Dystopie,  Fantasy,  Romans

L’année de grâce

Autrice : Kim Liggett
Editeur : Casterman
2020 / 528 pages
19.90 €

Personne ne parle de l’année de grâce. C’est interdit. Nous aurions soi-disant le pouvoir d’attirer les hommes et de rendre les épouses folles de jalousie. Notre peau dégagerait l’essence pure de la jeune fille, de la femme en devenir. C’est pourquoi nous sommes bannies l’année de nos seize ans : notre magie doit se dissiper dans la nature afin que nous puissions réintégrer la communauté. Pourtant, je ne me sens pas magique.
Ni puissante. 

Mon avis :

Encore un gros coup de cœur : du féminisme, du suspense, des retournements de situation… Bref, “L’Année de Grâce” est un livre superbe !

Les jeunes filles sont envoyées l’année de leur 16 ans faire l’ « Année de Grâce », pour soi-disant ôter leur « magie », dangereuse selon les hommes. Et encore une fois, toutes les filles du village vont partir vers l’inconnu, sachant une seule chose : les rescapées n’en parlent qu’avec crainte.

Sincèrement, ce livre m’a mise mal à l’aise, tout comme “Sa Majesté des Mouches” l’avait fait. Tout comme “Hunger Games”. Mais cela reste une lecture qui m’a fait réfléchir, qui m’a semblé importante. Et qui m’a conquise !!!

L’écriture est fluide, et l’autrice a réussi à faire ressortir à la perfection le caractère des personnages, réaliste et touchant, et à créer une ambiance juste incroyablement dingue, qui implique totalement le lecteur.

Breeeef, à lire absolument, malgré quelques petits défauts !!!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.