L’héritage (Eragon) 3. Brisingr

Auteur : Christopher Paolini
Editeur : Bayard
2011 / 826 pages
11.90

Eragon a une double promesse à tenir : aider Roran à délivrer sa fiancée, Katrina – prisonnière des Ra’zacs -, et venger la mort de son oncle Garrow. Saphira emmène les deux cousins jusqu’à Helgrind, repaire des monstres. Or, depuis que Murtagh lui a repris Zar’oc, l’épée que Brom lui avait donnée, Eragon n’est plus armé que du bâton du vieux conteur. Cependant, depuis la Cérémonie du Sang, le jeune Dragonnier ne cesse de se transformer, acquérant peu à peu les fabuleuses capacités d’un elfe. Et Roran mérite plus que jamais son surnom de Puissant Marteau. Quant à Saphira, elle est une combattante redoutable. Ainsi commence cette troisième partie de l’Héritage, où l’on verra l’intrépide Nasuada, chef des Vardens, subir avec bravoure l’épreuve des Longs Couteaux ; les Vardens affronter les soldats démoniaques de Galbatorix ; Arya et Eragon rivaliser de délicates inventions magiques ; Murtagh chevauchant Thorn, son dragon rouge, batailler contre Eragon et Saphira. On s’enfoncera dans les galeries souterraines des nains ; on se laissera séduire par Nar Garzhvog, le formidable Urgal, et par l’énigmatique Lupusänghren, l’elfe au pelage de loup ; on retrouvera avec bonheur Oromis et Glaedr, le dragon d’or ; on constatera avec jubilation que Saphira montre toujours un goût certain pour l’hydromel. Et on saura enfin pourquoi le roman porte ce titre énigmatique : Brisingr, Feu en ancien langage.

Mon avis :

Une fois de plus j’ai adoré ce 3ème tome de L’HÉRITAGE ! Cette saga est vraiment une de mes préférées! Il y a beaucoup d’aventure et c’est de mieux en mieux car les personnages et les embûches se multiplient. Plus qu’un tome et la série sera terminée…