Cherub – 09. Crash

Auteur : Robert Muchamore
Editeur : Casterman
2013 / 372 pages
6.95 €

Un avion de la compagnie Anglo-Irish Airlines explose au-dessus de l’Atlantique, faisant 345 morts. Alors que les enquêteurs soupçonnent un acte terroriste. Un garçon d’une douzaine d’années appelle la police et accuse son père d’être l’auteur de l’attentat. Deux agents de Cherub sont aussitôt chargés de suivre la piste de ce mystérieux informateur… CHERUB est un département ultra-secret des services de renseignement britanniques composés d’agents âgés de 10 à 17 ans.

Mon avis:

J’avais été déçue par les 7 et 8 mais le 9 est mieux!
J’ai été touchée par la description de la maltraitance au sein de la famille de Fahim, quand le père bat sa femme et son fils…

 

Oksa Pollock – 2. La forêt des égarés

Auteures : Anne Plichota – Cendrine Wolf
Editeur : PKJ
2013 / 475 pages
8.30

Gus a disparu ! Le meilleur ami d’Oksa s’est volatilisé ce matin, quelque part dans St Proximus, leur magnifique collège londonien. Oksa ne retrouve que son portable, par terre dans une salle de classe. Dans la mémoire de l’appareil, la photo, floue, d’une femme étrangement familière. Qui est-elle ? Qu’est devenu Gus ? La jeune fille l’ignore encore, mais, en cherchant la vérité, elle va révéler des secrets de famille jusque-là soigneusement cachés.
Et dangereux. Alors pour sauver son ami, elle n’hésite pas à plonger dans un monde parallèle, un monde où la magie côtoie la peur, où les épreuves mortelles n’épargneront pas les Sauve-Qui-Peut.

Mon avis :

J’ai encore plus aimé ce second tome (c’est peu dire!). J’ai particulièrement aimé le principe de l’ “entableautement” qui consiste à être capturé par un tableau. Les “entableautés” doivent ensuite réussir différents épreuves pour s’améliorer et ressortir du tableau dont ils sont prisonniers… C’est vraiment un livre magique comme indiqué dans la présentation du roman!


Pirates des glaces

Auteure : Frida Nilsson
Editeur : Bayard Jeunesse
2018 / 480 pages
14.90

Le terrible Fatalitas a enlevé Miki, la petite soeur de Siri ! On raconte que le cruel pirate kidnappe les enfants pour les faire travailler dans des mines de diamants. La petite fille se lance aussitôt à sa recherche : elle embarque sur L’étoile Polaire, qui entame sa dernière traversée vers le Grand Nord avant la formation de la banquise. A bord, Siri se lie d’amitié avec Fredrik, le cuisinier du navire.
Mais l’équipage, persuadé que la fillette va leur porter malheur, l’abandonne lors de leur première escale. Bien que terrifiée, Siri est prête à tout pour retrouver sa soeur et se glisse clandestinement dans le canot de deux apprentis pirates…

Mon avis :

J’ai bien aimé ce roman! Au début j’ai eu peur qu’il soit pour les plus jeunes que moi mais en fait l’histoire est bien construite et il y a de nombreux retournements de situation. C’est un roman original car il se déroule au milieu des glaces et les aventures sont donc forcément différentes!

 

 

Contes merveilleux

 

Auteurs : Collectif
Editeur : Magnard
2002 / 204 pages
4.60
 

Pénétrer dans la chambre secrète de Barbe bleue pour, l’instant d’après, suivre Sindbad le Marin dans son périple et se laisser envoûter par la féerie des Mille et Une Nuits, admirer la Belle aux Cheveux d’Or, puis chevaucher la Mule blanche… Les contes de ce recueil, dans leur variété, sont tous empreints de merveilleux. Si les histoires de La Belle au bois dormant ou du Chat botté sont familières, on pourra ici découvrir d’autres contes, littéraires ou populaires. La diversité des textes permettra d’appréhender de façon complète et attrayante le merveilleux et le genre spécifique du conte. Les élèves pourront ainsi mettre en lumière la structure des contes, s’attarder sur leur symbolisme, comprendre la fonction des différents personnages et aborder les notions de légende et de mythe. 

 

Mon avis :

Ce recueil de contes m’a fait me rendre compte de l’importance de transmettre les contes ou autres histoires. Je connaissais déjà certaines histoires mais j’ai eu beaucoup de surprises à la lecture d’autres récits que j’ai totalement découverts!

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ces contes. Le langage m’a plu même si je pense que pour beaucoup d’enfants de mon âge ce ne serait pas si plaisant -même si les mots compliqués sont expliqués en note: le niveau de langue est soutenu…

 

 

Léo – 2. Mon destin sera la liberté

Auteure : Gwenaële Barussaud
Editeur : Rageot
2018 / 256 pages
13.90
 

1870. La guerre éclate entre la France et la Prusse ! Léo quitte Guernesey pour rentrer à Paris. Au fil des défaites, le régime vacille, la famille impériale s’enfuit. La capitale subit un siège terrible durant lequel Léo, sa cousine Hortense et la jeune domestique Margot se soutiennent. Encouragée par Emilien mais rêvant d’Edward, Léo écrit pour La Marseillaise. La Commune se dessine. Et de nouveaux idéaux émergent…

Mon avis :

C’est la suite de MON SECRET EST UNE CHANCE (voir photo). Je l’ai autant aimé que le premier! Cette fois-ci la guerre contre la Prusse éclate et Paris est assiégé. On voit bien les conséquences d’un siège avec les manques (les Parisiens mangent des chevaux et des chats…). On assiste à leur désespoir.
Mais les convictions républicaines de Léo sont bouleversées quand elle est confrontée à sa cousine Hortense qui, elle, est proche de l’impératrice Eugénie. Où ira sa loyauté?
L’écriture est un des thèmes de ce roman car l’héroïne écrit des articles sur l’exil. On voit même passer le grand Victor Hugo.

 

 

Cherub – 08. Mad dogs

Auteur : Robert Muchamore
Editeur : Casterman
2011 / 380 pages
6.95 €

Lors de la chute de l’empire soviétique, Denis Obidin a fait main basse sur l’industrie aéronautique russe. Aujourd’hui confronté à des difficultés financières, il s’apprête à vendre son arsenal à des groupes terroristes. James est envoyé en Russie pour infiltrer le clan Obidin. Il ignore encore que cette mission va le conduire au bord de l’abîme… 

Mon avis:

Nos jeunes agents secrets doivent cette fois-ci infiltrer deux gangs rivaux qui se disputent la ville de Luton. J’ai un peu moins aimé ce tome sans pouvoir dire exactement pourquoi (comme le 7). Le langage reste très…familier, mais dans cette série cela ne me gêne pas. J’espère ne pas me lasser du principe. Je verrai avec le 8 que je vais bientôt lire. Ceux qui ont lu la série, est-ce que les tomes suivants sont un peu mieux???

 

Le prince des nuages – 1. Le blueberry

Auteur : Christophe Galfard
Illustrateur : Vincent Dutrait
Editeur : Pocket Jeunesse
2011 / 323 pages
7.90

Tristam Drake est né sur un nuage, loin de tout, à 2 000 mètres au-dessus de l’océan. Dans son village se cache Myrtille, la fille du roi des Nuages du Nord qu’un tyran cruel a détrôné. Le jour où l’armée du despote retrouve sa trace et arrête tous les habitants, seuls Tristam et son ami Tom réussissent à s’échapper. A la recherche de Myrtille, ils vont découvrir le sinistre dessein du Tyran : transformer le climat de la planète en une véritable arme de guerre.
Pour l’en empêcher, Tristam et Tom devront parcourir le ciel et tout apprendre des éclairs et des nuages, de la nuit et des étoiles…

Mon avis :

Le Prince des nuages est le premier tome d’une trilogie. L’histoire ne semble pas très originale si on la lit sans faire attention mais en fait elle l’est! On comprend tout le fonctionnement des nuages, du ciel en général avec l’atmosphère, la lumière, jusqu’à la voie lactée. Le méchant de l’histoire (le Tyran) représente tous les risques que les puissants font courir à notre planète par égoïsme et notre paresse à agir est aussi dénoncée.  Il y a un beau dossier scientifique en couleur au milieu du livre et de nombreuses planches explicatives tout au long de l’intrigue. Je lirai peut-être la suite à l’occasion!

Mort sur le Nil

Auteure : Agatha Christie
Editeur : Editions du Masque
2012 / 345 pages
5.60

Au coeur des falaises rouges de Petra, tel un énorme Bouddah, git le corps sans vie de Madame Boynton. Une minuscule marque au poignet est la preuve de l’injection fatale qui a provoqué sa mort. Hercule Poirot, en visite sur le site, ne dispose que de 24 heures pour trouver le coupable car il est sur le point de se rendre à Jérusalem. Sa tâche est ardue puisque l’enquêteur déclare lui-même n’avoir jamais rencontré une personne aussi détestable que la victime.
Qui parmi ses proches a bien pu trouver le courage de se débarrasser de la tyrannique Madame Boyton ?

Mon avis :

J’ai un peu moins aimé cette enquête par rapport aux autres. Seules les 50 dernières pages m’ont vraiment plu. Comme d’habitude on ne soupçonne pas du tout l’identité du vrai coupable. L’effet de surprise est total mais tout paraît logique à la fin. En fait j’admire vraiment les capacités d’analyse d’Hercule Poirot! J’aimerais bien être aussi forte!

Oksa Pollock – 1. L’inespérée

Auteure : Anne Plichota – Cendrine Wolf
Editeur : PKJ
2012 / 629 pages
8.60

Angoissée par la rentrée dans son nouveau collège, Oksa Pollock déclenche un soir des phénomènes étranges : explosions, début d’incendie… Elle vient de se découvrir des dons surnaturels ! Dragomira, sa grand-mère, lui avoue alors le secret de ses origines : les Pollock viennent d’Edifia, un monde invisible. Et Oksa est leur Inespérée, leur seul espoir d’y retourner. Oksa ne sera plus jamais la même.
Et elle devra concilier sa vie de lycéenne ordinaire avec l’accomplissement de son extraordinaire destin.

Mon avis :

J’ai commencé cette série de 6 tomes. Début très prometteur!!!
J’ai beaucoup aimé le monde invisible d’Edefia dont vient l’héroïne. Les habitants y sont à l’écoute de la Nature. Les éléments naturels ont des pouvoirs inhabituels…
J’ai été captivée par la détermination d’Oksa à retourner dans le monde que sa grand-mère a dû quitter. Le personnage de Dragomira est d’ailleurs très attachant, de même que celui de Tugdual.
Vivement la suite!!!

Library jumpers – 3. La briseuse d’illusions

Auteure : Brenda Drake
Editeur : Lumen
2018 / 560 pages
15.00

Il lui suffit de tourner la page pour déclencher la fin du monde… Gia l’a découvert à ses dépens : les plus belles bibliothèques du globe s’ouvrent sur un univers inquiétant où magiciens, sorcières et créatures surnaturelles s’affrontent depuis des siècles. Voilà plusieurs semaines que la jeune fille et ses compagnons d’infortune se terrent en Irlande pour échapper à la colère de ceux qui la tiennent pour responsable de la fuite d’une kyrielle de dangereux criminels.
Les évadés, avec à leur tête Conemar -un puissant mage maléfique qui n’est autre que l’ennemi juré de Gia -, ravagent à présent le monde des humains et celui des Chimères. Difficile pour la Sentinelle, dans ces circonstances tragiques, de rester concentrée sur sa mission : retrouver les clés disséminées dans ces splendides bibliothèques anciennes et s’en servir pour réveiller un redoutable monstre de légende afin de le détruire une bonne fois pour toutes.
D’autant que le Conseil a renforcé la sécurité des bibliothèques, condamné l’accès aux portes-livres et instauré un climat de suspicion… Gia peut-elle encore compter sur son oncle, Archimage d’Asile, et sur Arik, malgré leur rupture ? Les décisions du Conseil se succèdent, de plus en plus arbitraires, et la réponse à ces interrogations se fait de moins en moins évidente. La fin du monde approche ! Si elle veut enrayer le cours du destin, Gia n’a plus qu’une solution : basculer dans la clandestinité et s’allier avec ses anciens ennemis.
Alors, seulement, elle pourra faire éclater la vérité et espérer maintenir l’équilibre entre les deux univers. Bestiaire fabuleux, objets magiques, voyage entre les univers… Jamais plus vous ne regarderez un vieux livre poussiéreux du même oeil ! Avec La Briseuse d’illusions, Brenda Drake nous entraîne vers un final à couper le souffle, dans un monde toujours plus surprenant et somptueux.

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce final. L’héroïne est tiraillée entre ses sentiments et son sens du devoir…
C’est une fin de trilogie vraiment réussie à mon goût, à en couper le souffle. Certains éléments sont surprenants et chaque détail peut faire basculer à tout moment l’avenir du monde.
C’est le 3ème tome que j’aurai préféré et le deuxième que j’ai le moins apprécié.
Une superbe trilogie sur l’univers des bibliothèques!