Orphéa Fabula – 1. Orphéa Fabula et le cristal d’Osiris

Autrice : Marie Alhinho
Editeur : Poulpe Fictions
2018 / 178 pages
9.95€

Orphéa n’est pas une jeune fille ordinaire : c’est une espionne qui voyage à travers le temps ! Sa mission ? Retrouver le mystérieux Cristal d’Osiris en plein coeur de l’Egypte antique. Entre les crocodiles du Nil, les pyramides labyrinthiques et l’étrange inconnu qui convoite lui aussi le Cristal, Orphéa a plus d’un défi à relever !

Mon avis :

Après avoir découvert la série ORPHEA FABULA avec le numéro 4, j’ai eu envie de lire les autres tomes car j’avais beaucoup aimé les aventures de cette jeune espionne dans la Russie des Tsars. A chaque fois Orphéa part enquêter dans un pays et une époque différents grâce aux nouvelles technologies… C’est un des nombreux avantages de cette série: on n’est pas obligé de lire les aventures dans l’ordre, chacune étant indépendante. 

Cette fois-ci la jeune Orphéa part dans l’Égypte antique à la recherche du cristal d’Osiris. On découvre un peu la mythologie égyptienne mais l’héroïne vante surtout les merveilles architecturales des Égyptiens. J’ai juste un peu regretté qu’on apprenne les coutumes égyptiennes par l’ami d’Orphéa car l’effet est un peu appuyé et répétitif.

Il y a toujours des complots, des traitres, des faux-semblants (sinon ce ne serait pas drôle!).

L’humour est aussi au rendez-vous à travers les personnages des petits frères d’Orphéa qu’elle considère comme les pires garçons du monde car ils complotent sans cesse contre elle!  Et c’est drôle!

Et comme d’habitude les dessins de Miss Paty sont top!

Je me suis vraiment régalée et vais vite lire les tomes 2 et 3! Et merci à mon chat d’avoir pris la position du sphynx: il n’aime pas trop poser!!!!

 

 

 

L’héritier des Draconis – 4. Les secrets de Brûle-Dragon + 5. La dernière bataille

Auteur : Carina Rozenfeld
Editeur : Gulf Stream
2018 et 2019 / 318 pages
12.90 chacun


Tome 4: Elliott, désormais en classe de cinquième, est impatient de voir le passage vers Draconia s’ouvrir afin d’obtenir des réponses aux nombreuses questions qu’il se pose depuis son dernier voyage : à qui appartenait la voix de l’homme qui lui a répondu à travers le portail de lune ? Sa mère est-elle bien vivante, mais cachée sous la forme d’un dragon depuis toutes ces années ? L’héritier des Draconis ne se doute pas que, une fois retourné sur la planète qui l’a vu naître, l’attendent une véritable épopée dans les entrailles de la terre, sous un volcan capricieux ainsi qu’un combat terrible…
Toujours accompagné de ses fidèles amis, Elliott n’est pas au bout de ses efforts pour sauver Draconia et son statut d’héritier des Draconis !

Tome 5: L’heure de la bataille finale a sonné ! Kian a déployé toutes ses forces, sur Terre comme à Draconia, pour vaincre les derniers Draconis. Mais c’est compter sans l’ingéniosité et le courage d’Elliott et de ses amis, ainsi que d’Anaïtis, qui a rassemblé ses troupes. Seule solution pour vaincre l’usurpateur du trône ? Lui redonner une apparence humaine pour le priver de ses pouvoirs. Anaïtis saura-t-elle peindre un portrait suffisamment fidèle de son frère pour que Léna puisse sculpter sa figurine ? Parviendront-ils à inverser le sort qui a transformé Kian en monstre ? Et, s’ils y arrivent, quel sera le destin d’Elliott, héritier légitime du trône de Draconia, mais qui a grandi sur Terre ?

Mon avis :

J’ai été ravie de découvrir la fin de cette série dont je n’avais pas encore lu les deux derniers tomes. J’avais lu les trois premiers il y a longtemps et j’ai repris facilement ma lecture.

Comme d’habitude, j’ai bien aimé le monde merveilleux de Draconia et les statuettes de dragon. Dans ces tomes 4 et 5, mon personnage préféré est Léna, la jeune sculptrice!

Je  recommande vraiment cette série aux amateurs de dragon!

La bataille du Triple-Buse

Auteur : Gilles Abier
llustratrice : Mini Ludvin
Editeur : Poulpe Fictions
2019 / 204 pages
9.95

Embarquez avec les Coquins pour un voyage plein de rebondissements ! Il existe une île sans nom, qui n’est répertoriée sur aucune carte et sert de repaire à une terrible bande de pirates. En plus de leur trésor, elle abrite depuis toujours leurs enfants, surnommés les Coquins. Problème : suite à une attaque ennemie, le secret de l’île est compromis. Il est donc temps d’abandonner cette cachette et d’installer richesses et Coquins ailleurs…
mais le chemin vers le nouvel abri, le lointain Comptoir de la Fesse Plate, ne sera pas de tout repos ! Entre tempête, attaque de corsaire et trahison, les Coquins devront faire preuve d’ingéniosité pour survivre à la traversée ! 

Mon avis :
J’
ai été ravie de découvrir la suite du TRÉSOR DE L’ÎLE SANS NOM de Gilles Abier. C’est avec impatience qu’on lit l’histoire et on a toujours hâte de découvrir la suite de l’intrigue! Les stratégies des héros pour se sortir d’une mauvaise situation sont souvent originales, pour ne pas dire surprenantes!!! A d’autres moments, c’est plus attendu mais c’est toujours raconté avec brio!

Mon personnage préféré est Flibuste, la jeune pirate mais j’en aime beaucoup d’autres comme Bâbord et Tribord ou encore Felipe. La fantaisie et la diversité des noms des pirates m’ont vraiment plu!

Dune façon générale j’aime les histoires de pirates mais c’est surtout l’univers du bateau ou des corsaires qui me plait le plus. J’en ai beaucoup appris sur le vocabulaire du bateau, aidée par un dessin très clair à la fin.

Superbes dessins toujours de Mini Ludvin qui accompagnent bien l’histoire et l’enrichissent!
 

 

Artemis Fowl – 3. Code éternité

Auteur : Eoin Colfer
Editeur : Folio Junior
2007 / 416 pages
8.70

Message urgent de : Artemis Fowl. Destinataire : Peuple des fées. Je pense que je n’ai pas à me présenter, ma réputation n’est plus à faire. Je suis un jeune génie du crime, j’ai monté les mauvais coups les plus audacieux. Mais pour la première fois de ma vie, je me retrouve dans une situation désespérée. Je vous lance un appel au secours et, si vous n’y répondez pas, je suis perdu. Et vous aussi, Peuple des fées… La troisième aventure d’Artemis Fowl, ou comment notre jeune bandit millionnaire va découvrir qu’il est bien utile d’avoir des amis aux pouvoirs magiques… 

Mon avis :

Contente d’avoir trouvé au CDI de mon collège ce tome 3!

J’ai suivi avec plaisir Artemis dans cette nouvelle mission à haut risque. Cette fois-ci, il a bien plus à perdre que son or: la vie. Ou la mémoire…

Une fois de plus, j’ai beaucoup apprécié le mélange un peu bizarre de magie et de technologie. Cela offre un large éventail de possibilités, et permet à l’histoire bien des fantaisies! Mais gare à vous: marier de la technologie de pointe et de la magie à l’intelligence hors norme d’Artemis est risqué… Il pourrait en profiter pour voler votre or, vous rouler dans la farine, ou défier tous vos systèmes de sécurité…

Autre chose intéressante dans ce livre: la cryogénie. C’est à se demander ce qu’il y a dans le cerveau de notre jeune héros! En effet, il a pensé à cette solution en à peine une minute! Vraiment, là, respect…

La mystérieuse affaire des styles

Autrice : Agatha Christie
Editeur : Editions du Masque
2012 / 252 pages
5.60

Lorsque la richissime Emily Inglethorp est retrouvée empoisonnée dans son manoir de Styles, les soupçons se portent rapidement sur son très jeune mari, Alfred Inglethorp. Mais le verdict paraît trop évident au colonel Hastings, qui décide de faire appel à son vieux compagnon Hercule Poirot. Ce dernier met alors tout en ouvre pour découvrir à qui pourrait profiter le crime. Car il y a aussi les beaux-enfants de Mme Inglethorp, et Cynthia, la protégée de la défunte : tous auraient pu se procurer la strychnine qui a servi à la tuer. Les maigres indices ne faciliteront pas la tâche d’Hercule Poirot et mettront à l’épreuve sa perspicacité légendaire.

Mon avis :

J’ai adoré cet “Agatha Christie”! C’est le 10ème que je lis!

Comme toujours avec cette célèbre autrice, le suspense, les retournements de situation, les surprises, et les mystères sont au rendez-vous. Particulièrement dans ce livre, plein de secrets, d’indices bien cachés, et de faux-semblants.

La reine du crime nous met sans cesse sur des fausses pistes, nous induit en erreur sans que l’on s’en rende compte, et nous surprend magistralement à la fin. C’est dû aussi au narrateur: Hastings, qui est très crédule, et que Poirot met invariablement sur la mauvaise piste…

Après nombre de suspects innocentés par Poirot, la vérité se dévoile au grand jour… et là, c’est surprise garantie!

Les mange-rêve – 2. La cible

Auteur : Jean-Luc Le Pogam
Editeur : Slalom
2019 / 350 pages
14.90

Les conditions climatiques, politiques et sociales ne cessent de se dégrader en Europe. Alors que la santé de Jack demeure fragile, Iwan, Thibault et Mélanie découvrent Taÿfa, une ville-refuge régie par des jeunes opposants au régime de Bogdich. Mais sitôt arrivés, sitôt partis ; il faut rattraper le train des prisonniers avant qu’il n’atteigne Tombmor. Malheureusement, une tempête complique le périple des adolescents qui vont devoir affronter l’Oeil du Tue-Rêve.

Mon avis :

C’est avec grand plaisir que j’ai retrouvé la suite de cette série.

Le premier tome m’avait beaucoup plu, et c’est avec impatience que j’attendais ce livre. En effet, c’était un véritable supplice de ne pas connaitre la suite… Et avec la sublime couverture de Michaël Terraz j’ai immédiatement replongé dans l’histoire!

Comme dans le premier tome, on s’attache énormément aux personnages, et s’il y n’en a pas beaucoup de nouveaux, c’est quand même une joie de les retrouver tout le long de l’histoire. On suit avec attention le moindre de leurs états d’esprits, la moindre de leurs aventures. On frémit avec eux, on a peur de ce qui les effraie, on s’interroge sur leurs doutes, et on s’inquiète pour leurs proches. D’ailleurs, pas sans raison…

Encore une fois, l’écriture est très belle, bien qu’un peu complexe parfois avec tous les termes marins utilisés. Mais elle reste légère, adaptée aux sentiments des personnages, et à la situation. Le vocabulaire de la marine, et et les mots en breton, sont expliqués. Et je trouve que cela apporte beaucoup: on comprend mieux et le texte garde un aspect naturel (pas de langage changé pour le lecteur); le cadre est préservé, en même temps qu’on plonge dedans.

J’ai vraiment hâte de découvrir le prochain tome, même si, malheureusement, ce sera le dernier…

Les secrets de l’immortel Nicolas Flamel – 3. L’ensorceleuse

Auteur : Michael Scott
Editeur : PKJ
2013 / 523 pages
7.90 €

Un manuscrit ancien a disparu. L’étau se resserre autour des jumeaux de la légende… Qui sont vraiment les “deux ne font qu’un” ?

Avis :

J’ai beaucoup aimé découvrir la suite de cette série. Comme d’habitude avec cette collection, les personnes historiques et les mythes sont au rendez-vous. Dans ce tome, j’ai eu le plaisir de rencontrer nombre de nouveaux personnages, célèbres, mythiques, ou simplement immortels.

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé Sophie et Josh. Leur avenir se dessine, même s’il reste très mystérieux, et cela ajoute du suspense. Tandis que leurs convictions se trouvent bouleversées, leurs pouvoirs croissent, et les liens qu’ils ont noués au cours de leurs aventures se transforment, pour finir en méfiance, ou en amitié profonde.

Encore une fois, les retournements de situation sont fréquents, et toujours surprenants. Le suspense atteint très vite son comble, à vrai dire dans les dix premières pages, mais après, il redescend, puis remonte d’un coup. C’est un peu comme des montagnes russes…!

C’est vraiment une série pleine de mythes, de légendes, et surtout, super bien!!!

Cœur d’encre

Autrice : Cornelia Funke
Editeur : Folio Junior
2018 / 672 pages
10.90

Meggie, douze ans, vit seule avec son père, Mo. Comme lui, elle a une passion pour les livres. Mais pourquoi Mo ne lit-il plus d’histoires à voix haute ? Ses livres auraient-ils un secret ? Leurs mots auraient-ils un pouvoir ? Un soir, un étrange personnage frappe à leur porte. Alors commence pour Meggie et Mo une extraordinaire aventure, encore plus folle que celles que racontent les livres. Et leur vie va changer pour toujours…

Avis:

Ce début de trilogie  m’a beaucoup plu! Le pouvoir de Mo est passionnant, il est merveilleux: quand il lit à voix haute, les personnages peuvent sortir du livre. Si seulement cela pouvait exister dans la vraie vie!!!

Tous les personnages sont captivants: Mo, par son pouvoir et ses secrets; Doigt de poussière, le danseur de feu si connu et si mystérieux; Elinor, par son amour des livres et son opiniâtreté; Basta par les contrastes entre ses différents traits de caractère; Capricorne par son règne de peur… Tous ont leur personnalité propre, leur passé, leurs proches, et surtout, tous font surgir des sentiments en nous: peur, haine, affection, attachement, colère, amusement, curiosité… Meggie elle aussi est formidable, son dévouement et son fort caractère y étant pour quelque chose (c’est ce qui fait une bonne héroïne!).

Les aventures sont palpitantes, pleines de suspense et de rebondissements. On a soif de découvrir le monde de “Cœur d’encre”, mais c’est dans le prochain tome que l’on va parcourir cet univers merveilleux et terrible. En attendant, on peut se frotter à quelques-uns de ses personnages: Basta, Capricorne, Mortola, et bien sûr, Doigt de poussière (qui est mon personnage préféré si on omet Meggie)! Bref, un premier tome génial, à lire absolument si on veut à tout prix visiter une histoire…

   

 

La voleuse de livres

Auteur: Markus Zusak
Editeur: PKJ
2019 / 631 pages
8.95

1939, en Allemagne nazie. Alors que le pays retient son souffle, une petite fille apprend à lire et à résister, pendant que la mort rôde…. C’est la Mort elle-même qui raconte cette histoire. Dotée d’un humour noir, sarcastique, mais compatissant, elle est témoin de la folie des hommes. Tout semble perdu d’avance, sauf quand se distinguent des enfants rebelles et des Allemands qui n’obéissent pas aux règles…

Avis:

 J’ai beaucoup aimé ce livre ! Il est très émouvant, empli à ras-bord d’émotions, comme il est très rare d’en trouver.

Liezel me ressemble un peu, sur certains points : son amour des livres, sa fierté, son fort caractère, sa persévérance, et quelques-unes de ses réactions. Elle est sensible, peut-être à cause de son passé, mais elle est aussi courageuse et solide dans ses convictions, et aime énormément ses proches. Je l’ai beaucoup aimée, elle est vraiment géniale…

 Max aussi est un personnage essentiel à l’histoire : sans lui, le récit n’aurait pas la même saveur, car il est un appui essentiel dans la vie de la jeune fille, du début à la fin… Il est celui qui lui fait se rendre vraiment compte de l’inégalité à l’intérieur du pays, et en qui elle retrouve un peu un frère… un modèle.

Mais beaucoup d’autres personnages sont vraiment intéressants : par exemple, le couple Hubermann, qui a un grand cœur, même si c’est un peu moins évident chez Rosa, la mère adoptive… Ilsa Hermann, généreuse et fragile, qui pardonne à Liezel ses mots, et ses actes, même les pires, et qui reste tout de même ouverte et généreuse envers elle… et Rudy, qui n’a peur de rien, et qui est fou amoureux de Liezel…

Les retrouvailles entre Max et Liezel ne sont pas détaillées : on ne peut qu’imaginer leur émotion, surtout après ce qui s’est passé… Et tant mieux comme ça !!!

Les vols de livres de la jeune fille ne sont pas toujours très spéciaux, mais plusieurs m’ont paru très beaux :

  • Celui dans la neige, après l’enterrement de son frère
  • Le livre non brûlé, dans le feu de joie, pour l’anniversaire d’Hitler. C’est l’opposé du premier, en quelque sorte : tristesse et joie, neige et feu…
  • Ceux, à moitié en cachette, chez Ilsa Hermann 

Ce livre est un des seuls que j’ai marqués de mes larmes… Il est très triste, surtout vers la fin, mais c’est une fin grandiose… et en quelque sorte, c’est dans l’ordre des choses, après tout car il s’agit de la Mort qui raconte ! Mais tout de même, je trouve que c’est un peu dur, mais après tout, c’est la guerre…

Pour tout dire, ce roman est un des livres en un seul tome, sans suite, que je préfère : il va vite entrer dans mon étagère des favoris ! C’est vraiment un gros coup de cœur !!!

  

 

Magnus Chase et les dieux d’Asgard – 2. Le marteau de Thor

Auteur : Rick Riordan
Editeur : Le livre de poche
2018 / 468 pages
7.90

Thor a perdu son marteau, une fois de plus. A moins qu’il ait été volé, ce qui serait un tantinet problématique. S’il ne le retrouve pas rapidement, les géants déferleront chez les mortels, et il ne donnera pas cher des Neuf Mondes… Heureusement, il a un allié qui pourrait l’aider dans son enquête. Le seul problème ? Il s’agit de Loki, son plus fidèle ennemi. Bref, il s’attend au pire, pour changer.

Avis :

J’ai adoré découvrir la suite de cette série. J’adore la mythologie nordique, maintenant, presque autant que la grecque! Et ce n’est pas peu dire!

Dans ce tome, mon personnage préféré, c’est Alex, malgré ses “particularités” (il\elle est transgenre) mais son caractère et ses réactions m’ont beaucoup plu, et certaines fois, je me suis identifiée à sa façon d’agir.

Encore une fois, avec Rick Riordan, l’humour, le suspense, et les retournements de situation sont au rendez-vous! Par ailleurs, avec cet auteur, l’autodérision chez les héros est permanente, et cela ajoute encore plus de plaisir.

Pour tout dire,  j’aime de plus en plus cet écrivain: il trouve le moyen de mélanger culture, humour, et aventure…