Les Lettres volées

Auteur : Silène Edgar
Editeur: Castelmore
2016 / 307 pages
10.90

Pour ses quatorze ans, Françoise de Sévigné, fille de Madame de Sévigné, est invitée à son premier dîner avec la noblesse. La jeune fille doit éblouir les convives par sa vivacité d’esprit autant que par sa beauté. Mais ce milieu est impitoyable, et le moindre faux pas peut ruiner sa réputation et celle de sa mère. Cette mère parfaite qui cache un secret qu’il faut à tout prix préserver. Entre ragots, manigances et compliments à double sens, Mademoiselle de Sévigné va mener l’enquête et apprendre le règles de ce monde qui s’ouvre à elle…

Mon avis :
J’ai adoré ce livre car c’est un roman historique sur le 17ème siècle. Il est original : pour une fois l’intrigue ne se déroule pas à Versailles mais dans d’autres lieux fréquentés par la noblesse. J’ai aimé le personnage de Mlle de Sévigné parce qu’elle n’est pas parfaite tout en faisant de son mieux (et quelques bourdes parfois…). L’intrigue m’a plu aussi : Françoise de Sévigné mène une enquête palpitante sur un secret gardé par sa mère. J’ai beaucoup  aimé ce roman, presque autant que 14-14 du même auteur !

 

Rayon de soleil

 

J’ai fait attention à la brume

Et pour un jour saisir ma plume

J’ai fait attention à la lune

En admirant la belle écume

 

J’ai regardé le soleil

Ignorant l’aurore vermeille

J’ai écouté le vent

Amadouer le temps

 

Tracer mon chemin

Aimer l’incertain

Défier mon destin

Me donner une fin.

Aglaé M. / 10 ans (décembre 2017)

 

Noël enneigé

Nouveau poème … sur Noël!

Illustration extraite du carnet de “Cerise” dédicacé par @jorischamblain .

Paysage enneigé avec autocollants à coller dessus. 😍

 

Dans la plaine drapée d’un manteau blanc

Se trouvait un chalet ravissant

A l’intérieur des convives fêtaient

Noël avec de délicieux mets.

 

Au coin du foyer

Se dressait une pile

Elle était faite de cadeaux colorés

On aurait dit qu’il y en avait mille !

 

Mais le plus important restait la famille

L’on habitait loin et l’on ne se voyait jamais

Sauf lors de cette fête grandiose où l’on se retrouvait

Il y avait alors des oncles, des tantes, des petites filles…

Aglaé M. / 10 ans (décembre 2017)

Haine, Peine… Folie

J’ai commencé le carnet de Cerise que Joris Chamblain m’a dédicacé au SLPJ. Je vais y noter mes poèmes et les illustrer.

 

J’aimerais hurler ma haine

La crier au ciel

Mettre mon grain de sel

Libérer ma haine.

 

J’aimerais hurler ma peine

La chanter à la pluie

Et pour tuer l’ennui

Essayer d’être sereine.

 

C’est mon cœur qui se bat

Pour ne pas sombrer dans la folie

J’aurais bien besoin d’une main amie

C’est elle qui me sauverait !

Aglaé M. / 10 ans (décembre 2017)

Sorcières sorcières : le roman!

Auteur : Joris Chamblain
Illustratrice: Lucile Thibaudier
Editeur: Kennes
2017 / 526 pages
19.95

Dans le petit village de Pamprelune, tous les habitants sont des sorciers et des sorcières. Miette et Harmonie, deux soeurs inséparables, y mènent une vie paisible et magie et sortilèges font partie de leur quotidien. Mais dans ce monde magique, l’aventure n’est jamais loin ! Mystérieux jeteur de sorts, invasion d’animaux étranges et secrets enfouis sont autant de dangers que les deux soeurs vont devoir affronter.
Baguette à la main, balai paré au décollage, Miette et Harmonie sont prêtes pour mener l’enquête et résoudre tous ces mystères !

Mon avis :
Tout le monde (ou presque !) connaît les BD de “Sorcières Sorcières” (4 tomes pour l’instant) ! Joris Chamblain a décidé de faire paraître les trois premières histoires sous forme de romans : elles ont été publiées en un seul tome. Je trouve que le livre est beau : il ressemble un peu à un grimoire !

J’ai vraiment apprécié l’univers  des sorciers : il apporte beaucoup à la magie de l’histoire. Miette et Harmonie sont attachantes aussi et j’aime particulièrement cette dernière. Les descriptions sont précises et permettent de bien s’imaginer le monde des sorciers.

Le suspense est tenu durant toute l’histoire mais, dans tous les tomes c’est la fin que j’ai préférée. En tout cas cela ne m’a absolument pas ennuyée de lire des histoires que j’avais déjà lues en BD : c’est assez différent, plus précis -même si j’aime beaucoup les dessins de Lucile Thibaudier dans les BD.

J’attends le tome 4 !

 

Les Princesses du Royaume de la Fantaisie

Auteur : Téa Stilton
Illustrateur: Silvia Bigolin
Editeur: Albin Michel Jeunesse
2013 / 273 pages
14.90

Tome 1: Princesse des Glaces

Nives, princesse des glaces, têtue et indisciplinée, préfère chevaucher dans les plaines enneigées avec son loup blanc plutôt qu’assister aux cérémonies de la cour. Mais voici le moment pour elle de devenir reine et de se marier. Mais un mystérieux prince arrive bien que les invitations n’aient pas été envoyées et murmure d’étranges litanies dans les couloir du château en pleine nuit… De plus,  d’étranges phénomènes bouleversent le royaume… La sombre magie du terrible Vieux Roi se serait-elle réveillée ? Gunnar le loup blanc pourra-t-il sauver Nives du danger qui la menace ?

Mon avis :
J’ai aimé ce roman car d’abord sa couverture est magnifique ! Le cadre de l’histoire est très beau : c’est un univers de glace. L’histoire est originale car il s’agit de cinq sœurs qui dirigent chacune une partie du royaume légué par leur père. Dans le dernier tome les sœurs sont réunies. Je suis en train de lire le cycle II avec des sorcières qui jouent le rôle des ennemies. C’est une de mes séries préférées. Je l’ai lue plusieurs fois !

 

 

Le musée des Bozarts 🖌

Scénariste : KarinKa
Dessinateur: Bloz
Coloriste : David Lunven
2017 / 48 pages
10.60

Tome 1: Impressionnants Impressionnistes

Entre Degas, Monet, Manet, vous vous mélangez les pinceaux ? Pas d’inquiétude ! KarinKa et Bloz vous invitent à apprendre l’histoire de l’art en vous amusant. Avec eux, vous saurez pourquoi Le Déjeuner sur l’herbe a fait scandale et combien de tableaux a vendus Van Gogh de son vivant, et vous découvrirez que le terme « impressionnisme » était au départ une injure faite par un critique d’art. Suivez le guide, la visite du Musée des Bozarts commence maintenant !

Mon avis :
J’ai terminé la BD que KarinKa m’a dédicacée samedi au festival de la Bulle d’or à Brignais. C’est une série de petites histoires (1 planche à chaque fois) sur le courant impressionniste et ses grands peintres. Je préfère les grandes histoires aux petits épisodes mais j’ai beaucoup ri et j’ai enregistré plein d’infos sur ce grand courant de peinture.