Oksa Pollock – 7. L’espoir des lendemains

Auteures : Anne Plichota – Cendrine Wolf
Editeur : XO Jeunesse
2019 / 451 pages
19.90

Voilà cinq ans qu’Oksa Pollock et les Sauve-Qui-Peut sont revenus à Edéfia… La Gracieuse Oksa est devenue une jeune femme épanouie. Entourée de ses créatures fantasques et comblée par l’amour de Gus, elle se consacre avec passion à sa mission de régnante. Et pourtant, Oksa est inquiète. Le monde de Du-Dehors va mal, étouffant sous la pollution. Ses pouvoirs lui permettraient de faire entendre raison aux dirigeants de la planète, mais Edéfia est désormais close.
plus aucun moyen d’en sortir. Alors comment faire ? Confrontée au désastre écologique qui s’annonce et à la ruse de certains Du-Dedans pour quitter Edéfia, Oksa doit relever le plus grand défi que connaît l’humanité : survivre… et préserver l’espoir des lendemains. Mais pour cela, il lui faudra payer un prix terrible…

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce retour d’Oksa Pollock qui revient 10 ans après et que l’on retrouve adulte. Les deux autrices reviennent en force et ce nouveau roman est aussi bien que les 6 précédents!!!

Tous les personnages ont évolué, et cela fait drôle de les revoir aussi changés, et au fond toujours les mêmes. Le monde d’Edéfia  est tel que je l’avais imaginé. Dans les tomes précédents Edéfia était plongé dans le chaos et dans cette suite on a plus le temps de découvrir ses trésors -et ils sont fabuleux!

Reviennent en force aussi les créatures. Elles sont toujours aussi comiques et époustouflantes, et c’est une partie non négligeable du livre.

Le monde dans lequel évolue Oksa Pollock est très pollué: cela agace notre gracieuse héroïne qui maudit les “Du-Dehors”, responsables de cet état désastreux de la planète. De plus elle est peinée de voir le monde de son enfance aussi saccagé. L’histoire nous sensibilise à l’écologie et à l’entraide, dans le monde merveilleux qu’est Edéfia.

C’est une aventure toujours plus complexe, qui met en scène de nombreux sujets d’actualité.

Je pense que les autrices peuvent encore écrire d’autres tomes, et j’adorerais!!! Cela me fait juste regretter de ne pas avoir lu “Tugdual”. Encore une raison de plus de le lire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.