A la vie, à la mort

 

 

A  la vie, à la mort

Transformé, un corps

Une âme, désœuvrée

Un esprit, tourmenté

 

Un entre-deux

Un entre-temps

Pas tout à fait heureux

Ni gentil, ni méchant

 

Un gris virant vers le noir

Un gris virant vers le blanc

Un gris virant vers le sang

Un gris virant vers l’espoir

 

Ni la vieillesse

Ni l’enfance

Ni la sagesse

Ni l’espérance

 

Un spectre qui vient, nous hantant,

Tout en dévoilant

Tous nos grands espoirs

Et notre désespoir

 

    Aglaé M. (11 ans / décembre 2018)