Chroniques du monde émergé – Tome 1

Auteure : Licia Troisi
Editeur : Pocket Jeunesse
2011 / 510 pages
8.30 € 

 Nihal est une jeune fille différente des autres : elle a les oreilles en pointe, les cheveux bleus et de grands yeux violets, ce qui ne l’empêche pas de mener une vie normale… jusqu’à ce que Tyran, un despote sanguinaire, envahisse la Terre des Vents et rase son village. Ce jour-là, le destin de Nihal bascule. Dès lors, la jeune fille n’a plus qu’une idée en tête : venger les siens et sauver les huit terres du Monde Émergé. Avec l’aide de sa tante magicienne, du jeune mage Sennar et de l’épée de cristal noir forgée par son père, elle se lance à corps perdu dans une bataille fantastique qui la conduira à travers les terres émergées, sur les traces d’un continent oublié, à la recherche de talismans et la poussera aux limites de sa force, de son intelligence et de son courage… 

Mon avis :

J’ai énormément aimé ce livre. Je compte bien lire la suite!

Ce monde fantastique m’a beaucoup plu. Sous certains aspects, ce roman me fait penser à un mélange de la série L’Héritage (Eragon)  et La quête d’Ewilan.

J’ai apprécié Nihal, son caractère et son dilemme avec les voix qu’elle entend dans ses rêves.

Marqués

Auteure : Alice Broadway
Editeur : Pocket Jeunesse
2018 / 288 pages
17.50 € 

Quand toute votre vie est inscrite sur votre peau… A la mort de son père qu’elle a tant admiré, Leora souhaite honorer sa mémoire. Et dans les hautes castes, il est d’usage de relire au cours d’une cérémonie les événements qui ont marqué la vie d’un personnage important. Mais à mesure qu’elle parcourt le livre de son père, la jeune fille découvre avec stupeur que certains passages ont été réécrits ou qu’ils ont complètement disparu…
Pire, un mystérieux tatouage désigne son père comme coupable d’un crime ! La jeune femme devra remettre en cause toute son existence pour comprendre d’où elle vient et sur quels mensonges est construite la société où elle vit… 

Mon avis :

Je me suis un peu perdue dans les différentes époques de l’histoire car tout est rédigé au présent. Mais j’ai quand même beaucoup aimé cette intrigue originale!

J’ai apprécié le rôle des tatouages qui révèlent votre vie comme si on devenait soi-même un livre d’images. J’ai aimé aussi l’opposition de certains à une société qui sait tout de vous.

Le personnage de Leora est  réussi et on suit sa quête avec curiosité. La société dans laquelle elle vit cache de nombreux secrets! Les contes ont une grande place dans cette histoire.

Et la couverture est absolument splendide! On dirait du bronze! J’avais peur de l’abîmer en emportant mon livre à l’école! 

 

A.B.C. contre Poirot

Auteure : Agatha Christie
Editeur : Editions du masque
2011 / 284 pages
5.60

D’abord publié en feuilleton dans le Daily Express, ce roman de 1935 est sans doute l’enquête la plus ardue que Poirot aura eu à démêler. Il est alors à la retraite et ne reprend du service que pour les affaires vraiment intéressantes. Or, cette curieuse lettre signée A.B.C. va le conduire au cœur d’un mystère épineux et le confronter à un meurtrier des plus retors. Une enquête qui s’annonce à sa mesure.

Mon avis :

Cette fois-ci j’ai aimé le fait que l’enquête ne se passe pas en petit comité, mais avec plus de possibilités…

En revanche je n’ai pas trop aimé la 1ère p. du sg, surtout que ce n’était pas Hercule Poirot qui racontait!

Mais une fois de plus plein de mystères jusqu’à la fin du livre et de nombreux retournements de situation en même temps que les révélations.

Dragon Park

Auteur : Thomas Verdois
Editeur : Bayard Jeunesse
2018 / 407 pages
13.90 € 

En combinant différents ADN d’insectes et d’animaux, Lucas Belrêve, un généticien, a réussi l’impossible : il a donné vie aux dragons ! Les visiteurs affluent des quatre coins du monde pour admirer les Sylvérites, les Gryphlions, les Vouivrards ou les Azuréens. Et, pour la première fois depuis la création de Dragon Park, des dragons se sont reproduits naturellement : trois oeufs de Volcaons vont bientôt éclore ! Nino Belrêve, le fils de Lucas, vit sur l’île avec sa grande soeur Louison.
Depuis la disparition de leur père il y a cinq ans, les deux enfants se retrouvent livrés à eux-mêmes. Leur mère, une scientifique, parcourt le monde pour ses recherches et les laisse souvent seuls. Nino passe le plus clair de son temps chez son ami Oscar Peticare. Louison, elle, loge à l’Académie Saint Hydre, une école d’apprentis-dragonnautes. Nino est ravi : il va enfin intégrer l’Académie à la rentrée et apprendre à chevaucher des dragons…
Aujourd’hui, Dragon Park fête ses 10 ans ! L’arène principale est pleine à craquer de visiteurs venus pour assister à la grande parade des dragons. Mais alors que Louison exécute des loopings sur le dos de Néphryte, son dragon, une gigantesque explosion retentit dans le parc. Le Volcan de Cristal, qui abrite les Volcaons, est pris d’assaut par d’étranges créatures noires aux ailes translucides et aux cornes diaboliques.
Tandis qu’il essaie de protéger la reine Volcaon, Nino est transpercé par le dard d’un des monstres. Ces derniers prennent la fuite avec deux oeufs de Volcaons. Après cette attaque, Hercule Barnum, le directeur du parc, et Adjaf Oldson, un maître dragonnaute, racontent enfin à Louison et Nino les circonstances de la disparition de leur père. Une disparition en lien avec l’attaque de Dragon Park et les terrifiantes créatures ailées…

Mon avis

J’ai  vraiment beaucoup aimé ce livre! Au départ je n’avais pas très envie de le lire, à cause de la couverture qui m’avait fait penser que c’était un roman pour les plus jeunes, mais j’ai finalement adoré!

Il y a beaucoup d’aventure et une bonne dose de suspense. Les dragons m’ont beaucoup plu: ils ont des capacités très pratiques et leur mode de vie est captivant!

Une intrigue très bien menée, qui se déroule dans par un parc entouré de sombres mystères! J’ai apprécié le style de l’auteur aussi: il a choisi des noms bien adaptés pour les êtres et les lieux qu’il a inventés.

Un livre à découvrir absolument et… il y aura une suite!

Cherub – 04. Chute libre

Auteur : Robert Muchamore
Editeur : Casterman
2009 / 331 pages
6.95 €

En difficulté avec la direction de Cherub, l’agent James Adams est envoyé dans un quartier défavorisé de Londres pour enquêter sur les activités obscures d’un petit truand local. Mais cette mission sans envergure va bientôt mettre au jour un complot criminel d’une ampleur inattendue…

Mon avis:

J’ai beaucoup aimé ce quatrième tome. L’intrigue se construit fait après fait, indice après indice, débouchant sur un complot auquel on ne s’attend pas du tout! Une enquête palpitante et passionnante.

 

Cherub – 03. Arizona max

Auteur : Robert Muchamore
Editeur : Casterman
2009 / 321 pages
6.95 €

Plongé dans l’univers impitoyable d’un pénitencier de haute sécurité, James s’apprête à vivre les instants les plus périlleux de sa carrière d’agent Chérub. Il a pour mission de se lier d’amitié avec l’un de ses codétenus et de l’aider à s’évader d’Arizona Max…

Mon avis:

J’ai autant aimé ce tome 3 que les deux précédents. James, agent secret, se retrouve au milieu de jeunes criminels dans une grande prison. Beaucoup de suspense!

 

Esther

Auteur : Sharon E. McKay
Editeur : L’Ecole des loisirs / Medium Poche
2018 / 512 pages
8.80

Esther dépeint l’histoire remarquable d’Esther Brandeau , une jeune fille qui a vécu au XVIIIe siècle. Esther utilise un naufrage pour échapper à sa famille après avoir appris que son père va la marier à Red, le vieux chiffonnier. Elle est sauvée par Philippe, un marin, qui l’aide à lui trouver un toit et un endroit pour travailler. Mais rien ne s’arrange et Esther va devoir se déguiser en garçon et continuer à fuir.
Ainsi commence une série d’aventures qui l’amèneront jusqu’en Nouvelle-France.

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce livre qui nous emmène en Nouvelle-France (Québec). Il m’a fait me rendre compte de l’ampleur des tensions entre les catholiques et les juifs, de la façon dont ces derniers devaient se cacher quand ils sortaient des quartiers juifs.

Ce roman m’a émue: on ressent la détresse d’Esther, son désarroi devant ce monde nouveau et hostile. Ses changements de noms ne perdent pas, comme on pourrait s’y attendre, au contraire, ils nous font ressentir sa clandestinité.

J’ai aimé les diverses rencontres qu’elle fait au cours de son voyage: toutes les classes sociales de l’époque sont représentées et cela nous fais réfléchir sur l’inégalité et l’injustice de ce monde.

Ses aventures sont palpitantes et pleines de rebondissements. Un livre à lire et à relire!

 

 

Poules renards vipères – 3. Célis

Auteur : Paul Ivoire
Illustrateur : Miss Paty
Editeur : Poulpe Fictions
2018 / 174 pages
9.95

La fin des aventures d’Albin, Zora et Célis ! Les trois royaumes des poules, des renards et des vipères savent désormais qu’ils habitent sur une île et que la montée des eaux les menace. Alors que les trois peuples ouvrent de concert pour construire une digue, Grinoir et Hagard aident Griffsec à s’échapper de la prison des Trois Crêtes pour mettre au point leur vengeance. Grâce à leurs forces combinées, ils reprennent rapidement le contrôle du Triangle sans Nom.
Mais Célis, Zora, Albin et leurs amis ne s’avouent pas vaincus et préparent une contre-attaque. 

Mon avis :
« Célis » est le dernier tome de « Poules, Renards, Vipères », une trilogie que j’apprécie particulièrement ! Ce dernier livre ne m’a vraiment pas déçue et je peux dire que j’ai beaucoup aimé les trois tomes.

Comme toujours avec Poulpe Fictions, les illustrations sont très belles même si elles sont en noir et blanc. La couverture est réussie car les personnages principaux ressortent. J’aime bien le style de Miss Paty.

Dans l’histoire, j’ai apprécié la façon dont les différents peuples se sont unis face aux dangers qui menacent le royaume des vipères. Le jeune Célis m’a beaucoup plu : ce tome met en valeur son courage. Mais Zora, la renarde, reste ma préférée !

Il y a une morale comme dans les fables de Jean La Fontaine : l’eau monte sur leur île et cela me rappelle le réchauffement climatique qui menace beaucoup d’îles dans les années à venir. Il y a aussi les caractères : ils sont comme ceux des humains. Ils m’ont aussi fait aussi penser à un conte : les méchants sont punis à la fin !

Je ne l’ai pas vu tout de suite, mais j’apparais dans les remerciements, avec beaucoup d’autres. C’est génial de rentrer dans un livre 💚💚💚 !!! Petite précision : normalement, il y a un É à la fin de mon prénom et non un Ë 😉

 

 

Les roses de Trianon – 3. Roselys et le maître des esprits

Auteure : Annie Jay
Editeur : Bayard jeunesse
2015 / 299 pages
14.90

A Trianon, Marie-Antoinette accorde un peu de répit à Roselys. La reine doit retourner plus souvent auprès du roi, à Versailles, car les courtisans lui reprochent sa passion pour le théâtre. Roselys en profite pour enquêter avec Valsens sur sa fiancée, Alix. Le gentilhomme refuse de s’engager tant qu’il n’aura pas fait toute la lumière sur sa disparition, Aidés par les Enfants de Thémis, ils entendent également démanteler l’organisation occulte de l’horrible Arcourt, qui vient de mourir.
Leur priorité : retrouver le complice de ce dernier, le Dr Langlade, qui recrutait les membres de cette société secrète… 

Mon avis :

Je continue ma nouvelle série historique préférée! Je l’aime toujours autant avec ses histoires de cour autour de la reine Marie-Antoinette. L’intrigue est bien menée. J’ai l’impression de plonger dans le 18ème siècle à chaque fois. J’aurais bien aimé vivre à Versailles!

 

Cherub – 02. Trafic

Auteur : Robert Muchamore
Editeur : Casterman
2009 / 337 pages
6.95 €

Pour sa seconde mission, l’agent James Adams reçoit l’ordre de pénétrer au cœur du gang du plus puissant trafiquant de drogue du Royaume-Uni. Son objectif: réunir les preuves nécessaires pour envoyer ce dangereux criminel derrière les barreaux. Une opération à haut risque…

Mon avis:

J’ai découvert la série grâce à une copine. Je n’ai pas pu résister et je continue sur ma lancée!
J’aime vraiment que ce soit des enfants agents secrets! Cette fois-ci l’histoire se déroule dans le milieu de la drogue. Cela fait découvrir la réalité.
J’aime beaucoup les agents, James Adams, Kerry Chang, Gabrielle O’Brien, Bruce Norris et Kyle Blueman.