Irineï et le grand esprit du mammouth (tome 1)

Autrice : Val Reiyel
Editeur : Slalom
2018 / 286 pages
14.90

Au cours d’une expédition scientifique en Sibérie, des paléontologues américains extraient du sol gelé une femelle mammouth parfaitement conservée. A leur retour à Los Angeles, ils se trouvent rapidement face à une incroyable énigme : la femelle mammouth porte un petit, les coeurs de la mère et du bébé battent encore… Seul Irineï, un jeune chaman sibérien de douze ans qui appartient à une tribu de nomades éleveurs de rennes, connaît la clé du miracle : lors d’un voyage dans le monde des Esprits, il a redonné vie au Grand Esprit du Mammouth qui veut reprendre sa place sur Terre…
Mais, bien loin des steppes glacées de Sibérie, le mammouth et son petit risquent de mourir. Pour les sauver, le jeune garçon va vivre loin de chez lui une formidable aventure humaine et spirituelle. Il porte en lui un combat essentiel : celui du respect de la vie, des animaux, et de l’avenir de la planète. L’histoire d’Irineï est inspirée de faits réels. 

Mon avis:

Ce livre (génial!!!) est une vraie leçon de vie.

L’histoire nous fait comprendre les différences des cultures à travers le monde, et la chance que nous avons d’accéder facilement à la nourriture ainsi qu’à l’eau et à bien d’autres choses qui nous semblent aller de soi, tandis que d’autres se battent pour les avoir.

En plus, il y a le point de vue scientifique: un mammouth vivant, depuis des millénaires enterré sous la glace: ce serait vraiment extraordinaire, et un bond énorme pour l’avancée de la science!

Sinon, Irineï le jeune chaman de Sibérie est vraiment attachant, et très surprenant car il est doté de capacités extraordinaires. Plus d’une fois, il m’a vraiment surprise, par sa façon de penser et de réagir face au monde nouveau qu’il doit découvrir. Sa sensibilité est toute particulière, il est très empathique envers les animaux et les humains, mais pas seulement: il tient aussi beaucoup à la Terre!

Mais dans ce livre, il y a toutes sortes de personnages tout aussi spéciaux, comme Marion Delamarre, fervente défenseure de la liberté des animaux (ennemie des héros, mais tout de même fantastique); John, ami d’Irineï et paléontologue expérimenté, tourmenté par la vie; ainsi que son ami, Tony, lui aussi paléontologue, et toujours de bonne humeur… Si j’ose dire, c’est “un cri de détresse, un appel à l’aide, pour encore une fois, nous prévenir de la lente agonie de la Terre et de ses habitants”. Mais aussi pour nous inciter à plus nous soucier d’autrui, notamment des sans-abris et des personnes âgées trop seules ainsi que des animaux maltraités.

Et pour couronner le tout, ce roman est très bien écrit, d’une plume plutôt complexe, mais facile à comprendre, tout en nous faisant intégrer simplement des choses compliquées.

En résumé, un gros coup de coeur pour moi! Vivement la suite de cette aventure!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.