Les 7 de Babylone – 2. A l’ombre de Gandhi

Auteur : Taï-Marc Le Thanh
Editeur :  Slalom
2018 / 350 pages

14.90€

 

Un dramaturge français du XIXe siècle, un chef gaulois, un aède du VIIIe siècle avant JC surnommé ” le poète ” par les Anciens, deux frères linguistes et philologues allemands, un compositeur allemand du XVIIIe siècle, un romancier français du Moyen Age… constituent les 7 de Babylone. Leur mission : empêcher leurs ennemis de toujours de réunir des fragments des 7 merveilles du monde, qui leur permettraient d’acquérir un pouvoir destructeur.

Tome 2: La lutte s’intensifie entre les 7 de Babylone et leurs rivaux, qui s’affrontent désormais à Barcelone. Alors que Léonard s’apprête à mettre la main sur un nouveau fragment d’une des 7 Merveilles du monde, détruisant tout sur son passage, Jasper va devoir faire un choix. Trahira-t-il ses coéquipiers pour sauver sa vie et celle de ses proches ?


Mon avis :

J’ai adoré lire ce second tome. Il faut dire que je l’attendais avec impatience depuis que j’avais fini le 1, et il ne m’a pas déçue!

J’ai beaucoup aimé le fait que les combats se déroulent à Barcelone, en Espagne, nous faisant découvrir les merveilles de cette ville que j’ai visitée il y a deux ans. Et les Sept de Babylone ont encore une planque bien cachée: elle se situe sous la Sagrada Familia, la basilique de Gaudi…

J’aime beaucoup Toth (Victor Hugo de son vrai nom), mais tous les personnages sont vraiment géniaux, empreints de leur propre histoire, ayant leur caractère, leur culture, aussi bien les “méchants” que les “gentils”.

Comme ils  viennent tous du passé (sauf Jasper), les héros ont vécu des expériences, les unes dans le passé à des époques différentes, et les autres dans le présent;  et cela leur forge un caractère unique, avec un regard très spécial sur notre siècle, et une notion du bien et du mal faussée par la pierre.

Mes soupçons quant au traitre étaient diverses (et j’avais déjà soupçonné le vrai mais j’avais vite abandonné cette piste), mais la surprise reste de taille, tellement l’équipe parait soudée. Mais cela ne diffère pas du reste du livre car l’intrigue est très bien menée, le suspense dure jusqu’au bout, et on se pose sans cesse des questions sur la suite…