BD/Mangas

L’atelier des sorciers (tomes 1 à 6)

Autrice : Kamome Shirahama
Editeur : Pika Edition
2018 à 2020 / environ 200 pages
7.50 €
à 11.50

Coco a toujours été passionnée par la magie. Hélas, les seules personnes habilitées à la pratiquer sont les sorciers. C’est un don qu’ils obtiennent à la naissance et qu’ils protègent jalousement. Un jour, un sorcier du nom de Kieffrey arrive dans le village de Coco et c’est en le voyant à l’œuvre qu’elle comprend la véritable nature de la magie : elle se dessine ! A partir de cet instant, Coco va découvrir un monde merveilleux dont elle ne soupçonnait pas l’existence !

Mon avis :

Encore un manga GÉ-NIAL. Oui, oui, j’ai été conquise par les mangas!

Cette fois-ci, je me suis plongée dans un univers ressemblant de prime abord à celui que J.K. Rowling a magnifiquement créé (malgré ses opinions horriblement non-magnifiques). Ce manga raconte donc l’histoire de Coco, simple mortelle, qui découvre que la magie n’est pas un don, mais un véritable apprentissage, contrairement à ce que les sorciers prétendent. En effet, point de sortilèges abstraits, mais des “dessins” appelés pentacles! Suite à cela, elle va intégrer un atelier, entourée d’autres petites sorcières en apprentissage ! Elle va vivre un certain nombre d’aventures… que l’on va suivre avec plaisir durant ces six premiers tomes !

Les dessins sont très jolis, mais ce qui m’a le plus intéressé, c’est l’univers. Contrairement aux livres, les mangas ne permettent pas des centaines de petites précisions sur un monde et insistent plus sur la vie des personnages et le réalisme des actions. Mais ce que j’en ai aperçu dans ces six tomes m’a conquis : allant des pentacles aux petites créatures toutes mignonnes, on découvre la magie sous un point de vue un peu différent de ce dont on a l’habitude !

Les aventures sont assez diversifiées, bien que l’on voie que cela converge : un conflit entre deux camps n’ayant pas les mêmes valeurs.

On finit le sixième tome avec une seule envie : lire la suite… Alors vivement que je l’aie ! En tout cas, si vous ne les avez pas lus, je ne peux vous dire qu’une seule chose : foncez !

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.