Mes poèmes

Pirate du Grand Large

Oyez marins, oyez timonier, oyez capitaine!

Ce jourd’hui, je vous chante le plus beau des poèmes.

Il parle de navires, d’argent, d’hommes perdus en mer,

D’horizons, de bleus, de noirceur et de lumière.

***

Il parle de mains rendues calleuses par le sel,

Le vent, le soleil et les cordages;

Il vante la plus belle des quêtes, sans âge,

Celle de trésors, de conquêtes, de liberté et d’éternel.

***

Les craquements du navire, le sifflement des gréements,

Les mouettes, qui ricanent, chantent nos ballades,

Ces musiques sont celles de nos vies, parfois teintées de sang,

Mais toujours les plus belles; les autres nous sont fades…

***

Elles sont sombres et lumineuses,

De sang, de batailles et de tempêtes,

D’amour, de vent et de liberté.

***

Aglaé M. / 12 ans (juin 2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.