Mes poèmes

Pluie d’automne

La pluie bat

Contre la fenêtre elle cogne

Le déluge ne se tarit pas

Et cela me met en rogne !

Le vent souffle et fait tomber les feuilles ;

Il casse une branche d’un arbre où se niche un écureuil.

Les feuilles volent dans une danse endiablée

Qui me captive comme si elle pouvait m’hypnotiser !

Aglaé M. / 10 ans (octobre 2017)

Un commentaire

  • corinne marquet

    Quelle joie de te lire, tes mots me font encore davantage aimer cette saison, j’aime tant la poésie pour cela, merci Aglaé.