démanteler l’organisation occulte de l’horrible Arcourt, qui vient de mourir.
Leur priorité : retrouver le complice de ce dernier, le Dr Langlade, qui recrutait les membres de cette société secrète… 

Mon avis :

Je continue ma nouvelle série historique préférée! Je l’aime toujours autant avec ses histoires de cour autour de la reine Marie-Antoinette. L’intrigue est bien menée. J’ai l’impression de plonger dans le 18ème siècle à chaque fois. J’aurais bien aimé vivre à Versailles!

 

Cherub – 02. Trafic

Auteur : Robert Muchamore
Editeur : Casterman
2009 / 337 pages
6.95 €

Pour sa seconde mission, l’agent James Adams reçoit l’ordre de pénétrer au cœur du gang du plus puissant trafiquant de drogue du Royaume-Uni. Son objectif: réunir les preuves nécessaires pour envoyer ce dangereux criminel derrière les barreaux. Une opération à haut risque…

Mon avis:

J’ai découvert la série grâce à une copine. Je n’ai pas pu résister et je continue sur ma lancée!
J’aime vraiment que ce soit des enfants agents secrets! Cette fois-ci l’histoire se déroule dans le milieu de la drogue. Cela fait découvrir la réalité.
J’aime beaucoup les agents, James Adams, Kerry Chang, Gabrielle O’Brien, Bruce Norris et Kyle Blueman.

 

Library jumpers – 2. La gardienne des mensonges

Auteure : Brenda Drake
Editeur : Lumen
2017 / 480 pages
15.00

Quand le Conseil des mages envoie Gia dans une petite ville du Connecticut, elle croit d’abord que vivre sous protection avec sa famille, ses amis – et, en bonus, Arik en personne – ne devrait pas s’avérer trop désagréable. Mais la déception ne tarde pas : son meilleur ami, Nick, a du mal à contrôler de tout nouveaux pouvoirs plus qu’inquiétants, son père est de plus en plus proche de Deirdre, la jumelle qui a pris sa place auprès de lui en l’absence de Gia, et Arik semble un peu trop intéressé par une jeune habitante du village.
Bien décidée à retrouver les Chiavi manquantes – ces clés magiques qui sont leur seul espoir –, la jeune Sentinelle, accompagnée de Nick, visite en secret certaines des plus belles bibliothèques de la planète. Mais le sort s’acharne : elle déclenche au détour d’un couloir sombre un piège qui l’expédie vers une bien mystérieuse destination. Pour retrouver les siens, Gia va être contrainte de faire un sacrifice, un choix terrible qui lui coûtera un être cher. 

Mon avis :

J’ai un peu moins aimé ce deuxième tome parce qu’il y avait moins d’aventure. Mais dès qu’il y avait de l’action c’était bien. Les découvertes que Gia fait sont étonnantes (je ne peux rien dévoiler 😉). J’ai beaucoup aimé la recherche des “chiavi” (clés) dont dépend le sort des mondes de l’histoire.

 

Le Wonderling

Auteure : Mira Bartók
Editeur : R Jeunesse
2018 / 505 pages
19.90

Bienvenue au Foyer pour Créatures Ingérables et Bâtardes, une institution dirigée par la redoutable Mlle Furonkle. Cette femme méchante et acariâtre considère que ses jeunes pensionnaires qui vivent dans la peur n’existent que pour souffrir et la servir. Hybrides mi-animaux, mi-humains, ces pupilles travaillent comme des forçats à l’école autant qu’à l’usine et ont l’interdiction de se livrer à des activités d’enfants de leur âge, et surtout de chanter ou de faire de la musique.
Le Wonderling, sorte de renard à une oreille et au coeur pur et qu’on appelle Numéro 13 (d’après le médaillon avec lequel on l’a trouvé) à défaut de véritable prénom, n’a jamais connu d’autre maison. D’une timidité maladive, il prend pourtant la défense d’une jeune camarade oiseau, Babiole, qui va lui faire deux dons en retour : un vrai prénom – Arthur – … et une amitié indéfectible ! Tous deux vont parvenir à s’échapper du Foyer et vivre d’incroyables aventures au cours desquelles la formidable destinée d’Arthur va se révéler. 

Mon avis :

J’ai vraiment adoré ce livre fantastique. C’est un roman très original. Le chant y a un rôle important même s’il n’est mentionné au début par de simples détails. L’intrigue est palpitante et pleine de rebondissements!

J’ai aimé en particulier le contraste entre les murs gris du Foyer pour Créatures ingérables et bâtardes et la nature que le héros découvre avec émerveillement. Il fait attention à des petites choses que nous ne voyons même plus! Son arrivée en ville le plongera dans un immense désarroi…

Cette histoire fait réfléchir sur la différence et son acceptation par les autres…

Le crime de l’Orient-Express

Auteure : Agatha Christie
Editeur : Editions du masque
2011 / 286 pages
5.60

C’est par le plus grand des hasards qu’Hercule Poirot se trouve à bord de l’Orient-Express, ce train de luxe qui traverse l’Europe. Alors qu’il est bloqué par la neige au cœur de la Yougoslavie, on découvre, dans l’une des voitures, le corps d’un Américain sauvagement assassiné à coups de couteau. Le meurtrier se cache forcément parmi les voyageurs… Mais qui de la princesse russe, de l’Américaine fantasque, de ce couple de Hongrois distingués, de ce colonel de retour des Indes ou même du propre secrétaire de la victime a bien pu commettre pareil crime ? L’enquête commence, elle sera l’une des plus difficiles et des plus délicates pour notre célèbre détective belge.

Mon avis :

Je me suis mise aux policiers d’Agatha Christie sur les conseils de Joris Chamblain. Dans ce roman j’ai aimé l’enquête qui contient beaucoup de mystère. J’ai aussi aimé la façon dont Hercule Poirot procède. Le dénouement est vraiment inattendu!!! Mais je n’en dis pas plus…

Harry Potter et les reliques de la mort

Auteure : J.K. Rowling
Editeur : Folio junior
2008 / 896 pages
13.50

Cette année, Harry a dix-sept ans et ne retourne pas à Poudlard. Avec Ron et Hermione, il se consacre à la dernière mission confiée par Dumbledore. Mais le Seigneur des Ténèbres règne en maître. Traqués, les trois fidèles amis sont contraints à la clandestinité…

Mon avis :

Dans Je suis déçue que la saga se termine car on n’aime pas quitter une série qu’on adore! Mais en même temps on a les réponses à toutes les questions. J’ai beaucoup aimé dans ce dernier tome le rôle des reliques.
J’étais tellement passionnée que je n’ai mis que 15 jours pour lire les 7 tomes!
Comme il pleuvait cet après midi j’ai aussi vu le film qui correspondait au tome 1 mais je crois que certains épisodes font assez peur dans les suivants!

 

Library jumpers – 1. La voleuse de secrets

Auteure : Brenda Drake
Editeur : Lumen
2016 / 492 pages
15.00

Fervente lectrice, passionnée d’escrime, Gianna a perdu sa mère à l’âge de quatre ans. Elle visite pour la première fois l’Athenæum, l’une des plus anciennes bibliothèques de Boston, accompagnée de ses deux meilleurs amis, quand elle remarque le comportement étrange d’un mystérieux jeune homme. L’inconnu finit même par se volatiliser presque sous ses yeux, penché sur un volume des Plus Belles Bibliothèques du monde.
Lorsque Gia s’approche à son tour de l’ouvrage, elle se retrouve transportée de l’autre côté du globe, à Paris, dans une magnifique salle de lecture dont une bête menaçante arpente les rayons, comme elle ne tarde pas à le réaliser avec un frisson… La jeune fille vient de mettre le doigt dans un terrible engrenage : une poignée de bibliothèques anciennes mène en effet vers un monde où magiciens, sorcières et créatures surnaturelles s’affrontent depuis des siècles pour éviter que le peuple des hommes ne découvre leur existence.
Gia apprend qu’elle est l’une des Sentinelles chargées de protéger cette société secrète. Pire encore, qu’elle est la fille de deux de ces guerriers d’exception – une union interdite – et que sa naissance n’est autre que le présage de la fin du monde. Une malédiction qui lui interdit absolument de se rapprocher d’Arik, l’inconnu aux yeux noirs de l’Athenæum… Bestiaire fabuleux, objets magiques, voyage entre les univers… Jamais plus vous ne regarderez un vieux livre poussiéreux du même œil ! Avec La Voleuse de secrets, Brenda Drake vous entraîne à la suite de Gia dans une quête initiatique périlleuse et riche en révélations.

Mon avis :

J’ai adoré ce roman. Une aventure pleine de suspense et de rebondissements. J’ai apprécié les anciens troubles entre les hommes et les chimères, ainsi que la rancœur de ces dernières, ce qui ajoute du piquant au livre. Ce roman est raconté à la première personne, pourtant cela ne m’a pas choqué. J’ai aimé ce nouveau monde qui nous est présenté et la façon dont Gia l’aborde: avec crainte. Le système des bibliothèques et des passages-livres m’ont bien plu. Son existence interdite par la loi renforce le mystère ainsi que les règles pour les sentinelles et la prophétie. J’aime beaucoup les globes de Gia, celui de vérité et l’autre.

 

 

L’héritier des Draconis – 3. La baie aux arcs-en-ciel

Auteur : Carina Rozenfeld
Editeur : Gulf Stream Editeur
2018 / 330 pages

Elliott, toujours accompagné de Tamara, Gédéon et Achille, le chat qui parle, retourne à Draconia après avoir déjoué un piège tendu par son oncle Kian. Son objectif : sauver ses amis Léna et Gulliver, qui ont été engloutis par une tornade près de la baie aux arcs-en-ciel. Mais rien ne se passe comme prévu : la sphère de lumière n’a pas ramené Elliott et ses compagnons où ils le souhaitaient ! Le hasard n’existe pas à Draconia, et les rencontres faites en chemin pourraient bien les mettre sur la piste d’un nouveau mystère à résoudre…
Mystère qui pourrait aider Elliott à défaire Kian, tout en lui apportant enfin des réponses aux questions qu’il se pose concernant son passé.

Mon avis :

J’ai aimé retrouver une fois de plus les héros de cette série: Eliott, Tamara, Gédéon, Achille le chat parlant, Léna et Gulliver. Beaucoup de retournements de situation. J’apprécie un peu moins les retours chez les humains qui ont moins d’intérêt et coupent l’action parfois. Mais j’aime toujours autant les métamorphoses d’Eliott en dragon!!!