Les mange-rêve – 1. L’enfer blanc

Auteur : Jean-Luc Le Pogam
Editeur : Slalom
2018 / 379 pages
14.90

2034. Cerclée d’un mur électromagnétique infranchissable, l’Europe est devenue un univers carcéral glaciaire où les ordinateurs du pouvoir programment des hivers sans fin où les températures avoisinent régulièrement -50°. Dessinateurs, peintres, musiciens, comédiens, danseurs, écrivains, photographes, journalistes, tous sont pourchassés par les Brigades Mange-Rêve dont les rafles se font de plus en plus fréquentes et de plus en plus violentes. Un soir, fuyant leur cours de guitare qui a tourné au drame, Iwan et Thibault, deux adolescents pensent avoir échappé au pire. Mais le cauchemar les poursuit jusque chez eux où ils découvrent que
leurs parents ont disparu ! C’est alors que leur amie de toujours, Mélanie, leur confie qu’elle soupçonne son beau-père d’appartenir aux BMR.

Mon avis :

C’est un livre génial! Habituellement, je ne lis que peu de romans d’action mais celui-ci est vraiment unique en son genre!

Tout d’abord, la couverture est très belle, avec la neige et le “cataneige” (catamaran des neiges) qui vient vers le lecteur.

Mais ce qu’il contient aussi est très beau: une fuite vers le nord pour échapper à de cruels poursuivants, la défense de la liberté et de la culture, ainsi que des amitiés indéfectibles, le tout au travers de nombreux obstacles…

Mais ce livre n’est pas seulement un roman d’action: c’est aussi une dystopie et surtout, de la science-fiction. Je ne lis guère ce genre de livres d’habitude, mais pour tout dire, il m’a vraiment étonnée! L’idée du tyran Bogdich et de ses ordinateurs ultra-puissants qui décident de la météo fait frémir. En effet, vivre dans un pays à moins 40 degrés, sans pouvoir en sortir, avec des tempêtes de plus en plus violentes (provoquées par Bogdich)… Non merci!!! Et  avec en plus l’impossibilité de faire de l’art, quel qu’il soit! Le cauchemar complet!

Vraiment, je trouve que c’est un roman percutant, qui fait réfléchir sur la place des ordinateurs dans notre futur et sur l’avenir des arts et de la culture dans notre société! J’ai hâte de lire la suite!