BD,  Fantastiques,  J adore,  Romans

Frnck – 5. Cannibales

Scénario : Olivier Bocquet
Dessin : Brice Cossu
Couleurs : Yoann Guillo
Editeur : Dupuis BD
2019 / 65 pages
10.95 € 

Suite à une éruption, toute la tribu s’est réfugiée sur un tronc d’arbre, embarcation de fortune, pour fuir la colère du volcan. Comme Franck est le dernier à avoir vu Léonard et Gargouille, tout le monde l’accuse de les avoir laissés mourir… Et il peut difficilement expliquer qu’ils ont été expédiés au XXIe siècle via le lac par lequel lui-même est arrivé dans la préhistoire ! Franck n’a pas le temps de se remettre de toutes ces révélations qu’il est fait prisonnier par une tribu de cannibales dirigée par une cheffe cruelle dont la fille est une vieille connaissance de Franck…

Mon avis :

Vous me reconnaissez sur la vignette??? Moi aussi j’ai été catapultée dans la Préhistoire, comme Franck (Frnck) le héros! Et je ne suis guère rassurée avec ces cannibales à nos trousses!!!

Vous l’avez compris, j’ai vraiment beaucoup aimé cette BD, moi qui d’habitude n’en lis pas particulièrement! Le scénario est très facile à comprendre, même si on n’a pas lu les tomes 1 à 4 (comme moi). D’ailleurs, depuis j’ai acheté et lu le tome 1 car j’avais trop envie de connaître le début des mésaventures de Franck!!!

Franck, ado de 13 ans, est téléporté dans la préhistoire au début de son aventure et doit faire face cette fois-ci à des cannibales peu accueillants!!! Et ce, alors qu’il vient de s’attirer les foudres de toute sa nouvelle tribu… 

J’ai beaucoup aimé le principe de l’histoire, assez original, complètement fou, mais surtout génial! Il offre plein de possibilités farfelues, et j’ai hâte de lire les autres tomes (2-3-4 et le 6 édité bientôt je crois), pour voir ce que ça rend!

Le graphisme est très intéressant, et sans lui, l’histoire serait beaucoup moins drôle à lire! L'”intrusion” de Franck dans la préhistoire est montrée de manière ironique: son manque d’anticipation face aux dangers, la manière dont il persiste à vouloir faire comprendre son monde aux hommes préhistoriques… On voit bien le décalage entre lui et la préhistoire, et c’est représenté de manière comique.

Même si c’était court à lire, j’y ai pris beaucoup de plaisir, et je vous conseille fortement cette BD!