Fantasy,  Romans

Four dead queens

Autrice : Astrid Scholte
Éditeur : Casterman
2020 / 576 pages
18.95

Quatre reines mortes. Trois jours pour déjouer le complot. Deux amours secrètes. Une fin que vous ne devinerez jamais. Keralie, la plus habile voleuse du royaume, vole un jour ce qu’elle n’aurait jamais dû voler. En touchant l’objet dérobé, elle voit ce qu’elle n’aurait pas dû voir : les quatre reines de Quadara ont été assassinées. Mais la jeune fille compte bien tirer profit des informations qu’elle possède en les échangeant contre une récompense au palais…
A condition de tromper Varin, le ténébreux (et séduisant) Eonien auquel appartient l’objet volé. De semer Mackiel, le malfrat qui lui a tout appris avant de se retourner contre elle. Et surtout, de confondre le meurtrier. Une course contre la mort commence pour Keralie. 

Mon avis :

Helloooooo ! Je vous rejoins aujourd’hui pour un article que j’aurais dû faire il y a loooongtemps (comme la moitié de mes chroniques à faire: j’ai un retard d’à peu près deux mois…) !

FOUR DEAD QUEENS est un livre qui me laisse… perplexe.

Quatre reines, quatre îles. Un seul Royaume. Elles dirigent, cloitrées dans leur palais, des régions qui ne leur sont connues que dans leurs souvenirs, les souvenirs d’une autre vie, celle d’avant leur couronnement. Elles sont quatre, leurs vies régies par de nombreuses interdictions. Elles sont quatre à être assassinées. L’une après l’autre. Froidement.

Qui est le meurtrier ? Et pourquoi assassiner des reines, souvent justes ? Au risque de provoquer le chaos…

Il y a énormément de mystère et de suspense dans ce roman. On ne veut plus lâcher l’histoire avant de savoir. Le monde, si mystérieux, les îles, si atypiques et si différentes, les reines, aux histoires si semblables et si différentes à la fois… TOUT semble fait pour qu’on soit captivé.

Les personnages m’ont beaucoup plu, et sont très diversifiés. Mais ils sont pour moi un poil simples, trop peu approfondis pour que je m’attache vraiment à eux. Par conséquent, comme j’accorde ENORMEMENT d’importance aux personnages, souvent presque plus qu’à l’intrigue, cela m’a empêché d’avoir un vrai coup de cœur pour ce roman.

Par contre, le reste était vraiment génial. ET PUIS – OH MY GOD!- REGARDEZ MOI CETTE COUV !!! (elle est magnifique, dit la fille pas du tout superficielle qui est en moi)…

Bref, je vous conseille vraiment ce roman, mais il m’a manqué un petit quelque chose pour que ce soit un coup de cœur…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.