Wicca – Le manoir des Sorcelage

Autrice : Marie Alhinho
Editeur : Poulpe Fictions
2019 / 220 pages
12.95

Avril et Octobre Sorcelage sont frère et sœur et fréquentent le même collège, mais ce ne sont pas des adolescents ordinaires ! Toute leur famille pratique la Wicca, une sorcellerie naturelle et bienveillante, qui les dote de puissants pouvoirs. Lorsqu’ils réveillent un démon des reflets dans un vieux miroir ensorcelé, ils ignorent qu’un terrible danger pèse dorénavant sur le manoir et sur tout le village ! Grâce à leur meilleure amie, Nour, et au feu follet H, Avril et Octobre doivent en apprendre davantage sur ce démon hors du commun et le remettre en cage avant qu’il ne cause des dégâts irréparables..

Avis:

J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman de chez Poulpe Fictions, qui est une vraie pépite en son genre! Merci pour cet envoi que j’attendais avec impatience!

Les héros Avril, Octobre, et Nour sont vraiment attachants, tout au long du livre, et on les voit avec plaisir évoluer dans leur univers de sorciers. On les suit dans leur quête, d’abord pour retrouver la pierre qui manque à l’équilibre de leur village, puis pour arrêter le démon qu’ils ont libéré par accident. 

Les illustrations sont toujours magnifiques avec chez Poulpe Fiction, mais là, l’illustratrice Diglee s’est vraiment surpassée! La couverture est magnifique (à l’image du contenu du livre) et les illustrations de début de partie aussi. En plus, de petits dessins tout jolis accompagnent la lecture très agréablement.

On s’attache très vite aux personnages, qui sont vraiment extraordinaires. Il n’y a pas seulement Nour, Avril, Octobre et H, il y en a plein d’autres, comme Nana, la matriarche, les fantômes qui sont omniprésents… La magie imprègne vraiment le livre, allant du manoir qui est presque vivant, aux potions et aux sortilèges, en passant par les rituels très mystérieux.

C’est un livre très divertissant, peu compliqué à lire, mais tout de même très complet et on plonge dedans sans même s’en rendre compte. Je vous le conseille vraiment si vous avez envie d’un roman jeunesse rafraichissant, sans être trop enfantin dans l’histoire.

Bonne lecture!!! A partir du jeudi 3 octobre en librairie!

 


Les quatre filles du Docteur March

Autrice : Louisa May Alcott
Editeur : Gallimard Jeunesse
2009 / 374 pages
9.00

Une année, avec ses joies et ses peines, de la vie de Meg, Jo, Beth et Amy, quatre soeurs âgées de onze à seize ans. En l’absence de leur père parti à la guerre, elles aident leur mère à assumer les tâches quotidiennes, avec leurs caractères bien différents : Meg, la romantique, qui va éprouver les émois d’un premier amour : Jo, qui ne se départ jamais d’un humour à toute épreuve ; la généreuse. Beth ; et Amy, qui se laisse aller parfois à une certaine vanité… 

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce livre, que je trouve génial! On suit la vie de quatre jeunes filles aux USA au XIXème siècle,  avec leurs malheurs et leurs bonheurs, leurs bons moments et leurs mésaventures.

Ma préférée est Jo, à qui je me suis beaucoup attachée, mais j’aime bien aussi un peu tous les personnages. J’ai peut-être préféré Jo parce que, sur certains points, je me suis identifiée à elle. Ecrivain en herbe, mauvais caractère, poète, et qui ne se soucie pas des robes, des bijoux, aime passer son temps à prendre la plume ou à rêvasser, et un peu ambitieuse quant à sa carrière et à ses projets…

Avec la guerre de Sécession, elles ont leur lot de malheurs, comme tout le monde, mais la façon dont elles y font face est très intéressante. Elles essayent d’être bonnes, serviables, et beaucoup d’autres choses à la fois. Mais l’avantage, c’est qu’elles n’y arrivent pas toujours, et cela les rend plus humaines. Chacune a ses défauts et ses qualités, et essaie de se corriger du mieux qu’elle peut.

Bien sûr, c’est un classique, alors la lecture est un peu difficile, mais j’ai quand même adoré ce roman…


 

L’exploratrice impériale -1. Quand vient la tempête

Autrice : Heather Fawcett
Editeur : Pocket Jeunesse
2019 / 335 pages
17.90

Découvrez ce premier tome fantastique d’un dyptique inspiré par les premiers grimpeurs du mont Everest. Alpinistes, cartographes et guides ont toujours fait rêver Kamzin. Elle sait qu’elle pourrait être la meilleure exploratrice du royaume, si seulement on lui donnait sa chance. Aussi, quand River Shara, le plus grand explorateur de tous les temps, arrive au village pour monter une expédition aussi risquée qu’inédite, elle n’hésite pas un seul instant à s’engager à ses côtés.
Mais Liusha, sa sœur aînée, décide d’entreprendre la même ascension avec un explorateur rival. Kamzin doit alors déterminer ce qui est le plus important : sauver sa sœur des innombrables périls de la montagne ou protéger sa propre mission. 

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce roman que j’ai trouvé très intéressant !

On suit Kamzin, une jeune femme pleine de rêves,  de talents et d’espoir,  mais qui évolue dans l’ombre de sa sœur. Son rêve de conduire une expédition sur l’Everest s’accomplit mais évolue au cours du récit…

Dans cette histoire de multiples sujets sont abordés, comme la relation entre des sœurs, les dangers de la montagne, la culture de l’héroïne. C’est vraiment un livre très complet!

Il y a aussi beaucoup de suspense et d’aventure et une évolution des personnages digne de la vraie vie!

Voilà pourquoi je vous recommande ce roman qui normalement devrait avoir une suite!


 

Les aigles de Vishan Lour

Auteur : Pierre Bottero
Editeur : Rageot
2019 / 96 pages
11.90

Plume est une Ombre, une jeune acrobate qui sillonne les rues d’AnÓcour et vole pour survivre. Estéblan est un écuyer de la confrérie des Chevaliers du Vent. Il accompagne la délégation qui sera reçue au palais et doit nouer des relations avec le nouveau roi qui s’est emparé du pouvoir sans être adoubé par la confrérie. Quand la délégation est assassinée, Estéblan décide de venger ses compagnons. Mais il croise Plume.
Plume qui le dissuade d’intervenir… dans l’immédiat. 

Mon avis :

J’ai bien aimé cet énième livre de Pierre Bottero que je lis. Il est très court (presque incomplet à mon goût), mais je l’ai bien aimé!

On suit la rencontre de Plume, jeune voleuse surdouée, et Estéblan, qui lui, au contraire, apprend dans une confrérie la discipline. Tout les rassemble, et tout les sépare.

Comme d’habitude, l’écriture est magnifique. Elle nous porte dans ce monde si lointain, et aussi si proche quand on lit cette histoire.

Justement, le monde, c’est ce qui m’a le plus déçue. Il est peu complet, et on se pose plein de questions sans réponses. Pierre Bottero crée des univers magnifiques, emplis de légendes, très complets et pleins de poésie et d’harmonie, mais là, j’ai trouvé ça très léger: le format “nouvelle” m’a paru trop court… C’est peut-être fait exprès, mais ça m’a déçue.

C’est quand même un livre très beau, qui nous replonge dans l’œuvre de Pierre Bottero, et j’ai adoré ça malgré tout!

 

Les âmes croisées

Auteur : Pierre Bottero
Editeur : Rageot
2011 / 440 pages
7.90

Nawel vit à Jurilan, le royaume des douze cités. Aspirante comme ses amis Philla et Ergaïl, elle va choisir la caste correspondant à ses aspirations profondes pour le reste de sa vie. Tout indique qu’elle entrera, selon le désir de ses parents, chez les prestigieuses Robes Mages. Mais Nawel s’interroge sur sa place dans cette caste et sur la voie qu’elle doit suivre…Un roman de fantasy dont les fils croisent Les Mondes d’Ewilan et L’Autre, mais aussi une réflexion profonde sur le destin et la responsabilité, l’ambition et la sincérité, le hasard et la force des rêves.

Mon avis :

Ce livre est un coup de cœur énorme, il est vraiment génial (comme trous ceux de Pierre Bottero…) !!!

Notre héroïne, Nawel, est un jeune femme du peuple “Perle”, elle a tout pouvoir sur les “Cendres”, peuple inférieur, aura un poste prestigieux dans la société , et vient d’une famille importante.

On suit son évolution avec intérêt tout au long du livre, c’est très bien fait. De méprisante, et cruelle avec tout le monde, elle devient plus sensible, plus équilibrée. Au début, on la déteste presque, et à la fin, on l’adore.

Comme dans tous les livres de Pierre Bottero, tout est harmonieux, poétique. C’est une sensation difficile à définir, à décrire, mais c’est vraiment exceptionnel!

La fin est particulièrement pleine de suspense, et ça donne très envie de lire la suite (mais l’auteur est mort avant de l’avoir  écrite…).

C’est un roman qui décrit avec justesse l’oppression d’un peuple, et l’avenir d’une jeune fille qui en prend conscience. Chaque mot, chaque phrase sonne juste, et on n’arrive pas à quitter le livre une fois qu’on l’a commencé. Je conseille ce livre à tous les amateurs de fantastique, mais aussi à tout lecteur, tellement il est génial. Mais si vous n’avez jamais lu Pierre Bottero, je vous conseille d’abord ses trois séries cultes: La quête d’Ewilan, Les mondes d’Ewilan, et Ellana…

 

 

Les sept merveilles – 1. Le réveil du colosse

Auteur : Peter Lerangis
Editeur : Pocket Jeunesse
2014 / 317 pages
15.90

Un garçon : Jack Mackinley, un garçon ordinaire, a un problème extraordinaire : dans six mois, il va mourir. Une mission : Il apprend, comme trois ados de son âge, qu’il est porteur d’un gène hérité d’une civilisation perdue… Leur mission : sauver le monde, s’ils veulent sauver leur peau. Sept merveilles : Avec ses nouveaux amis, Jack devra rassembler sept talismans, dispersés dans les célèbres ruines du Monde Antique.
Leur première étape : le Colosse de Rhodes. 

Mon avis:

Ce début de saga nous plonge dans la vie d’un jeune garçon, qui apprend qu’il va bientôt mourir s’il ne prend pas un traitement. S’il survit, il disposera de pouvoirs incroyables…

Entre les doutes du héros et les risques d’une fuite, avec une quête extraordinaire, des découvertes énormes, ce livre est plein de suspense!  La lecture file vite, le livre n’est pas compliqué à lire, c’est vraiment un divertissement facile, parfait pour aller avec la fatigue de la rentrée… 

Petit couac cependant au niveau du sujet du roman: tout ce qui va avec les sept merveilles, les quêtes pour retrouver des objets antiques cachés dans le monde, c’est très commun, et parfois un peu lassant… Mais l’histoire est bien tournée, et même si c’est dommage, ça ne gâche pas vraiment le livre.

Vraiment, c’est un livre, qui, bien qu’un peu ancien, est génial!

 

 

Mozart vu par une ado et par son chat!

Auteur : Tristan Pichard
Illustratrice: Julie Staboszevski
Editeur : Poulpe Fictions
2019 / 240 pages
11.95

Salut, moi c’est Esther ! Ce que j’aime plus que tout, c’est écouter du Mozart en sautant sur mon lit ! Vous pensez que musique classique rime avec ennui ? Alors laissez-moi vous raconter la vie d’el maestro Wolfie, artiste à la fois novateur et rebelle : après ça, impossible que vous ne changiez pas d’avis ! Grâce à moi (et à mon chat Pizzicato), vous saurez tout sur Mozart, et c’est 100 % BIO !


Mon avis :

Encore un coup de cœur pour ce livre de la collection “100% bio”chez Poulpe Fictions. Cette fois-ci, c’est au tour de Mozart, l’un des plus grands compositeurs de tous les temps. J’ai déjà lu les biographies de Léonard de Vinci, Molière et Einstein dans cette collection.

J’ai beaucoup appris sur Mozart pendant ma lecture. Auparavant, je connaissais son nom, je savais que c’était un grand compositeur, et qu’il était un enfant prodige, mais pas beaucoup plus! Dans ce livre, on en apprend beaucoup sur toute sa vie, les difficultés qu’il rencontre, ses grands amours, et ses œuvres les plus connues.

Ce qui est très bien, avec 100% Bio, c’est qu’on apprend beaucoup de choses sur des personnalités qui ont traversé les siècles pour ce qu’elles ont fait. Ce sont généralement des prodiges!

Seul petit bémol: il y a tellement de choses qu’on en oublie la moitié (en tout cas, moi…). Il faudra peut-être que je le relise!!! Comme d’habitude dans cette collection, la présentation est  très aérée, et j’aime beaucoup le style humoristique de l’écriture comme des très nombreuses illustrations!

Aberrations – 1. Le réveil des monstres

Auteur : Joseph Delaney
Editeur : Bayard
2019 / 348 pages
14.90

Le Shole, un monstrueux brouillard, a englouti des régions entières de l’Angleterre et continue son expansion vers le nord. Ceux qui s’y trouvent piégés meurent ou sont transformés en créature immondes : les aberrations. Dans le duché de Lancaster, Crafty, treize ans, est l’un des rares survivants qui peut traverser ces étendues maudites. Recruté pour servir au château, il devient l’apprenti d’une mystérieuse guilde qui l’envoie effectuer des missions dans les zones dangereuses.
Mais bientôt, le garçon devine que les aberrations ne représentent peut-être pas le plus grand danger… Oseras-tu t’aventurer dans le brouillard ? 

Mon avis:

J’ai gagné ce livre sur le compte Instagram de “Sous le feuillage”. Encore merci à elle!!!

J’ai beaucoup aimé ce roman du même auteur que “L’Epouvanteur”. Honnêtement, j’ai trouvé que cette nouvelle série est beaucoup plus inquiétante, beaucoup plus sinistre…!

Le héros, Crafty, est engagé pour pénétrer dans le Shole, pour en découvrir plus sur lui. C’est ainsi qu’il va risquer sa vie en étant “mouche de porte”, avec d’autres jeunes employés avec lui. Le Shole est un épais brouillard qui tue ou transforme les gens bloqués en son sein en aberrations, et qui envahit peu à peu tout le Nord, l’Est, et l’Ouest de l’Angleterre.

J’ai trouvé l’atmosphère du livre très inquiétante et l’histoire est vraiment intéressante. Les dangers, les mystères du Shole, et un tas d’autres facteurs rendent l’intrigue haletante, avec un suspense très grand (même si, au départ, avant de s’arrêter de lire, on ne s’en rend même pas compte), et c’est à regret qu’on abandonne sa lecture! Vivement la suite!!!


 

L’Académie (tome 1)

Autrice : Amelia Drake
Editeur : Pocket Jeunesse
2019 / 280 pages
16.90

Twelve, douze ans, se retrouve prisonnière de la dix-neuvième académie, celle des voleurs… Elle a douze ans. Elle s’appelle Twelve. Elle est la douzième orpheline à avoir été recueillie par l’Institut Moser lors de l’Année Noire – année record des abandons. Twelve rêve d’entrer dans l’une des Académies officielles que compte la ville de Danubia, parmi celles des Musiciens, des Alchimistes, des Scribes…
Mais à la suite d’un étrange examen d’admission, elle découvre qu’elle est destinée à intégrer une Académie secrète, parallèle : celle des Voleurs. Là, parmi de fantastiques créatures (golems et géants), Twelve va apprendre comment tromper, falsifier, fabriquer des poisons, voler… 

 

Mon avis :

Coup de cœur pour ce roman! Dès que j’ai vu la couverture j’ai su qu’il me plairait. L’intrigue nous tient en haleine tout le long du livre et le suspense est haletant! L’héroïne Twelve me plaît beaucoup même si elle ne me ressemble en aucune façon. J’ai beaucoup aimé le nouveau monde décrit même s’il reste beaucoup à en apprendre! Vivement la suite de cette série!!! J’ai cru voir qu’il existait au moins 3 tomes! Ils doivent juste être traduits…

 

 

Aurore

Auteur : Jérémie Kisling
Editeur : Slalom
2019 / 154 pages
10.90

Lorsqu’Aurore, une adolescente de quinze ans, comprend qu’elle a été adoptée, ses certitudes volent en éclats, ses repères s’écroulent. C’est la fin du monde, la fin de son monde. La rencontre d’un être encore plus déraciné qu’elle va lui ouvrir les yeux et lui permettre de se découvrir. La nouvelle Aurore se révélera encore plus espiègle et déterminée que l’ancienne, désormais habitée d’une passion et forte de liens plus solides que jamais.

Mon avis:

Habituellement je préfère les romans fantastiques ou historiques, et je lis moins d’histoires se déroulant dans la vie quotidienne, à notre époque. J’ai quand même voulu lire ce roman choisi chez les éditions Slalom et je l’ai bien aimé au bout du compte!

Dans ce livre on partage la  vie d’Aurore, ses tourments, sa peine lorsqu’elle apprend qu’elle a été adoptée. On plonge dans l’esprit d’une ado originale, on s’intéresse à sa vie et aux bouleversements qu’elle va connaître.

C’est Aurore qui raconte et j’ai trouvé certaines de ses réflexions très belles, poétiques et profondes, sans que cela complique la lecture par ailleurs!

J’ai particulièrement apprécié les jeux de mots qu’elle fait, les expressions déformées et les phrases sans queue ni tête parfois! Cela ajoute un petit côté bizarre à ce livre, et j’ai bien aimé ce style!

A la fin du roman on peut télécharger une chanson originale créée et interprétée par l’auteur qui est avant tout un chanteur. C’est comme une B.O. et cela fait référence à un passage du livre. On s’imagine encore mieux dans l’histoire!