Le cycle de Syffe – 1. L’enfant de poussière

Auteur : Patrick K Dewdney
Editeur : Au Diable Vauvert
2018 / 624 pages
23.00

La mort du roi et l’éclatement politique qui s’ensuit plongent les primautés de Brune dans le chaos. Orphelin des rues qui ignore tout de ses origines, Syffe grandit à Corne-Brune, une ville isolée sur la frontière sauvage. Là, il survit librement de rapines et de corvées, jusqu’au jour où il est contraint d’entrer au service du seigneur local. Tour à tour serviteur, espion, apprenti d’un maître-chirurgien, son existence bascule lorsqu’il se voit accusé d’un meurtre.
En fuite, il épouse le destin rude d’un enfant-soldat. 

Mon avis :

C’est un (gros!!!) roman que j’ai rapporté du SLPJ de Montreuil. Je ne connaissais pas du tout l’auteur mais j’ai été attirée par ce livre car il a obtenu la Pépite du roman 2018! Et ce livre est vraiment génial!!!

Il y a beaucoup d’aventure mais aussi énormément de descriptions car Patrick K. Dewdney a imaginé un monde très riche, autant niveau religions et croyances que politique, ainsi que pour la faune et la flore (animaux ou fleurs inconnues). L’auteur nous transporte dans différentes régions, chacune avec ses propres peuples, ses propres croyances et diverses coutumes. 

J’ai beaucoup aimé les personnages, surtout le héros Syffe. Son évolution tout au long du livre est très progressives et je trouve que l’on assiste à sa transformation tout en apprenant avec lui… Lorsqu’un personnage meurt, c’est dur de se résoudre à s’en séparer, surtout lorsqu’il est proche de Syffe.

La plume de l’auteur est très belle et j’ai immédiatement accroché, à tout, au rythme comme à l’histoire, à l’écriture, mais surtout, au monde évoqué. Le début ne laisse absolument pas présager une suite comme celle racontée, et c’est avec grand plaisir que l’on passe de surprise en surprise…

Il y a juste la fin sur laquelle j’aurais un truc à redire: ça va trop vite et surtout, on est totalement perdu… Mais il y aura une suite (7 tomes prévus en tout pour la saga normalement)!