Grim Lovelies

Autrice : Megan Shepherd
Editeur : Castelmore
2019 / 410 pages
16.90

Anouk envie le Joli Monde, celui des humains, où les gens sont libres daller et venir, et de tomber amoureux. Mais Anouk n’est pas humaine… Elle est née animal et a été transformée en jeune fille par la sorcière Mada Vittora, qui a fait d’elle son esclave. Lorsque le cadavre de sa maîtresse est découvert dans une mare de sang, Anouk doit fuir avant d’être accusée du crime. La société secrète de magie, la Haute, est déjà à ses trousses, et une course contre la montre s’engage, pour garder apparence humaine.
Car si Anouk échoue à prolonger le sortilège qui l’a transformée, elle perdra tout. Mais si elle y parvient, des pouvoirs insoupçonnés pourraient s’ouvrir à elle…

Mon avis:

J‘ai bien aimé ce livre, bien que ce ne soit pas un coup de cœur.

On y découvre Anouk, et ses compagnons. Lorsque leur maîtresse sorcière meurt assassinée par l’un d’eux, ils sont obligés de prendre la fuite, sous peine d’être arrêtés.

Dans ce livre, la magie a un prix, et j’ai bien aimé cela, même si le prix en question n’est pas à mon goût: la vie. En effet, parfois, une plante ou un rongeur suffit , mais le prix plus grand -le sang – ne m’a pas plu.

Tout change d’une page à l’autre, le lieu, la situation, les alliés, et c’est plaisant. Il y a aussi beaucoup de suspense, et de retournements de situation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.