Mes poèmes

Je suis

Je suis. Je suis une fille, assez banale.

Je suis née en inconnue, fille de parents, sœur d’un frère, ignorante du monde. Je, née anonyme, avant d’être nommée. Et avant cela, j’étais tout, j’étais Rien. C’est ce prénom qui m’a donné une identité, mais qui a réduit mon champ des possibles. Je suis… Aglaé. Cela me définit autant que je définis cela.

Je suis une fille pleine de contraires. Je me fiche du regard des autres, je suis qui je suis, ils sont ceux qu’ils veulent, on est différents. Et pourtant, je vis dans ces regards solitaires, dans cet instant si précieux qu’est la découverte d’une personne.

Je vis dans les regards, je vis dans l’art. Je rêve, la nuit, que je joue devant un fond vert, loin des gens et si proche pourtant. Je rêve aussi de jouer sur les planches, entendre les murmures, excités, impatients, qui se demandent quand la magie connaitra un nouveau commencement. J’aimerais, sur la musique, sortir des coulisses aussi, raconter ma vie, par des accords, par des mouvements, par une danse hypnotique aussi bien que par des mots, simples, épurés, dénudés. Je veux être Infini, Artiste. Fille étrange, oiseau dans le ciel, félin dans la pénombre. Je voudrais être reconnue, vivre d’Arts, ressentir les ombres avant de prendre le devant de la scène. On ne m’y attend pas, je le décide.

Je veux être comédienne de ma propre vie, décrivant les années, autrice de mes propres gestes, racontant les sentiments.

Je veux être Art, je veux être Infini, je veux être Moi.

Je suis.

Aglaé M. (décembre  2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.